Anaïs & Grazia


Bonjour les filles!

Prêtes à en finir avec le mois de mars et à débuter le mois d'avril? Prêtes à attaquer cette semaine du bon pied? Pour faire tout ça en douceur, on prend un joli mug, un bon thé et on parle du Grazia de la semaine :) 


On commence avec la mode!
Grazia nous annonce tout d'abord qu'une expo Jean-Paul Gaultier aura lieu au Grand Palais, dés mercredi! Si le grand couturier a décidé d'abandonner le prêt à porter pour se lancer dans la haute couture, il laisse tout de même un héritage très fort dans le paysage de la mode, qu'il ne manquera sûrement pas de faire perdurer lors de ses prochains shows. Cette exposition est en effet l'occasion de revenir sur son travail et de montrer son empreinte et son impact dans et sur la société d'aujourd'hui: Gaultier a toujours eu à coeur de mettre en avant des "minorités" comme des personnes noires ou homosexuelles dans ses défilés, par exemple, des personnalités différentes et atypiques, mais également d'ajouter des détails "prolo" sur une tenue de bouregoise. Les "travelos titis parisiens, les gypsies urbaines et les créatures queers", c'est lui! On lui doit également la marinière mais également le look "tutu + perfecto baskets". Il a également fait défiler des beautés "différentes", loin de la top modèle de papier glacé sans âme ; il cherchait d'ailleurs ses modèles dans la rue, en organisant des castings sauvages. C'est vrai qu'on peut dire que Gaultier aura laissé son empreinte dans la mode! :)
La rédaction nous parle également des tendances mode d'avril! Ainsi, on saura que le bermuda est vraiment officiellement de retour (Margiela, Jil Sander, Paul Smith), porté avec des sandales compensées ou des derbys :) La veste à franges également a la cote, portée avec un jean noir, des low boots et des "bijoux gothiques discrets": inutie d'en faire trop, la veste fait déjà tout le travail! N'hésitez pas également à miser sur des détails zippés, sur des ceintures  et sur des bijoux grecs, mêlant mythologie et design moderne, comme chez Yannis Sergakis,  Ileana Makri ou encore Barbara Martha. Et je ne sais pas si vous le saviez, mais Calzedonia vous propose de racheter votre maillot de bain de l'année dernière pour 5 euros, afin de le recycler :)






Côté beauté, on fait un focus sur les rouges à lèvres! Grazia commence par nous apprendre la composition de ces derniers, la recette pour créer un rouge à lèvres. Ils sont donc composés de : 68% de corps liquides comme les huiles nourrissantes, qui vont permettre aux pigments de s'étaler et au rouge de briller, de 10% de "corps pâteux" qui sont en fait les beurres permettant de nourrir les lèvres, de 10% de cires structurantes, qui donne la forme du raisin, de 10% de pigments et de 2% de soins, comme les repulpants ou les anti-oxydants. Le magazine attire également notre attention sur une étude faites aux USA, montrant que les rouges à lèvres pouvaient être nocifs aux femmes enceintes, en raison de présupposés phtalates présents: sauf qu'une contre enquête a montré que le peur présence n'était pas significative et que des marques comme Revlon, Unilever et L'Oréal n'en utilisent pas du tout. Pas de craintes à avoir, donc! Sinon, les couleurs phares de la saison sont assez rouge et rouge coquelicot, framboise, bois de rose et fushia :)



Concernant les faits de société? 
Le magazine nous en apprend un peu plus sur les drones: après les multiples arrestations suites aux survols de zones protégées comme des centrales nucléaires ou tout simplement la ville de Paris, un point s'impose. Pour nous expliquer tout ça, les frères de Dronographes ont été interviewés :) Ces deux frères travaillent beaucoup pour la télévision et notamment pour Thalassa et sont à l'origine de nombreuses vidéos montrant des sites majestueux sous un regard unique, grâce à leurs drones: ils ont fabriqués le leur alors que les drones n'existaient pas encore! Autant dire qu'ils sont des experts en la matière. Ils précisent que pour piloter un drone, il faut avoir un brevet d'ULM, car cet objet ne se maîtrise pas sans technique et des notions de modélisme ; ensuite, pour survoler Paris, une autorisation doit être délivrée par les autorités, un Graal assez difficile à obtenir apparemment ; enfin, un drone doit également être déclaré auprès de l'aviation civile. Pas si simple et facile de faire des vidéos avec un drone donc! Mais ce n'est pas peut-être pas plus mal, qu'en pensez-vous?
La rédaction nous parle ensuite d'un concept étonnant, portant le doux nom de Blendle: il s'agit de l'idée d'Alexander Klopping et Marten Blankestijn, permettant aux lecteurs d'acheter seulement un article dans un magazine, au lieu de l'article entier, avec des prix allant de 0.20 à 1 euro. Et si l'article ne nous plaît pas, on est remboursé! Pas mal, non? Si certains supports se sont montrés frileux, estimant qu'ils risquaient de perdre des abonnés, de grands noms ont quand même rejoint l'aventure, comme The Economist, le New York Times, le Washington Post et le Wall Street Journal. Blendle a déjà 225 000 abonnés en Hollande!! Une version internationale devrait bientôt voir le jour pour nous permettre à nous Français, d'en profiter. Bonne idée, non? :)




On termine avec les stars? :) 
Focus tout d'abord sur Caitlin Doughty: sa vie de croque-mort a inspiré les scénaristes de la série Six feet Under :) Et ça tombe bien car cette jeune femme veut montrer que la mort, le "commerce" de la mort n'est pas si morbide qu'il n'y paraît. Pour ce faire, elle a écrit un livre, Chroniques de mon crématorium dans lequel elle raconte son parcours: après avoir une une petit fille mourir d'une chute sous ses yeux, la mort a toujours occupé son esprit ; ce qui explique que son premier boulot a été d'assister un croque-mort en Californie (après des études d'histoire médiévale!). Elle a également créé l'association The Order of good Death, dont les membres ont envie, comme elle, de briser le tabou de la mort et changer un peu les choses dans l'industrie, comme privilégier un traitement naturel des corps. Elle a également une chaîne Youtube Ask a Mortician, sur laquelle elle poste des vidéos expliquant son métier, toujours dans l'humour. Je pense que je vais aller y faire un tour, parce que je trouve que c'est une belle initiative :) Et il faut bien avouer que ça m'intéresse (je ne sacrifie pas de chatons à la pleine lune, je vous rassure).
Elle fait la couverture du magazine cette semaine, Anaïs Demoustier se livre un peu à Grazia! Cette jeune actrice, assez discrète, a commencé sa carrière assez jeune, dans Le temps du Loup ou encore Elle, ou Bird People. Elle a toutefois décidé de changer un peu de cap, avec des rôles de femmes plus séductrices et fatales, comme dans A Trois On y va ou Caprice. Et elle adore! Les scènes d'amour ne la dérangent pas vraiment car elle estime que "si l'on veut défendre une image de femme moderne et épanouie, il faut accepter tout ce qui va avec". Elle exprime également son ras-le-bol des films qui font des femmes des potiches ou qui les sexualisent à outrance, sans réelle justification. Elle est également contente de l'image des jeunes donnée dans le film A Trois On y va, qui change du caractère soit oisive soit hystérique de sa génération: ici, les personnages sont à la fois responsables mais également flippés par ces responsabilités.  C'est vrai que c'est plus réaliste! Elle avoue sa reconnaissance envers ses parents, très ouverts d'esprit et qui lui ont permis de devenir actrice :) Et estime qu'il est de son devoir, dans son travail, de ne pas trop s'exposer, dans les médias ou les réseaux sociaux afin de laisser une page blanche, une part de mystère, qui permet de laisser au réalisateur de s'exprimer comme il l'entend en choisissant une actrice qui n'est pas trop "connotée" dans son image.



Grazia rend également hommage à Sylvie Vartan et à son sens du style. En effet, vous êtes peut-être comme moi, et ignoriez que la star avait tant aimé la mode quand elle était sous les feux des projecteurs et que cet amour était totalement réciproque. Dés le début de sa carrière, elle arborait un look de jeune fille sage mais moderne, avec jean ballerines et tee shirts, qui retrouve un grand écho aujourd'hui: très différent de ce que proposait Brigitte Bardot à l'époque! Les françaises préfèrent en effet la coupe courte et le naturel de Sylvie à l'extrême sensualité de BB. Sylvie Vartan sera également la première chanteuse à porter de la haute couture sur scène, avec des robes signées Yves Saint Laurent mais également un costume pantalon qui fera scandale à l'époque, les médias le qualifiant de "pyjama"! Elle a également été photographiée par Hekmut Newton et shootée par ELLE pour un numéro illustrant la tendance aérobic en 1978. Même dans les années 90, elle a continué à faire confiance aux couturiers pour ses shows, que ce soit Gaultier, Paco Rabanne ou Karl Lagerfeld. Et si vous aimez cette chanteuse, sachez que Sylvie Vartan se produira à l'Olympia les 11 et 12 avril :) 
On reste un peu dans le même sujet, puisqu'une page est consacrée à Ilona Smet, la petite fille de Sylvie Vartan. Fille d'Estelle Lefébure et de David Hallyday, elle vit chez sa grand-mère à New York, avec laquelle elle pense partage un côté terre-à-terre et un caractère fort. Et à seulement 19 ans, elle dégage une confiance en elle et une sérénité qui en désarçonne plus d'un et ressent un amour fort pour la Californie :) Bon alors par contre, aucune chance de la voir faire un album, car selon ses dires, elles ne chante pas bien du tout! Mais elle est toutefois mannequin (et égérie Zapa) et s'est lancée dans la peinture, tout en suivant des études à la Central Saint Martins: elle adore peindre les personnes âgées par exemple et leurs imperfections :) En tout cas, j'ai beaucoup aimé le shooting qu'elle a réalisé pour Grazia, avec des tenues seventies inspirées du dressing de sa grand-mère :) 






Sélection shopping!
Pantalon blanc en viscose, Kiabi, 25 euros
Pochette en similicuir, New Look, 15 euros
Gel douche et Bain Coeurs de Marshmallow, Treacle Moon chez Monoprix, 5.99 euros les 500 ml.







Jolies photos!





Sur ce, des bisous les filles et à très vite! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!