Selah & Grazia



Hi there!


Tout va bien pour vous? :) On se retrouve aujourd'hui avec Grazia! Un numéro que, je dois bien l'avouer, j'ai trouvé léger en termes de nombre de pages cette semaine, je l'ai trouvé plus fin que d'habitude. Je ne sais pas si c'est le cas, mais en tout cas, la quantité ne fait pas la qualité, car il y a plein de chouettes choses dedans! Et déjà, rien que de voir Selah Sue en couverture m'a mise en joie ;)

Si on commençait par l'actu et le lifestyle aujourd'hui? :) 
Bon, je me répète, je radote, mais je me suis encore une fois vue et reconnue dans la chronique de Nora . Cette semaine, elle évoque sa trop grande gentillesse (le genre de personne qui, comme moi, "dit pardon quand on la bouscule") qui l'a menée à un certain "trop-plein" et au pétage de câble pour une simple broutille avec la phrase qui m'a fait tilter:  "putain mais c'est dingue comme personne ne me respecte"!.C'est EXACTEMENT ce que je dis lors que de mes craquages.  Bon, la suite de la chronique est plus en mode warrior vénère qui répond méchamment aux flics (il faut dire qu'ils l'avaient bien cherché) et qui inquiète son psy mais cette couche drôle n'entame en rien le message de la chroniqueuse : il arrive un moment où il faut se faire respecter et dire gentiment mais fermement aux gens qu'ils dépassent les bornes. C'est salutaire et pour tout le monde!
Il est ensuite question de l'ouvrage de la réalisatrice Nora Philippe, Cher Pôle Emploi: elle a compilé des lettres de chômeurs destinées à l'agence, dans lesquelles on peut sentir le désarroi et le dénuement de ces personnes face à l'institution, qui répond de manière très froide et neutre à leurs missives pourtant pleines de tranches de vie et de sentiments et pleines d'humanité, finalement. Elle rappelle également que Pôle Emploi demande sans cesse aux demandeurs d'emploi de se justifier, de justifier leur situation et cela peut conduire à les considérer comme des fraudeurs, par défaut. Nora a également été très touchée de voir que certaines personnes ne maitrisent pas la langue française mais ont tout de même pris la plume pour expliquer leur situation : même si cela montre également les lacunes de l'école et de la République française finalement à apprendre les bases de l'enseignement à ses jeunes citoyens :s

Et en parlant d'intégration, parlons d'une initiative très intéressante! Le Mazi Mas est un restaurant éphémère londonien qui donne la possibilité à des femmes immigrées de cuisiner et de devenir chef: une cuisine du monde (avec des plats africains, grecs, péruviens...) solidaire certes mais également vraiment excellente et savoureuse semble-t-il, puisque le restaurant est complet absolument tous les soirs et doit refuser du monde. Et attention, ces jeunes femmes ne sont pas des "pauvres malheureuses" et des clichés de la femme immigrée illettrées que l'on a souvent en tête: elles ont souvent de prestigieuses études derrière elles mais un réseau trop petit pour trouver un poste à la hauteur de leur compétences. Le Mazi Mas leur donne les moyens financiers pour continuer à vivre, mais leur permet également de voir du monde :) Et elles sont ravies de régaler les papilles des habitants du quartier, des hipsters et créatifs du coin, entre autres. Et moi, je suis trop contente de savoir que le Mazi Mas va faire des petits, et notamment à Lyon :)




Parlons ensuite de mode!
Une page est consacrée à la créatrice grecque Mary Katrantzou, qui répond à une petite interview ;) Elle nous confie qu'elle pense en images, qu'elle ne regarde jamais deux fois un film et qu'elle est une dingue de séries, dont Breaking Bad. Et bien que ces créations soient très originales et colorées, elle porte quasiment uniquement du noir et reste très minimalisme: comme s elle mettait toute son imagination au service de son coup de crayon et de ses créations. Elle se maquille également très peu et déteste la prétention!  Pas de scoops dans cette interview mais personnellement, j'ai été ravie d'en apprendre plus sur cette styliste incroyable, qui vient de dessiner pas moins de 26 sacs, "en forme d'abécédaire" pour Matchesfashion.com ;) 
On en vient ensuite à une news mode qui a suscité une vague d'hystérie sur les Internettes: la prochaine collab Balmain et H&M! Le directeur artistique, Olivier Rousteing est absolument ravi de pouvoir proposer du Balmain au plus grand nombre, dans cet esprit de démocratisation qui l'anime. C'est également une aubaine pour H&M, qui collabore avec un créateur qui a le vent en poupe: il est le roi des réseaux sociaux (un million de followers sur Instagram!) et le copain des stars comme Kim K ou Rihanna: ce ne sont pas les stars les plus "couture" du monde, mais elles sont tout de même très célèbres et influentes et leur caution mode a été apportée par Vogue pour l'une et Dior pour l'autre. Tout à fait à l'image de ce que veut faire Olivier Rousteing donc avec Balmain et qu'H&M lui apporte lsur un plateau d'argent. Moi en tout cas, j'ai vraiment hâte hâte hâte de voir ce que ça va donner: réponse le 5 novembre dans les boutiques de la griffe suédoise ;) 
Zoom ensuite sur les tendances mode de juin! Grazia préconise la blouse chemise, à la fois fluide et "rigide" qui ira avec tout, mais également la solopette, qui n'en finit plus d'être tendance. Les lunettes se feront plexi et si vous pouvez vous offrir le Mini Peekaboo de Fendi (ou un modèle similaire mais bien moins cher, on ne vous en voudra pas!), c'est parfait! Sud Express est également la marque à suivre tout comme Rabih Kayrouz tandis que le safran (autrefois portée uniquement par les nobles en Inde et en Chine) est la couleur de ces prochaines semaines. Voilà, vous savez tout! #çacestfait





Et on terminera avec les stars!
La rédaction nous parle tout d'abord du cinéma asiatique, qui prend une certaine ampleur hors de ses frontières. Les Chinois sont très cinéphiles et adorent les effets spéciaux et c'est la raison pour laquelle des cinémas ouvrent tous les jours dans ce grand pays , qui détient le plus grand parc de salles au monde. Bien qu'ils aient établi des quotas pour éviter d'être envahi par les super-productions occidentales et notamment européennes, certains films ont trouvé la faille en étant co-produits, comme Wolf Totem ou Lucy ; Jacques Audiard n'est plus persona non grata, malgré son film 7 ans au Tibet qui n'avait pas plu du tout aux autorités chinoises: pourquoi? Parce que ses films plaisent et Wolf Totel en est la preuve. Toutefois, la censure reste grande en Chine, où il est interdit de parler de sexe, de fantômes ou de faire boire des fonctionnaires à l'écran. La Chine est également en train de se construire son Hollywood, le studio Oriental Movie Metropolis, à Qingdao. Alors, pensez-vous que la Chine al'envergure pour imposer son cinéma au monde entier?
Puis, c'est l'acteur Matthias Shoenaerts qui se confie à Grazia. L'acteur belge, qui nous avait habitués aux rôles plein de testostérone, nous surprend avec Loin de de la Foule déchaînée, une comédie romantique d'époque aux côtés de Carey Mulligan. Pourtant selon lui, tous ses films, parlent d'amour! Il estime pourtant que l'histoire de son nouveau film est assez intemporelle, ainsi que les relations entre les personnages et le sien de personnage représente son idéal masculin, celui vers lequel il aimerait tendre. Il nous révèle être "ultra-romantique", et pouvoir faire des choses folles par amour ; et pour lui, l'amour ne calcule pas et il se fiche de tomber amoureux d'une caissière ou d'une autre actrice. Il parle également de ces trois dernières partenaires de tournage Kate Winslet, Carey Mulligan et Diane Kruger avec beaucoup d'élégance et nous transmet son incrédulité quand il a su qu'il aurait le premier rôle dans la mini-série Lewis and Clark (produite par Brad Pitt et Tom Hanks). Très ami avec Jacques Audiard, il aimerait également tourner avec David Lynch :)



Définitivement, la Belgique a la côte cette semaine, puisque Selah Sue est la covergirl de ce numéro :) En pleine promotion de son nouvel album Reason, elle n'hésite pas à se confier un peu sur sa vie personnelle, avec son amoureux et ses enfants issus d'une précédente union, qu'elle considère comme les siens. Elle nous confie aussi qu'elle a dû faire un concert en France alors qu'elle souffrait d'une atroce intoxication alimentaire (elle ne voulait pas décevoir ses fans) et que lorsqu'elle a tenté son expérience de concerts sauvages en Suisse allemande, les gens lui ont demandé d'arrêter, alors qu'ils l'acclamaient partout ailleurs! ^^ La chanteuse nous explique aussi qu'elle ne peut pas écrire de chanson en tournée, hormis Alone, dédiée à son chéri ; et l'écriture d'une chanson ne lui prend pas plus d'un quart d'heure! Et si elle aime travailler en équipe et est ravie du beat funk qui été ajouté à la chanson Alone, elle tient à rester compositeur et auteur de ses morceaux. Sinon, elle mène une vie simple, dans la campagne belge, avec sa famille, ses proches et ...ses poules, même si un renard les a toutes mangées, sauf une! Et elle adore écouter FKA Twigs ainsi que Kendrick Lamar et regarder séries :) Ya rien à dire, j'adore cette artiste, atypique et douée  tout en étant humble :) 




Sélection shopping!



#BonPlan





Jolies photos!




Gros bisous les filles et passez une belle journée! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!