Natalie & ELLE

Hello sweeties!

Il y a des magazines qui vous tiennent en haleine pendant 2 nonnes heures tellement il y a d'articles intéressantes, et d'autres numéros moins réussis. Pour moi, le dernier numéro de ELLE fait partie de la deuxième catégorie :s Et pourtant, la présence de Natalie Portman en couverture ne présageait que du bon! Malheureusement, certaines sujets, comme celui sur les femmes qui secouent le monde de l'art (je n'en connais aucune alors du coup, ça m'a un peu refroidie) ne m'ont pas emballée plus que ça. Il y a bien celui sur la danse, qui se fait une belle présence partout, dans les clips, par xemple, mais ce sujet a déjà été couvert par Glamour et Grazia, donc...



Ce billet devrait donc être plus court que d'habitude, mais quelques petites choses ont attiré mon attention :) 


Petit point food pour démarrer! Je ne sais plus quel magazine en parlait, mais en tout cas, ELLE confirme: les recettes de chou-fleur ont la côte, ce légume ayant supplanté son cousin le kale en tant qu'aliment tendance de l'année :) Et la bonne nouvelle, c'est qu'il y a plein de manière de le consommer: en grandes tranches façon steak que vous faites cuire à la poêle de la même manière puis au four, en brioche, façon saucisson brioché mais végétal,  en semoule dans un taboulé, par exemple, en pop corn, ou encore glissé dans une pâte à pizza, sans gluten ;) D'autres idées?

On part ensuite en voyage, mais pas trop loin de chez nous: à ! ELLE nous fait découvrir les pépites de cette jolie ville portuguaise :) Si vous êtes de passage, ne manquez donc pas les grandes façades en faïence bleue de l'église Santo Ildefonso ou de celle de Carmo, le beau quartier ancien de la vieille ville, ou encore les splendides rues pavées du quartier Praca de Liberdade, avec de belles mosaïques au sol. Côté bonnes adresses, on nous conseille de prendre le goûter à Casa de Lo, de prendre l'apéro voire de dîner à Galeria de Paris ou de prendre le brunch chz Miss'Opo. Ou les trois, hein ;) 



Et les stars? 
Première, la très très jolie Natalie Portman nous parle un peu d'elle, même si, aucune question sur sa vie privée n'a été autorisée. On nous glisse qu'elle habite désormais à Paris, que les pivoines sont ses fleurs préférée, qu'elle est végétarienne depuis qu'elle a 10 ans, qu'elle aurait voulu être écrivaine et que son pseudonyme Portman est le nom de jeune fille de sa mamie paternelle (son vrai nom est Natalie Herhlag). On nous rappelle qu'elle a commencé sa carrière d'actrice à 13 ans dans Léon, à 16 ans dans Star Wars et que, toute jeune, elle avait déjà tourné avec les plus grands, avant de remporter l'Oscar de la Meilleure Actrice pour Black Swan. N'oublions pas que la belle est également diplômée de psychologie à Harvard! Ici, elle explique que faire et réussir des études était necéssaire pour elle, pour s'émanciper, apprendre à elle elle au delà d'Hollywood, et de côtoyer des gens d'univers différents. Elle soutient aussi de nombreuses associations, comme Pinca, qui soutient le micro-crédit pour les femmes ou Free The Children pour l'éducation des jeunes filles en Inde et au Kenya, entre autres. En ce qui concerne ses tout derniers projets, elle vient de réaliser un film adapté du livre A Tale of Love and Darkness, qu'elle aime beaucoup, via sa boîte de production Handomecharlie Films (un moyen pour elle de soutenir les femmes dans l'industrie cinématographique)! Mais le film ne sortira pas forcément en France. Et si elle a finalement refusé de jouer dans le biopic de Steve Jobs, elle sera en revanche bien à l'affiche des deux prochains films de Terrence Malick. Voilà! Sinon je vous mets aussi la vidéo de la dernière publicité pour le parfum Miss Dior que j'aime beaucoup. Et mon dieu...qu'elle est belle! Et elle a l'air également très intelligente ce qui ne gâche rien mais, je dois bien le dire, me rend un peu jalouse ;) 


Plus loin la co-scénariste de Connasse, Noémie Saglio, nous décrit sa journée type. Et j'aime beaucoup ses matins de maman imparfaite, qui mange les tartines de Nutella de sa fille et l'emmène à l'école décoiffée, tout en "garant très mal [s]a Smart" ^^ Elle rejoint ensuite sa collègue Eloïse Lang, qu'elle a rencontrée en vacances en Corse et qu'elle n'a jamais quittée pour travailler notamment sur Connasse et rester en salle de montage toute l'après-midi. Elle termine la journée en mangeant en famille, et j'ai appris que Léa Seydoux était donc sa "soeur" par alliance, sa famille étant recomposée #lemondeestpetit Elle a aussi une vraie ménagerie chez elle, puisqu'elle a un chat, un chien et un poisson! ^^ Sinon, côté actu, elle est la réalisatrice du film Toute Première Fois et le film Connasse, Princesse des Coeurs, qui sortira en avril ;) 

Terminons sur les faits de société :) 
Suite aux événements tragiques du 7, 8 et 9 janvier, le monde entier nous a soutenu et partagé notre traumatisme, notre douleur, notre émotion. Et l'effet "kiss-cool" on va dire, c'est que du coup, la France rayonne dans le monde. En effet, si la mode était au french bashing, elle est maintenant clairement au french loving. Exit les critiques sur notre fainéantise, notre caractère de merde, notre mood défaitiste: on vante aujourd'hui nos mérites: le prix Nobel de littérature a été décerné à Patrick Modiano tandis que son équivalent en économie a récompensé Jean Tirole, tandis que Marion Cotillard est nommée aux Oscars et pourrait entrer dans l'Histoire si elle remporte une deuxième statuette (une première pour une actrice hexagonale). La musique n'est pas en reste puisque Daft Punk, Yelleet The Avener cartonnent tandis que notre gastronomie est maintenant classée au ptrimoine mondial de l'Unesco. Quant à la mode, si on vante le savoir faire français, les podiums de la Fashion Week était également teintés de bleu, de blanc et de rouge. Pour terminer, cette attasue à nos idéaux de liberté n'a fait que rappeler que nous sommes le pays des Lumières. Et c'est Hollande, Valls et Cazeneuve qui doivent être contents, car ils sont bondis dans les sondages de popularité. Moi j'ai une question: pourquoi faut-il que l'on aime les choses qu'une fois qu'elles sont blessées et attaquées? Pourquoi ne pas s'en rendre compte avant? Pourquoi ne pas être fiers de notre pays, de sa richesse, de son "mélange si particulier de gnité, d'élégance et d'insolence" et faire en sorte que tous ces habitants en soient fiers, soient fiers d'entre être partie, pour que plus jamais ces horreurs ne se reproduisent? #vousavezquatreheures


On peut ensuite lire un témoignage assez poignant sur la GPA: Sarah, ne pouvant pas concevoir d'enfant a en effet fait appel à Aimee, américaine, pour porter son fils Oscar, 3 ans maintenant. C'est en effet légal et très encadré de l'autre côté de l'Atlantique! Les deux femmes ont, chacune de leur côté, écrit leur ressenti par rapport à cette aventure, dans un livre intitulée "Lorsqu'on a que l'amour". Aimee décrit un sentiment de fierté immense de pouvoir faire ce cadeau à Sarah, qui elle, constate que finalement, personne dans son entourage ne trouve cette idée bizarre ou malhonnête ; elle nous confie également ce drôle de sentiment, qui fait que, même si elle sait que son bébé est en route, elle ne réalise pas encore la situation et matérialise son fils avec un lapin en plastique rose qu'elle cache dans son pull. Aimee, elle, ressent très bien la grossesse, autant physiquement qu'émotionnellement: elle se sent par exemple très coupable par rapport à ses propres enfants, de "donner" leur petit frère ou petite soeur ; elle explique aussi qu'elle voulait demander la permission de Sarah dés qu'elle touchait son ventre! Son malaise s'est accrû face à l'incompréhension de son mari, de ses filles et de ses parents :s Elle a donc décidé de voir ce petit bout comme une marchandise et d'être dans le déni ; et elle en a bien eu besoin au moment de l'accouchement, tellement elle s'est sentie telle une plante verte que tout le monde ignore une fois qu'Oscar était sorti de son ventre... Mais aujourd'hui, Oscar va bien et ses deux mamans gardent un contact très régulier! Il a même eu une petite soeur née aussi de mère porteuse  et un petit frère sera bientôt là, "fabriqué" de la même manière. Aimee, elle, a fait un autre enfant, mais pour elle :) Un très beau témoignage, sans concession, sans paillettes ni poudre aux yeux, qui,  permet de faire avancer le débat, je pense :)
Pour finir, ELLE se pose la question suivante :"Sommes-nous tous hyperactifs?" Il semblerait en effet que trouble mental soit le mal de la décennie, d'autant qu'il ne touche plus seulement les enfants, mais aussi les adultes. Le psychiatre Patrick Landman, qui s'est penché sur la question et à écrit un livre sur le sujet estime que très bientôt, cette maladie sera aussi "courante" que la dépression et la bipolarité. Comment la diagnostiquer? Les personnes hyperactives sont souvent très distraites, ont du mal à anticiper, à s'organiser  et n'arrivent pas à se concentrer: mais bien sûr, il s'agit là de raccourcis, car ses symptômes peuvent être présents sans que l'on soit hyper-actif! Le docteur met d'ailleurs en garde contre les sites web qui nous proposent de savoir si l'on souffre d'hyperactivité ou pas car ils sont souvent l'oeuvre des labos pharamaceutiques, qui se font de l'argent en vendant des médicaments pour la soigner. Attention également à l'impression que les pilules, comme la Ritaline, aident à "aller au bout de ses projets" et à prendre confiance en soi: sa composition est proche des amphétamines, donc, c'est un peu normal. Olivier Revol, neurochirurgien et hyperactif nous explique que, si on a l'impression d'être hyperactif, c'est aussi et surtout parce que notre société va très vite, que la pression au travail peut être intense et que l'on doit switcher d'un dossier à l'autre très rapidement sans pouvoir approfondir ; certains aiment aussi ce sentiment de journée bien remplie, à 100 à l'heure! Mais nous ne sommes pas hyperactif pour autant: un hyperactif, lui, ne sait pas prioriser ses dossiers, ne fait rien dans les temps et ne parvient pas à discerner toutes les petites tâches nécessaires pour atteindre son objectif. Nuance!





Jolies photos!




Et voilà! Et vous, avez-vous trouvé ce numéro de ELLE un peu en dessous? Ou alors, avez-vous été emballées par certains sujets? Dites-moi-tout! :) 






CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Bon t'as quand même reussi a en sortir qlq chose de ce magazine!
    Nathalie Portman .... Je reconnais son intelligence, implication sensibilité .... Sa beauté me laisse de marbre. Bref elle a pas besoin de mon avis pour avancer ;)
    D'ailleurs a mon avis il n'y a pas que l'hyperactivité qui se généralise vue la pression, la vitesse à laquelle on "devrait" vivre. Bien sur ca reste une mane pour ces vilains labo et ça fait d'eux des méchants tout trouvé meme si il n'y a pas qu'eux.

    Je suis une spécialiste de l'anticipation (à mon détriment parfois) et je pense regulierement a la gpa et l'adoption et je me prépare a cette situation ou me documente, même si je ne suis pas concernée. C'est difficile je trouve d'être tranchée sur le sujet et ce que raconte ces femmes montre qu'avec le temps meme ce que l'on croyait être sur change. Intéressant.

    Du coup plus besoin d'aller a la biblio du coin pour lire mon Elle :)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai réussi ^^
      Ah oui? C'est rigolo, ça :)
      Oui, tu as raison, on devrait peut-être apprendre à ralentir le rythme d'y laisser notre santé physique et mentale :s
      Oui, je pense que tout ce qui est GPA, adoption, ... c'est un peu au cas par cas :)
      Bisous bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!