Sunset Glamour



Hello!


Mon Dieu comme les semaines défilent... On est déjà le 21 juin et je j'ai pas vu ce mois passer, tout comme le précédent d'ailleurs. Tant mieux me direz-vous, c'est que je n'ai pas le temps de m'ennuyer ;) Et parmi mes occupations de ces derniers jours, j'ai lu le dernier numéro de Glamour! Une couverture un tout petit peu "osée" (oui, on voit un bout de fesse de la madame) mais néanmoins jolie, féminine et j'aime cette petite impertinence :) Et encore une fois, ce numéro est bourré d'articles qui m'ont bien plu et il m'a été dur de faire un choix.

On commence avec les stars?
Petit détour tout d'abord par la rubrique On dit merci à, qui a pour habitude de souligner les bonnes actions des célébrités dernièrement. Et ce mois-ci, on remercie donc l'ingénieur américain Kenton Lee qui a inventé une chaussure évolutive que les enfants peuvent porter de 0 à 5 ans, "grâce à un système de sangles": ingénieux et bienvenu pour ceux qui n'ont pas de ressources nécessaires pour renouveler chaque année leur paire :) Bravo également à Jemima Klarke, qui, comme ELLE le disait, a témoigné au sujet de son IVG et estime que les femmes y ayant eu recours ne devraient pas avoir honte. Coup de chapeau au policier Luke Watson pour finir, qui lui, a décidé de se teindre les cheveux en rose pour "dénoncer l'homophobie" et fait le buzz: mérité pour le coup ;)
Glamour a également décidé de nous parler du livre de Giulia Enders, Le charme discret de l'intestin: tout sur un organe mal-aimé : oui oui, ce livre a pour ambition de nous parler, sans tabou, du fonctionnement de nos intestins et de comprendre pourquoi ils sont si importants: non sans une (grosse) pointe d'humour, évidemment. Surtout que son auteure n'a que 24 ans et une plume assez acérée apparemment, puisque qu'elle voulait appeler son livre "L'art de bien c****": ça donne le ton! Elle veut vraiment que l'on saisisse l'importance d'une bonne digestion, des petites bactéries qui peuplent nos intestins: tout cela est parti d'une maladie de peau qu'elle a contractée et qu'elle a guéri en stoppant les anti-biotiques qui faisaient du mal à ses intestins ; de même, elle s'est intéressée au cas d'un garçon rencontré en soirée à l'haleine la plus dégueu qui soit et qui s'est suicidé le lendemain: cela démontre que la manière dont nous traitons notre ventre, notre digestion, peut avoir des conséquences sur notre état psychologique. Incroyable, non? C'est assez passionnant, et la communauté internationale s'intéresse de près à notre deuxième cerveau que sont les intestins. Donc voilà, si vous avez envie d'en apprendre plus là dessus tout en riant un peu, lisez ce livre ;) 





Une page est ensuite consacrée à Melissa Mc Carthy: cette actrice rondouillette que l'on a croisée dans Mes Meilleures Amies et 40 ans mode d'emploi est en train de se faire une place de choix dans le paysage humoristique américain: pour preuve, elle est une invitée régulière du Saturday Night Live (référence  absolue en matière outre Atlantique) et le réalisateur Paul Feig lui écrit des rôles sur mesure à présent: le dernier en date est Spy, aux côtés de Jude Law et Jason Statham, (actuellement en salles), elle y incarne une "espionne délurée" et met la pâtée aux beaux gosses apparemment :) Ca donne envie de voir le film dis donc! Et je suis ravie de voir que l'on parle du talent de cette actrice au delà de ses formes généreuses ;)
J'ai ensuite apprécié l'échange entre Akhenaton & Nekfeu: tous deux sont rappeurs, mais pas de la même génération et ce qu'ils se disent s'en ressent. Nekfeu explique qu'il a sorti son album en juin, se moquant des codes qui auraient voulu qu'il le sorte à Noël pour "faire du chiffre", et qu'en plus, cela permet de bien se démarquer. Tous deux sont également d'accord pour dire que de nos jours, il y a plus tellement de liberté d'expression dans le rap, et l'un des textes de Nekfeu a d'ailleurs fait polémique suite aux attentats de Charlie: l'accent est d'ailleurs mis sur ces phrases parfois maladroites et Nekfeu précise que maintenant, il fait surtout attention à la forme qu'au fond de ses textes: chose étonnante, sa référence est Daniel Balavoine qui, selon lui, disait plein de trucs polémiques en son temps mais on a gardé de lui une image de "gentil chanteur de variété". Akhenataon, lui, se réjouit de voir que le rap s'st démocratisé et que même si certains y restent réfractaires et interdisent les concerts de rap ou que certains artistes ne sont pas invités dans les grandes émissions de télé, nos rappeurs peuvent vendre plein de disques et rencontrent le succès.



Passons à la bouffe!
La rédaction décrypte tout d'abord nos habitudes grignotage pour mieux les contrôler. Car en effet, si prendre un petit snack peut faire grossir, il peut être bienvenu pour reprendre des forces! Glamour nous parle d'abord de la pause food de la grignoteuse compulsive mais qui saute des repas: le verdict du nutritionniste rappelle qu'il vaut mieux prendre un vrai déjeuner bien copieux puis un goûter composé d'une banane et de Nutella pour tenir le coup jusqu'au dîner, car cela nous fait finalement gagner des calories. Quant à la flemmarde qui ne prend pas de temps pour cuisiner mais qui mange plutôt sain (poulet et mandarine au dîner + grignotage de fraises), il faut qu'elle intègre des aliments plus nutritifs mais tout aussi pratiques (comme du pain complet) et demandant peu de temps de préparation. Idem pour celle qui pense manger healthy avec des barres de céréales et un dîner très light: oui, c'est bien mais si c'est pour compenser un déjeuner plutôt très consistant, inutile: autant ne pas manger jusqu'au dîner et prévoir un repas du soir un tout petit peu plus nourrissant, mais sain :) De manière générale, il est préférable de ne manger que si vous avez vraiment faim, un coup de barre ou un creux dans le ventre. Personnellement, quand je commence à avoir envie de manger, je bois un thé: en général, ça calme ma faim! Mais si j'ai encore faim, je mange un petit truc ;) 
Pour finir, Glamour met l'accent sur l'une des tendances food du moment: le rainbowl . Le principe est simple: sur un lt de smoothie glacé, on ajoute des fruits frais et des graines, pour un mélange healthy et bien nourrissant, plein de couleurs. Et celle qui a inventé ça s'appelle Angèle Ferreux Maeght, dont Grazia faisait le portrait, dans sa petite guinguette d'Angèle, à Paris :) Si, comme moi, vous n'habitez pas Paris mais avez envie de tester ce Rainbowl, on trouve plusieurs recettes: smoothie kale avocat avec du kiwi et des framboises fraîches, parsemées de graines germées et  d'algue klamath ou bien une base fraise banane avec des groseilles fraiches, des baies de goji des fraises et des graines de chia. Yummylicious! :) 




On termine avec le lifestyle :) 
Glamour se demande tout d'abord si on peut adopter facilement la psychologie positive grâce à de micro-résolutions. Si par exemple, vous vous sentez fatiguée et démotivée, il est possible de se remettre sur les rails en prenant du temps pour vous, en faisant des choses en adéquation avec votre caractère: créer si vous êtes une artiste, rester tranquille chez vous de temps en temps si les conventions sociales vous épuisent. Si la routine vous ronge, essayer simplement de trouver des choses plaisantes dans votre quotidien, des occasions de sourire et de rire, d'être ouverte aux émotions :) Vous avez tendance à grignoter pour tenir le coup: cuisinez plutôt! Et si possible pour les autres: partagez et préparer un repas avec amour, qui sera apprécié, c'est hyper valorisant et positif. Si vous avez la fâcheuse habitude de râler pour un oui ou pour un nom: comme ce n'est bon ni pour votre coeur ni pour votre entourage, essayez de vivre le moment présent et d'imaginer le pire pour toute situation. Enfin bref, plein de petits exemples comme ça qui montrent que oui, si on s'y tient, ces petites habitudes peuvent nous rendre plus heureuses et en meilleure santé ;) 
La rédaction nous explique ensuite qu'il faut savoir jeter: tout part du livre de Marie Kondo, la magie du rangement, la vie commence après avoir fait du tri. Ce livre est un best-seller mondial et son auteure veut nous démontrer qu'il est inutile de s'encombrer d'objets dont on ne se sert pas, que ce soit dans nos maisons ou dans nos ordinateurs. Pour y voir plus clair dans sa vie, il suffit de ranger son intérieur! Marie est catégorique: il faut jeter tout objet qui ne procure pas de bonheur et ne rien garder sous prétexte que ça peut servir plus tard ; elle nous conseille également de trier nos objets par catégories et non par pièces et de tout ranger comme dans une bibliothèque, à commencer nos vêtements, à placer sur la tranche sur nos étagères, pour mieux nous rendre compte de la quantité. D'autres initiatives dans le même esprit ont poussé ici et là : deux amis américains ont décidé de jeter un objet par jour pendant un mois, puis de se débarrasser de tout ce qu'il leur était inutile: leur démarche est expliquée en détail sur leur blog, The Minimalists tandis que l'association belge Pumpipumpe a eu la bonne idée de demander aux habitants des immeubles d'indiquer sur leur boite aux lettres quels objets ils peuvent prêter à leurs voisins :) De très bonnes idées!
Pour terminer Glamour nous emmène à Tanger :) La ville marocaine qu'aimait tant Matisse regorge de trésors et de jolies choses à faire, comme aller au cinéma Rig, "monument des années 20", prendre un thé au Café Hafa, l'apéro sur les toits du Dar Nour avec une vue incroyable sur la ville, chiner à Casa Barata ou encore profiter d'un moment de détente dans la "maison cocon" d'Odile et David qui dispose d'une piscine, d'un hammam, de masseurs et d'une belle terrasse :)





Jolies photos!







Sur ce, les filles, gros bisous! Ah et au fait! Vous vous souvenez de courtcircuit.co? Et bien, voici un petit code de réduction de 10%, valable jusqu'à la fin du mois ;) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!