Rainbowy Grazia

Bonjour les filles !

Vous allez bien ? De mon côté, rien de bien nouveau ! Si ce n’est que comme je vous le disais sur Instagram dimanche, j’ai pu lire ce numéro de Grazia assise sur mon balcon à profiter du soleil :Et ça, c’est trop chouette ! Cela veut dire que le printemps, bien qu’il ait décidé de faire grève cette semaine, est tout tout proche ;)
Mais arrêtons de parler météo : on m’a d’ailleurs fait remarquer que j’en parlais beaucoup et que ça jouait sur mon humeur (c’est tout à fait vrai) ! Et lisons ensemble le Grazia de la semaine :)

On commence avec la beauté!
J'ai tout d'abord apprécié le coup de gueule de Sarah Constantin contre les cures détox: elle explique qu'elle en ras-le-bol de recevoir, à l'arrivée de l'été, des mails vantant les mérites des mélanges de plantes sensées "préparer notre corps à l'épreuve du bikini". Un peu comme je le disais dans mon billet sur les choses qui m'énervent dans la presse, on a l'impression que pour les femmes mincir est une OBLIGATION à l'approche des beaux jours. Les garçons, eux, ne sont pas incités à se nourrir uniquement liquide à la sortie de l'hiver. Et on est pas toutes à la plage pour séduire! Et puis, on peut se sentir bien dans son corps avec sa cellulite et ses poignées d'amour, c'est en fonction de chacune. bravo, car je partage exactement son ressenti ;) On doit faire une cure détox si on a envie de la faire, pour purifier son corps et voire maigrir si on en a envie, mais arrêtons avec ce marketing genré.


Du côté des stars, c'est le réalisateur Lee Daniels et la star de la série Empire, Taraji P.Henson,  qui s'y collent. Ils nous parlent du show, qui est un carton absolu aux Etats Unis: le pitch est simple, puisqu'il s'agit de l'histoire d'une famille riche ayant réussi dans le hip-hop, un peu comme dans Dallas mais version rap. Lee était par exemple le réalisateur de Precious tandis que Taraji a été nommée aux Oscars en 2009 dans son rôle dans L'Etrange Histoire de Benjamin Button: il y a donc du lourd! L'actrice semble en tout cas fidèle à son personnage, puisqu'elle est assez déterminée, assez "culottée", un peu une diva mais toujours bienveillante. Les deux sont en tout cas très étonnés du succès de la série, dont le casting est 100% noir: Lee Daniels dit qu'Empire "transcende les couleurs" et que finalement, on ne voit plus que les personnages sont noirs et seule leur histoire compte. Ils nous expliquent également qu'avec le climat actuel aux USA, , le racisme qui y règne, ils ne se sentent pas tout à fait américains, parce que rejetés par les blancs mais aussi et surtout à cause des stéréotypes véhiculés pour et parles deux côtés. Et s'ils ont été ravis de voir Barack Obama à la Maison Blanche, ils sont également à fond derrière Hillary! Une interview qui m'a beaucoup plu et qui m'a donné encore plus envie de regarder cette série dont tous les magazines sont beaucoup parlé ces derniers temps :) 



Et les faits de société? 
Grazia consacre une page à la guerre contre le djihadisme sur les réseaux sociaux: on ne nous apprend rien car on sait pertinemment que ces fanatiques recrutent beaucoup via Facebook par exemple, malheureusement. et utilisent le web comme outil de propagande. Mais, ce qui est bien, c'est que les entreprises comme Twitter travaillent main dans la main avec les gouvernements et n'hésitent pas à chercher les comptes liés aux terroristes et à les fermer. Ce qui a d'ailleurs valu aux employés du petit oiseau bleu de se faire menacer :s Mais certains pays comme le Royaume Uni ou la France, ont bien l'intention d'aller encore plus loin, en formant une véritable armée numérique, qui aura la même importance que les armées réelles, de Terre ou de l'Air. Cela va-t-il fonctionner? On peut en tout cas se féliciter que les Etats prennent les choses en main!
La rédaction nous emmène ensuite à la Silicon Beach: et non, je ne me suis pas trompée puisqu'on parle bien de Los Angeles, la nouvelle Silicon Valley, mais au bord de la mer :) L'article met en lumière la Cité des Anges et sa nouvelle capacité à attirer les startups, au détriment de San Francisco. Pourquoi? Son climat, tout d'abord, est une énorme atout: on a l'impression d'y être toujours en vacances, profitant des adresses bio, de la plage et de la cool attitude, notamment vestimentaire. De plus, la proximité des stars permet de décrocher des partenariats mais également de lever des fonds, les acteurs et autres chanteurs, producteurs..., ayant des capitaux à investir. De même, les studios de créations, les graphistes, les designers, , sont surtout basés à Hollywood! Il semblerait également que L.A soit moins sexiste que San Francisco. Bon, ben allez on y va? ;) 



On termine avec la mode!
Zoom tout d'abord sur le secteur du luxe, qui doit sans cesse se renouveler, se réinventer. Pour se construire une nouvelle image de marque, mais aussi pour des raisons financières.Parce que oui, les directeurs artistiques doivent aujourd'hui avoir cette fibre marketing et commerciale: oubliés les créateurs enfermés dans leur tour d'ivoire à dessiner selon leurs envies et inspirations! Raf Simons par exemple, participe aux réunions commerciales et une "collection qui ne se vend pas est une collection ratée". le message est clair! Et chaque maison de couture a sa stratégie pour renaître: Dior par exemple, peut compter sur Raf Simons et ses choix audacieux, comme Rihanna en tant que première égérie noire de la griffe ou encore le nouveau it-bag, Diorama ; Valentino a réussi à rendre son univers romantique assez moderne, en apportant même une touche de fun à son dernier défilé, avec un happening de Ben Stiller et Owen Wilson ;) Louis Vuitton a pris le parti de donner plus image plus pointue avec l'arrivée de Nicolas Ghesquière, qui n'hésite pas à revisiter le Monogram ou à imaginer la fameuse malle en version mini à arborer en tant que pochette. Hedi Slimane a lui donné une image très rock à YSL tandis que Céline mise sur l'épure et a choisi Joan Didion comme muse, avec ses 80 printemps au compteur.
Et on terminera avec Giédré Dakauskaité, qui est la top du shooting du numéro! C'est l'occasion d'en savoir plus sur la mannequin lituanienne, qui nous avoue être une dingue de mode et des dernières tendances, mais aussi, plus surprenant, de Batman! Comme moi, elle adore le film Love Actually, mais également The Grand Budapest Hotel, la série Breaking Bad, l'album Bad de Michael Jackson et Random Acess Memories de Daft Punl. Son seul regret et de ne pas savoir parler français, surtout qu'elle adore Paris.





Sélection shopping !
Pochette en PVC, Lolo, 30 euros





Jolies photos!





Voilà les filles ! Pour être honnête j'ai eu du mal à me mettre quelque chose sous la dent cette semaine. Certains articles m'ont plu et intéressée, comme celui des jeunes pousses mode qui valent le détour (Masscob, Polder, Pomandère, Roseanna), je ne savais pas trop quoi en dire ensuite. Et je ne parle pas de l'article sur les "Stars de la Beauté du Web", qui, est certes très cool, mais vu et revu des centaines de fois, puisque ce sont les mêmes qui reviennent comme Into The Gloss, The Formula Blog, Babillages, Michelle Phan... Et vous, des coups de cœur ? 

Des bisous!




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!