Goude & Grazia





Hello girls!

Comment vous portez-vous aujourd'hui? J'espère que le soleil est au rendez-vous pour vous :)


Aujourd'hui sur le blog, mes impressions sur le dernier numéro de Grazia! :) 



On commence avec les stars!
Premièrement, le beau Ian Somerhalder répond à un petit quiz :) Il nous apprend qu'il est assez perfectionniste et qu'il aime bien être le premier en tout, que n'importe quelle chanson de Michael Jackson peut le faire danser et qu'il adore le film Un Prince à New York. Capitain Planet est super-héros qui représente le plus ses valeurs de défense de l'environnement et il privilégie toujours un style confortable et dans lequel il est hyper à l'aise: surtout que selon lui, le stress est un tue-l'amour! Il se dit également très heureux dans sa vie et semble très amoureux de sa femme Nikki Reed (Rosalie dans Twilight, entre autres) car il en parle toutes les deux questions à peu près. Une page qui me conforte dans l'idée que Ian est un homme beau et charmant, malgré la polémique qui a fait rage le mois dernier: l'acteur avait refusé de faire un selfie avec des fans lors d'un passage à Paris, déclenchant une guerre pour/contre Ian sur les réseaux sociaux. Personnellement, j'ai compris son refus, surtout que la plupart du temps, il est très très disponible pour ses fans. Et vous?
Place ensuite à Charlotte Le Bon: l'actrice semble toujours aussi fraîche, agréable et souriante, comme à son habitude, malgré une promotion intense pour le film Vice versa de Pixar, pour lequel elle assure le doublage de l'un des personnages :) Et nous confie d'ailleurs qu'elle adore le doublage, qui lui permet d'exprimer des émotions fortes, de se mettre dans des états pas possibles, sans qu'on la voie à l'écran. Même si elle n'a aucun mal à sortir de son image de jolie fille comme ce sera le cas pour son prochain film Le Secret des Banquises qu'elle est en train de tourner. Charlotte adore les films d'animation et pleure devant La-Haut, par exemple :) Elle assume également pleinement son côté bienveillant, souriant, qui fait confiance rapidement, au risque d'être déçue: mais elle préfère voir les choses comme ça! Et sinon, elle attend que ses compatriotes et grands réalisateurs comme Xavier Dolan vont un jour l'appeler pour lui offrir un joli rôle :) C'est tout le mal qu'on lui souhaite!

C'est enfin au tour de Jean-Paul Goude: le photographe de mode nous apprend qu'il a fait pas mal de danse classique étant jeune, à un rythme assez soutenu, mais qu'il a dû arrêter car il est était assez "petit" et qu'il n'aimait pas"porter les filles" ^^ Il s'est donc tourné vers l'illustration mais quand on lui pose la question, il nous explique qu'il n'a jamais voulu devenir styliste, car dessiner 4 collections par an ne l'intéresse pas. Selon lui, son amour pour les mannequins au port altier et un brin sauvages vient de son enfance passée près du zoo de Vincennes, qu'il arpentait les jours de fermeture et du musée attenant, montrant des "statues de femmes africaines, arabes et asiatiques, toutes à poil" : c'est vrai que l'on comprend mieux d'où vient son inspiration! Il aime mettre les femmes en cage tout en les montrant en vraies femmes fortes, en vraies lionnes (à l'instar de Grace Jones) et les formes démesurées, comme celles de Kim K: il est l'auteur du fameux cliché sur lequel elle pose nue, une coupe de champagne sur les fesses. Mais il tient à préciser que non, Kim n'est pas sa pote, ni sa muse et qu'il a fait ça comme ça, parce qu'elle est venue le voir. Sinon, sachez que Jean-Paul Goude est l'autre du film publicitaire Chance Eau Vive de Chanel que l'on voit en ce moment sur nos écrans :) 




Et le lifestyle?
Tout d'abord, nous avons droit à un comparatif New York Los Angeles: si New York est la capitale mondiale du branché, Los Angeles est en train de se faire une jolie place au soleil. Première raison de ce revirement, les loyers, bien plus abordables dans la Cité des Anges! D'autant plus que les immeubles restent à taille humaine et n'atteignent pas les hauteurs vertigineuses des tours de la Grosse Pomme. Et bien que cette dernière continue d'être l'épicentre du monde de l'art, Los Angeles attire la Fiac et les Daft Punk. En revanche, si vous voulez trouver un quartier aux airs frenchy, rendez-vous à Brooklyn, avec ses bons restos et son esprit communautaire: Los Angeles, quant à elle, a laissé mourir sa French Town alors qu'il y a quelques décennies, "la moitié de la ville parlait français". Côté transports en commun, deux écoles s'affrontent: le métro 24/7 à New York et le 100% voiture à L.A (même se promener à pied est mal vu! Pour les rencontres amoureuses, sachez qu'il y a beaucoup de célibataires à New York alors qu'à Los Angeles, on ne couche pas avant le 3ème rendez-vous et la stabilité financière de votre "date" est une question importante. J'ai beaucoup aimé cet article, cette comparaison entre les deux villes: il y a peut-être de gros clichés (comme je ne vis pas sur place, je ne peux pas en juger) mais j'ai trouvé ça très intéressant :) 
On nous parle également brièvement de la pression de la maternité au Japon: depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les femmes ont en effet été poussées à enfanter, pour gommer les ravages de la guerre. Le problème, c'est que du coup, on les empêche de progresser professionnellement s. Ce phénomène a même un nom là-bas, le Matahara: c'est également le nom de l'association créée par Sakaya Osakabe, qui a fait deux fausses couches à cause de cette pression incessante en entreprise, à devoir choisir entre maternité et carrière. Elle pointe du doigt le fait que le Matahara est puni par la loi normalement, mais que les peines ne sont que trop rarement appliquées! Conséquences? Outre l'aspect affreusement sexiste de la chose, les naissances restent du coup trop rares au Japon et dans le même temps, le pays est au ralenti économiquement car il manque de travailleurs! Places que les femmes pourraient prendre, en étant assurées de vivre leur maternité et leur vie pro de manière simple et épanouie





On poursuit avec la mode!
Il semblerait ensuite que la tendance soit de piquer le maillot de bain de son mec: en effet, certaines marques ont remarqué que leurs clientes aimaient acheter des modèles plus masculins, comme les caleçons de bain pour faire les mixer avec leur haut. Mais pourquoi? Il semblerait que ce soit la vague sporty du moment qui soit en cause! Surtout que les matières sont cette saison plus techniques et les coupes un peu plus "fittées". Alors les filles, ca vous dirait d'en faire de même? :) 

Petit mot de beauté pour finir! En effet, la rédaction nous énumère les bons gestes beauté de l'été, ou plutôt (et selon ses mots, non les miens) les "snobismes" de l'été. Durant les prochaines semaines, il sera donc de bon ton de parer ses ongles de vert "aloé" (ne me demandez pas de le décrire, pour moi c'est juste du vert), de miser sur le sérum pour prendre soin de sa peau et d'habiller sa chevelure avec des bijoux de cheveux fins et délicats, souvent métalliques. Côté food, le sucre de coco a la côte, tout comme les fruits glacés et les "jus aux protéines végétales", un smoothie avec un mélange protéiné, du lait d'amande, des bananes, du miel, de la vanille et des glaçons ;)




Sélection shopping!






Jolies photos!




Pour conclure, je dois vous dire que j'ai  un petit (voire gros) coup de gueule à lancer contre ce numéro: l'introduction de l'article sur les migrants vivant sous la ligne 2 du métro aérien et qui ont été chassés il y a quelques jours nous dit "notre photographe a suivi ces migrants dans leur épopée": on est donc en droit d'attendre à un vrai dossier, avec plein de photos nous éclairant sur leur quotidien, leur situation. Sauf qu'on a 3 pages sur le sujet et seulement 5 photos, aux légendes très brèves, qui ne nous disent rien de leur "épopée". Et ça, j'aime pas!



Le dossier, c'est ça + deux photos derrière. 



Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite tout de même une très jolie journée :) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!