Architectural ELLE

Hey there! 


Vous allez bien? Quoi de neuf par chez vous? Ici, rien de spécial :) Alors, ne persons pas de temps et parlons tout de suite de  mes coups de coeur dans le dernier ELLE ;)

On commence avec les stars!
Alors que Kate semble sur le point d'accoucher, ELLE fait un petit point sur la situation du Royal Baby: le petit George va donc avoir un petit frère ou une petite soeur incessamment sous peu et sera, comme son papa, l'aîné de la fratrie. Quelque soit le sexe du nouveau-né à venir, l'attention se portera forcément sur davantage sur lui car il est, sauf erreur de ma part, troisième dans l'ordre de succession au trône. En tout cas, Kate veut absolument élever ses enfants sans favoritisme ni trop de privilèges dus à leur rang, fidèle à ses origines roturières: ce ne sera sûrement pas chose aisée, surtout avec papy Charles qui se plaint déjà de ne pas assez voir ses petits enfants. Surtout à Noël, vu que Kate préfère le passer dans la campagne de Berkshire où vivent ses parents et non à Sandringham comme en a l'habitude la famille royale. Bref, des histoires de famille assez banales et communes finalement, même pour les Windsor. Sinon, j'ai bien ri en lisant la page "24 heures dans la vie de Kate" racontées à la première personne, avec quelques conseils du Dr Aga ;) En tout cas, moi j'ai hâte qu'elle accouche! Et ce serait cool que ce soit une fille, ce serait cool :) Mais, je redoute déjà l'immense couverture médiatique qui va suivre et...me soûler.
Un peu moins joyeux dirons-nous, mais très courageux, on fait la rencontre de Leena Alam. Il s'agit d'une actrice afghane qui a décidé de s'exprimer contre l'horrible sexisme de son pays, dans sa série Shereene's Law: elle y interprète une greffière bien décidée à divorcer et à partir avec ses enfants, avec les embûches que cela engendre dans son pays. Ainsi, après avoir eu le courage de revenir chez elle après avoir vécu aux Etats Unis, elle entend bien défendre les droits de ses compatriotes féminines, malgré la peur d'être agressée dans la rue (les jets d'acide sont encore courants....). Elle s'était "fait remarquer" en allant aux obsèques de la jeune Farkhunda, lynchée pour avoir brûlé un exemplaire du Coran. Bravo à elle!






Les amateurs d'architecture seront ravis de lire un article concernant Le Corbusier, nous parlant des femmes de sa vie, qui ont surement un peu influencé leur travail. Sa maman en fait bien sûr partie: il l'a totalement idôlatrée alors que celle-ci n'avait d'yeux que pour son grand frère musicien :s Il l'informait de ses recherches, adorait lui parler de son travail et de ses succès et lui a bien sûr construit une maison sur les bords du Lac Léman, dont elle s'est beaucoup plaint. Heureusement, le Corbusier pouvait compter sur l'amour de sa femme Yvonne, une "monégasque fantasque", très extravagante, pleine e vie et qui n'aimait pas trop le 16ème arrondissement dans lequel l'architecte les a installés. Il se murmure également que Le Corbusier aurait eu une aventure avec Joséphine Baker lors d'une traversée de l'Atlantique en bateau en 1929, mais rien de confirmé. Sa collaboratrice Charlotte Perriant, quant à elle, a toujours admiré l'architecte mais moins apprécié l'homme, assez colérique et misogyne selon elle :s Un article très intéressant, surtout que je ne savais rien du tout de Le Corbusier! #inculte
Et on terminera cette petite rubrique stars avec Nadja Swarovski! Héritière de la fameuse maison, elle nous explique qu'elle est très souvent aux 4 coins du monde, à rencontrer des artistes, des designers ; de même, Swarovski a pris l'habitude de travailler avec des couturiers depuis leur première fois avec Alexander McQueen, qui avait créé "un top en maille fine incrusté de cristaux" en 1999. Concernant son parcours, elle qui voulait devenir archéologue à poursuivi des études de gemmologie pour faire des relations presse à New York et finalement revenir prendre les commandes de la maison familiale. Elle vit aujourd'hui à Londres et quand son emploi du temps lui permet de souffler un peu, elle s'enferme chez elle et profite de ses enfants :)




On passe à la beauté? Surtout que, comme Grazia, ELLE a décidé de nous faire adopter régime bien-être un respectueux de notre corps et bon pour le moral, plus intelligent et moins restrictif. Au lieu de moins manger, on va simplement plus bouger! Et, au vu de tous les clichés postés sur les réseaux sociaux, le sport a vraiment la cote ; et ce, parce qu'il sculpte le corps, bien sûr, mais fortifie également l'esprit et la confiance en soi ;) Ainsi, ELLE nous invite à faire des fractionnés, ces exercices très intenses sur une durée assez courte, sont très efficaces pour brûler plein de calories! De même, la rédaction nous explique qu'il faut accepter son poids de forme, dans lequel notre corps se sent bien et qui ne correspond pas forcément à celui que l'on voudrait voir affiché sur la balance: parce que si l'on aide gros os, par exemple, cela aura forcément un impact, sans que l'on soit trop grosse ;) Il faut se réconcilier avec l'alimentation, la voir comme une allié pour un bon équilibre nutritionnel ;) Et pour finir, sachez que mincir correctement prend du temps puisqu'il ne faudra pas perdre plus de 900g par mois! Sinon, votre corps va apprendre à se contenter d'une quantité "de régime" pour fonctionner et vous et va stocker quand vous allez de nouveau manger normalement. Ainsi, pour mincir intelligemment et durablement, on pense sport + qualité de l'alimentation + bonne humeur + un peu de temps ;) 

Sans transition et un peu en contradiction, on enchaîne avec l'article food de la semaine, avec les conseils et coups de coeur du cuisinier italien Massimo Bottura! Ce chef étoilé, à la tête de son restaurant Osteria Francescana (parmi les meilleurs du pays), formé entre autres chez Ducasse, respecte la gastronomie italienne en y apportant sa patte, teintée de modernité. Et il nous donne certains conseils et astuces pour reproduire certains de ses plats comme les tortelini in brodo, les tuiles de parmesan, le risotto (à faire obligatoirement avec du riz vialone nano, très court, selon lui!), les pasta al pesto et j'en passe. Et comme tout italien, il voue un culte au vinaigre balsamique, à la charcuterie, à l'huile d'olive, des anchois et du sel de Cervia. Sa cuisine me plait bien! Tout comme le titre de son livre "Ne jamais faire confiance à un chef italien trop mince" ;) 




Et on terminera avec les faits de société, si vous le voulez bien ;) 
On en parlait avec Le Corbusier et décidément, ELLE avait envie de nous parler des architectes ! Le magazine a cherché à savoir pourquoi certains font appel à des professionnels pour décorer, aménager et repenser leur intérieur et ce que cela peut impliquer ensuite. Aujourd'hui, la décoration est très importante et on la voit partout: dans la presse, sur les blogs, à la télévision...Avoir un bel intérieur semble aller de soi et est presque devenu une obligation ou en tout cas, un véritable sujet de réflexion pour certains ; entre temps, engager un architecte est devenu plus abordable, ce qui explique ce boom des demandes. Sans oublier que la crise est passée par là et que les gens préfèrent améliorer ce qu'ils ont plutôt qu'acheter ce qu'ils ne peuvent pas, plus, s'offrir. Alors, si on s'offre les service d'un architecte, c'est bien sûr, parce que c'est son métier: il va nous guider, nous conseiller et nous suggérer des idées auxquelles on aurait pas pensé, en faisant tels ou tels travaux. Seulement, on peut également avoir l'impression de ne plus vraiment être chez soi: l'intérieur peut nous plaire, certes, mais si l'architecte s'approproe un peu trop son travail, c'est comme si il nous jetait de chez nous, en quelque sorte. De même, il y a une composante émotionnelle dans notre "chez-nous", et un architecte ne doit pas trop y toucher, pas trop dénaturer notre univers, sans quoi il pourrait non seulement passer à côté mais également nous blesser quelque part. Il ne faut également pas trop imaginer qu'un simple relooking intérieur va nous faire du bien à notre intérieur à nous: quand un couple ne fonctionne pas ou que quelque chose cloche dans notre vie, la décoration 'y fera malheureusement rien et il faut bien chercher à savoir pour quelle raisons on souhaite ce changement. Et oui, le métier d'architecte n'est pas si anodin qu'il n'y parait ;) 
Sinon, j'ai également assez souri à la lecture de l'article "40 ans et déjà barbants" de Marion Ruggieri ;) Elle compare ses sorties copines à 40 ans et avant. Et forcément, ça fait mal et c'est drôle! ^^ Maintenant, pour organiser une soirée, il faut s'y prendre 3 mois à l'avance avec un tableau Excel des disponibilités de chacune alors qu'avant, un petit coup de fil suffisait  ;) Le combo/cheese/frites a été remplacé par les ordonnances régimes de chacune, donnant des maux de tête à tout le monde, (à commencer par le serveur du resto) et nos problèmes "conjugaux" dirons-nous (ou plutôt sexuels) ne sont plus si importants que: l'hypnose/la cyrrose/la maison de retraite ou tout autre sujet chiant au choix. On s'offre également des cadeaux très "utiles", c'est-à-dire pas fun du tout. Bien sûr, c'est un peu exagéré mais c'est marrant! Sauf que je constate que c'est déjà un peu le cas avec mes copines alors qu'on a...25 ans. #toutvabien  Enfin, pas tant que ça, hein ;) Vivement nos 40 ans! ^^ #oupas







Jolies photos!





Bisous les filles et prenez soin de vous ;) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!