Kingsmen & Grazia

Bonjour bonjour!


Comment allez-vous ce matin? Vous êtes en vacances? Profitez de bons moments au ski? Encore sous la couette? Ou bien, comme moi, vous êtes au travail aujourd'hui, comme un lundi normal? :) Dans tous les cas, prenez 5 minutes, un bon thé, un chocolat chaud ou une part de tartiflette (gardez moi en une!) et parlons du Grazia de la semaine :) 

On commence avec les faits de société et l'actu!
J'ai tout d'abord apprécié de lire l'édito de Joseph Ghosn, le directeur de la rédaction du magazine. Il y exprime son amour pour son métier et pour le magazine et ça fait plaisir :) Il se dit ravi de voir de beaux projets et de belles rencontres se concrétiser et qualifie sa rédaction d'"ensoleillée" et de chaleureuse :) Il revendique également un petit grain de folie au fil des pages et pense que le magazine est le lieu unique où mode, musique, photo, cinéma, politique,....se rencontrent :) Un numéro qui démarre très bien, avec une page entousiasmée et enthousiasmante ;) 
Les journalistes nous parlent ensuite de Yèbles, ville 2.0. Pourquoi 2.0? Parce que c'est la première à avoir financé l'un de ses équipements (son école) avec un financement privé et surtout participatif, en ligne. Après après remarqué que les enfants s'amusaient à gratter les murs plein d'amiante, sa maire, Marieme Tamara Varin (qui décidément, est la pionnière dans pas mal de chose, étant la premier maire noire et musulmane en France) se tourne, selon la procédure vers les organismes publics pour financer les nouveaux bâtiments: sauf que la récolte est bien maigre et l'école risque bien de fermer. Elle a donc l'idée de faire appel aux parents, via une plateforme de financement collaboratif, en dernier recours et après avoir vérifié que c'était bien légal. Et elle a bien fait car elle est arrivée à réunir bien plus d'argent que demandé, en un temps record! En revanche, elle ne se dit pas fière d'avoir dû faire ça et le déconseille à tous les autres édiles qui lui demandent comment elle a fait pour réussir: selon elle, l'Etat doit être responsable et son cas montre simplement qu'il ne tient pas toujours ses engagements (je précise qu'elle est sans étiquette). C'est pas faux! Mais en même temps, c'est aussi une manière d'impliquer les citoyens: donner des impôts c'est bien, savoir concrètement où ils vont, c'est mieux! 




Et en parlant d'impôts et d'économie, Grazia s'interroge sur la loi Macron et surtout sur l'impact qu'elle pourrait avoir sur son auteur. D'un côté, son CV très "trader" pourrait jouer en sa défaveur et beaucoup d'élus de gauche ne le voient pas d'un bon oeil du tout (il aurait même reçu des menaces de mort :s), argumentant qu'il n'est pas du sérail et n'a jamais été élu par personne (et donc pas légitime ; de plus, sa loi se vide au fur et à mesure des débats, Emmanuel Macron n'arrivant pas à le faire passer en l'état et faisant peut-être un peu trop de compromis. Mais en même temps, il la défend nuit et jour à l'Assemblée, dans l'hémicycle mais aussi en dehors, déjeunant avec des élus importants, sans faillir ; et il peut compter sur le soutien du gouvernement et notamment de François Hollande. Cela suffira-t-il?

On continue avec un peu de beauté,  avec un dossier spécial peau sensibleJe ne sais pas si vous mêmes êtes touchées, mais l'hypersensibilité épidermique est un fléau qui concerne de plus en plus de filles et de femmes: yeux qui piquent, peau qui tiraille, cuir chevelu qui gratouille, c'est parfois vraiment chiant! Ce serait notamment à cause de nos produits, trop "corrosifs" et c'est d'autant plus embêtant que ça peut arriver du jour au lendemain, sans raison particulière :s Heureusement, Grazia est là avec son ordonnance ;) Pour la peau "inconfortable" nourrissez là avec des produits sans alcool ni huiles essentielles, privilégiez les actifs anti-inflammatoires tout en évitant les chocs thermiques autant que possible. Le scalp vous démange?Votre cuir chevelu est trop "acide" et doit être apaisé avec des formules contenant du menthol et lavé avec des shampooings très très doux ; et n'appliquez pas vos produits coiffants sur la peau! Yeux fragiles, asséchés, évitez les écrans, la fumée et même les vernis à ongles ; essayez de bien boire et d consommer des aliments riches en oméga 3 et 6 ; pour le maquillage, direction la parapharmacie, avec des formules "hypoallergéniques ou 100% minérales". Un dossier qui m'est bien utile car j'ai la peau très sèche et le cuir chevelu très sensibilisé, qui me gratte souvent :s 



Et les stars? 
Zoom d'abord sur un petit nouveau, le british Taron Egerton! Il est à l'affiche du film Kingsmen aux côtés de Colin Firth, un film aux air de James Bond déjanté, drôle et explosif, qui ne se prend pas du tout au sérieux. Je ne vous cache pas que j'ai hyper envie de le voir parce que je sens que je vais rire :) Dans cette page, on nous explique que le jeune acteur est aussi peu discipliné que son personnage, aimant jurer dés qu'il en a l'occasion et porter des hoodies, en s'acclimatant assez mal au costume sur mesure des dandys anglais ^^ Cela ne l'empêche pas d'avoir peur et surtout d'avoir la pression, chose normale quand un film repose sur ses épaules et que l'on sort quasiment tout juste de l'école de théâtre . Mais il ne devrait pas trop s'en faire, d'autant qu'il sera très bientôt à l'affiche d'un autre film, biopic du skieur anglais Michael Edwards:)



Puis, Bertrand Bonello nous parle un peu de lui, au travers d'un petit quiz :) Il assume être un peu obtus et consommer clopes et whisky. Il est également très fan de Mondrian et son style est inspiré des musiciens anglais: intemporel, et "less is more"! Il adore la ville de Buenos Aires et ne cache pas aimer enduire son visage de crème à la rose tous les matins :) En attendant, son biopic Saint Laurent est dans les starting-blocks pour les Césars :) 
Avec la sortie du film 50 Nuances de Grey, on ne pouvait pas y échapper: Grazia a interviewé Jamie Dornan! Si sa partenaire Dakota Johnson est parfaitement à l'aise avec son statut de star et avec les journalistes (elle a baigné dans cet univers, ces parents étant Mélanie Griffith et Don Johnson), lui semble plus réservé, plus timide. Sonc côté british peut-être? ( il vient d'Hollywwod, celui en Irlande). Il admet ne pas avoir lu les livres avant de se préparer pour le film (en même temps il n'est ps vraiment la cible!) et a bien conscience que certains fans seront déçus du film et de sa prestation de pouvant pas "contenter tout le monde". Il a meme peur de se faire agresser par un "désaxé"! Il faut dire que si on avait vu le beau Jamie dans Marie-Antoinette et dans le rôle du serial killeur Paul Spector dans The Fall, les studios et le public n'avaient pas du tout misé sur lui au départ et lui préféraient Matt Bomer et Charlie Hunnam. Il a en tout cas fait de son mieux, s'inspirant de Tony Stark dans Iron Man et à Batman (oui oui) et allant même voir un couple pratique le SM dans un donjon: si ça ne l'a pas forcément émoustillé, cela lui a fait comprendre qu'il peut y avoir de l'amour dans ce genre de pratiques. Je n'ai pas vu le film et je ne sais pas encore si je vais aller le voir (vu le prix de la place, je préfère miser sur Kingsmen) mais en tout cas, Jamie Dornan est diablement beau et je le vois bien dans le rôle ; et comme son ami Eddie Redmayne, il fait partie des british du moment ;) 



Pour terminer, Sienna Miller nous parle de son nouveau film American Sniper, aux côtés de Bradley Cooper et réalisé par Monsieur Clint Eastwood. Et oui, la jolie blonde a décidé de laisser tomber son passé de it-girl aux déboires sentimentaux (on se souvient de son humiliation suite aux révélations sur les tromperies de son Jude Law avec la nounou) en lutte avec les tabloids anglais. Elle s'est retirée du monde de la fête pour élever sa fille Marlowe avec son compagnon et veut gagner ses galons d'actrice avec de vrais films. Elle exprime son admiration pour Clint Eastwood, "génie de la mise en scène" selon elle et évoque sa relation privilégiée avec Taya, la femme qu'elle incarne à l'écran et qui existe en vrai puisque le film est basé sur sa vie de femme de soldat: cette dernière lui a notamment confié toutes les lettres échangées avec son mari parti au front :) Mais attention Sienna explique que le film n'a rien de politique et qu'i n'y a ni méchants ni gentils, seulement des hommes et des femmes avec leurs bons et leurs mauvais côtés. Comme d'autres comédiennes en ce moment, elle apparait sans maquillage face caméra et nous glisse qu'elle voudrait perdurer dans ce métier pour ses réels talents d'actrice plus que pour sa plastique, surtout maintenant qu'elle 33 ans! Elle raconte également que pour tous les rôles un peu historiques qu'elle a pu jouer (comme Tippi Hedren) elle a adoré le travail de documentation autour de leur vie effectué en amont :)  Bon alors, Sienna Miller en vraie actrice, on y croit ou pas? :) 




Jolies photos!



Gros bisous les filles! Prenez soin de vous :) 

Numéro gentiment envoyé par la rédaction




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!