Monica & ELLE

Bonjour les filles!



Après le petit billet beauté d'hier, on revient aux magazines! :) Avec le dernier numéro de ELLE est la très belle Monica Bellucci en couverture :)

Bon alors par contre, je vous le dis tout de suite: je ne vais pas parler du dossier Rajeunir. Déjà parce que je suis encore un petit peu trop jeune pour lire ça avec un sincère intérêt je dois bien l'admettre mais aussi parce que ce thème a été abordé par d'autres féminins il n'y a pas si longtemps. Mais ce dossier existe, il rappelle que l'on peut tout à fait vieillir naturellement aujourd'hui et assumer ses cheveux blancs (qui sont même hype!) et c'est très chouette :)


On commence avec les stars!
Léonardo Di Caprio et Rihanna? En voilà un couple improbable. Elle aime les bad-boys et lui les belles bondes de Victoria's Secret. Et pourtant la rumeur enfle et le tout Hollywood en parle!  Si c'était vrai, leurs différences prouveraient que leur amour est vraiment authentique et surtout, ils seraient LE nouveau couple puissant parmi les stars, au même titre que Brad et Angelina, Beyoncé et Jay-Z :) Ils nous feraient également beaucoup rêver, le glamour serait de retour dans la Cité des Anges, avec un vrai couple un brin sulfureux. Mais bon, arrêtons de fantasmer, cette idylle n'est peut-être que du vent ;) 
Rencontre ensuite avec le dieu vivant des fans de football: Zinedine Zidane! Nouvellement égérie Mango, le sportif se montre toujours aussi timide et peu locace en interview, donnant un peu de fil à retordre à la journaliste qui s'est donné pour défi de lui poser des "questions anodines qui provoquent des réponses qui ne le sont pas". Il avoue ne pas être à l'aise avec les journalistes, même s'il est très content de les recevoir et confie que s'il se sent très bien en Espagne, il aime toujours autant la France et surtout sa ville de Marseille: et; à chaque qu'il y passe, c'est chez ses parents qu'il réside car il ne veut pas aller ailleurs. Il raconte aussi comment, à l'âge de 13 ans, il a dû quitter papa et maman pour le ballon rond et à quel point cette expérience lui a appris à se débrouiller seul, notamment pour les tâches domestiques. Pourquoi il ne grossit pas alors qu'il a arrêté le foot? Sa femme lui compose des repas très très équilibrés pour éviter la fameuse prise de poids ;) Entre autres confidences! 
Et on finit avec l'iconique Monica Bellucci, que l'on retrouve en couverture :) Elle nous confie son amour pour l'Europe et bien qu'elle aime beaucoup la ville de Rio (dans laquelle vit son ex-mari Vincent Cassel), elle se sent européenne avant tout et est ravie de s'être installée en France tout en étant fière et amoureuse de ses origines italiennes. Elle évoque également sa beauté, qui n'a jamais été un fardeau: son plus grand malheur a été d'avoir été fille unique, car cela l'a rendue timide et elle avait peur des autres étant enfants. Et si elle ne critique pas les femmes qui ont recours à la chirurgie esthétique en vieillissant, elle n'en veut pas pour elle-même et préfère miser sur le sport ; elle reconnaît aussi qu'il y a des pays où elle plus facile de vieillir, comme un Brésil où les femmes âgées n'hésitent à danser dans la rue, sans aucun complexe. Concernant sa vie professionnelle, elle sera la prochaine James Bond Girl (même si elle préfère le terme de James Bond Lady, car "c'est la première fois qu'une femme de 50 ans pour être au côté de James Bond") mais aussi une maman un peu tourmentée, "aux prises de son fils étudiant" dans Ville-Marie, et une amoureuse du temps de la Seconde Guerre Mondiale dans L'Amour et la Paix, un rôle pour lequel elle a appris le serbe :) En tout cas, tous ceux qui ne voyaient qu'un physique en elle au début de sa carrière d'actrice doivent bien ravaler leur langue aujourd'hui ;) 




Et les fais de société? 
Ensuite Alix teste la liberté d'expression! En hommage à Charlie bien sûr. Pour ce faire, la chroniqueuse commence par l'expérimenter dans son couple: et le moins que l'on puisse dire, c'est que la franchise (du genre je hais ton frère et ses manières horripilantes) a eu le donc de les faire rire (et moi aussi, par la même occasion) ; avec ses enfants, Alix a décidé de leur expliquer qui peuvent s'exprimer comme ils le souhaitent et que personne ne leur enlèvera ce droit: ce qu'elle a ensuite dû expliquer au CPE du collège, vu que le petit dernier a décidé de dessiner des phallus partout, du coup :s Côté dressing, elle a décidé de dire fuck aux diktats! Et ne porte que des vêtements informes, ce qui lui vaut les compliments de sa chef, ravie qu'elle se soit mise au "normcore": raté pour la révolution stylistique, du coup ^^  Une chronique très très drôle ;) 
Détour par la planète déco! On décrypte pour nous l'importance du choix des lumières dans notre maison et pourquoi cela est si parlant sur nous-mêmes. Car, en effet, il y a deux écoles en matière d'éclairage intérieur: les lumières tamisées et les autres, bien plus blanches et lumineuses, pop, quasi néon. Certains mettent d'ailleurs un grand soin dans le choix de leurs luminaires, tellement ces derniers ont un impact sur l'aménagement et sur la vision des volumes des pièces, sans oublier l'atmosphère générale de la maison. Les psychologues rappellent que les lumières douces sont choisies pour recréer un cocon protecteur tandis que les lumières plus crues sont "utilitaires" et normalement utilisées pour les espaces de travail. Notre rapport à la lumière rappellent également des souvenirs d'enfance, puisque petits, on peut avoir peur du noir, par exemple. Les lumières vives sont aussi reconnues pour souligner les défauts physiques et celles qui les choisissent ont en général confiance en eux. Enfin, nos décisions "lumineuses" (ou pas, d'ailleurs) ont également un impact social, car ils en diront long sur notre vision de la décoration et des tendances. Personnellement, je préfère les ambiances tamisées, surtout dans le salon et la chambre :) Et vous?




Très belle rencontre ensuite, avec l'auteure et cinéaste Marceline Loridan-Ivens: elle est essentiellement axée sur son passé de déportée, ayant survécu au camp d'Auschwitz. Son dernier livre, "Et tu n'es pas revenu" est en effet une façon pour elle de discuter avec son papa, qui lui, comme le titre l'indique, a péri dans le camp: comme une thérapie pour elle, au crépuscule de sa vie, elle qui se sent encore comme une petite fille. Elle raconte à quel point, sûrement dans un instinct de survie mentale, son inconscient a occulté certains "détails" de cette terrible épreuve: elle n'a aucun souvenir du mot que son papa avait réussi à lui faire passer alors qu'il était prisonnier et pensait, quand elle était au camp, qu'elle travaillait dans les cuisines, que les fours étaient là pour faire à manger, alors qu'en réalité, si elle creusait des trous, c'était pour qu'ensuite, les corps des femmes tuées soient brûlés et que bien sûr, les fours étaient crématoires. Elle était dans un certain déni et a fini par oublier ce qu'elle a dû réellement faire sous le joug des nazis. Elle n'a également pas honte de dire qu'elle a beaucoup de mal avec la chair aujourd'hui, "l'élasticité" de la peau et la proximité physique. Pour elle, le jour de l'armistice n'a pas été celui de la libération (elle a été libérée des mois plus tard) mais celui de l'une des fameuses" marches de la mort" :s Toutefois, la fin du calvaire n'a pas été si simple: elle a essayé de se suicider et son frère prônait son amour des nazis alors qu'il avait été lui aussi victime...Mais le pire, a été l'indifférence des pouvoirs français, ce silence autour de ce génocide tout de suite après la guerre. Comme s'ils avaient honte et ne voulaient pas que les victimes témoignent...Elle est également écoeurée et révoltée par l'antisémitisme contemporain, suite aux événements récents et à tout ce que l'on peut entendre. Elle dit d'ailleurs qu'elle ne "supporterait pas tout ça deux fois" et espère que le combat continuera, même lorsque les derniers survivants se seront éteints. Pour finir, elle se montre assez critique à l'égard du gouvernement, qui ne fait pas assez de choses pour punir ces insultes et autres actes anti-sémites odieux :s Un témoignage en tout cas très poignant, qui fait vraiment gamberger. Bravo!
Pour terminer, Alix nous raconte son choix de ne pas allaiter (non ce n'est pas la même que dans l'article d'avant ^^): dans cette double page, elle explique donc son choix de réserver sa poitrine à son mari et à elle-même et de nourrir ses enfants au biberon durant les premiers jours et mois de leur vie. Si ce choix doit rester personnel et qu'il n'y a en aucun cas de bonne ou de mauvaise réponse (et j'insiste là-dessus), elle a subi, la pauvre, les horribles remarques de son entourage, parfois très proche, la reprochant d'être égoïste et quasiment une mauvaise mère, parce qu'elle refuse cette proximité avec son bébé. Alors que par ailleurs, c'est une très bonne maman, qui fait attention au lait qu'elle donne à son bébé (elle le choisit bio, par exemple)! Et rappelons que certes, si le lait maternel est réputé pour être le meilleur, encore faut-il avoir une alimentation irréprochable pour qu'il le soit. Bref, ce témoignage montre bien que tout le monde pense avoir son mot à dire sur la fonction du corps des femmes, et que, parfois, les attaques viennent des femmes elles-mêmes. Arrêtons de nous tirer une balle dans le pied et laissons à chacune le droit de faire ce qu'elle en veut! #crotte #nonmaisoh






Petit point mode? Comme Grazia, ELLE revient sur les collections haute couture :) Les journalistes soulignent le soulagement et l'émotion positive qu'elles ont pu ressentir en se rendant aux défilés, tellement l'ambiance était triste à ce moment-là sur Paris, suite aux attaques terroristes. Elles ont mesuré leur chance de pouvoir y assister! Comme son homologue Grazia, ELLE retient l'univers printannier des créations, parées de fleurs et de couleurs gaies et solaires, autant chez Dior que chez Chanel. Les robes de princesse étaient d'ailleurs ominiprésentes sur les podiums, surtout chez Elie Saab et Gaultier :) Parallèlement, on note également, aux côtés de Versace, d'autres silhouettes découpées au laser et très affûtées, que ce  chez Alexandre Vaulthier ou Yiqing Yin. Vous aimez ces dernières collections haute-couture? :)






Jolies photos!




Et maintenant, voyons le reste! :) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!