Fit & Healthy Vital



Hello les petites bulles !


Tout se passe bien pour vous ? Le blog se pare de couleurs sportives aujourd’hui, puisque j’ai lu (et aimé) le dernier numéro de Vital, comme je vous le montrais sur Instagram :) Un numéro encore une fois assez tourné vers le running mais avec néanmoins des zooms sur d’autres sports, plus estivaux, comme le surf ou le paddle. Entre tout un tas d’autres sujets !

On commence avec les articles purement sport!
Et avec un grand dossier sur le fitnext: il s'agit d'une méthode mise au point par Erwann Menthéour, coach sportif, qui repose sur trois piliers, le sport (cardio et muscu), l'alimentation et la zen attitude. Concernant le sport, le coach recommande d'en faire au moins 3 fois par semaine, avec du renforcement musculaire suivi d'un petit running de 30 minutes: c'est la combinaison de ces deux activités qui permet de bien éliminer! La musculation permet d'empêcher le corps de trop stocker, d'autant que le muscle au repos brûle tout de même des calories, ce que ne fait évidemment pas la graisse. La muscu dégage donc les graisses ou les empêche de s'installer et le cardio vient ensuite les éliminer, et c'est pourquoi les deux sont indissociables :) Erwann conseille de faire les exercices de muscu à fond (fentes, squats, gainage), jusqu'à avoir un peu mal et de courir à une vitesse qui permet de tenir une conversation. Pour ce qui est de l'alimentation, le coach privilégie un véritable équilibrage alimentaire et ce, sur le long terme: du coup, on commence sur une mono-diète de raisin ou de pomme sur trois jours pour bien détoxer pour ensuite entamer le vrai "régime": fait étonnant, il ne s'agit pas de diminuer son apport calorique mais de l'augmenter, pour que le corps ait l'habitude de consommer plus de calories pour fonctionner tout seul. Et bien sûr, on limite la viande, les produits laitiers et ont mise sur le végétaux, les bons gras. Il faut également bien manger le matin, opter pour deux collations et oublier les sucres le soir. Pour y voir plus clair, Vital nous a fait des petits menus sur toute une semaine. On en vient enfin au dernier volet du fitnext, un esprit sain : l'idée est simplement de destresser, de se détendre, avec des exercices de méditation et de yoga mais également de bien dormir. Cette méthode vous plait-elle, vous tente-elle? Personnellement, PAS DU TOUT! ^^ Je la trouve trop contraignante au niveau du sport (c'est difficile de caser 3 séances par semaine, surtout si on doit faire de la muscu + 30 minutes de running), et trop restrictive sur l'alimentation: les menus m'ont semblé pauvres :s Mais j'aime l'idée d'un programme global, misant sur le sport, la nourriture et l'esprit :) 





Je crois que je vous l'avais déjà dit mais j'aime bien la rubrique Dis-moi coach ?: des lectrices posent des questions et des experts y répondent :) Grâce à elles, j'ai pu apprendre que courir sur la plage est plutôt une bonne idée, dans la mesure où l'on court sur le sable mouillé et que l'on pense à changer de sens de temps en temps, pour ne pas forcer sur une seule cheville. Aucune excuse donc pour ne pas courir pendant les vacances! Il est toutefois conseillé de faire une petite pause de temps en temps et pour ne pas perdre ses acquis, on peut miser sur un sport d'endurance, ou bien faire du step qi on veut faire travailler ses cuisses, de la corde à sauter pour "travailler son explosivité' (je confirme, j'en ai fait tout l'hiver et ma vitesse était bien meilleure lorsque j'ai repris le running en avril!) ou encore de la natation si vous voulez faire bosser le haut du corps. Et pour ne pas trop se déhydrater lorrs des séances de running lors des fortes chaleurs, on boit en petites quantités quand on a soif, au moment où le corps est relativement au repos et on mise sur des eau bien minéralisées ;) 
Plus loin, Vital nous donne quelques astuces pour courir dans les montées et les descentes: très utiles si, vous êtes, comme moi, plutôt habituées à courir sur du plat! L'idée est de bien s'échauffer en "courant 20 à 30 minutes sur un terrain plat en allure crescendo", puis des talons fesses et des pas chassés de côté par exemple. On essaie ensuite de courir dans la montée à fond sur 30 secondes, avant de redescendre en courant doucement et de recommencer 5 à 10 fois. Et gardez à l'esprit que courir en descente fait tout autant travailler, car on est obligé de se retenir pour ne pas dévaler la pente. On termine tout ça avec un petit running de 10 minutes sur terrain plat et on s'étire bien. Voilà qui me donne envie de m'attaquer au terrain ardéchois qui borde la maison de famille de mon chéri: il y a 4 kilomètres en descente, que je n'ai pas réussi à remonter en courant...mais ce terrain me donnera l'occasion de m'entraîner ;) 
Plus loin, deux jeunes femmes partagent avec nous leur expérience du Marathon de Paris: toutes deux ont été contactées par Asics pour ce défi et n'étaient donc pas tout à fait préparées, bien que prévenues 5 mois à l'avance. Mais pour être parées, elles se sont motivées pour sortir au moins 1 fois ou 2 par semaine (il faut savoir que leur préparation a eu lieu en hiver), avec des sorties longues et du fractionné. Lors de la course, elles ont toutes les deux fait en sorte de ne pas courir au max de leur capacité, pour tenir la distance et se sont motivées en parlant et en écoutant de la bonne musique ; ce qui ne les a pas empêchées de pleurer sur la fin à cause de l'émotion ressentie de réaliser un tel exploit mais aussi à cause de l'épuisement qui peut faire dérailler nos sentiments. Au final, elles ont très envie de le refaire mais en ayant confiance en elles, c'est à dire en choisissant un sas plus court et en courant à leur bon niveau de capacité ;) 




On passe à la beauté?
Vital fait tout d'abord un petit focus sur l'huile d’argan: originaire du Maroc et issue de l'arganier, elle est parfaite pour réparer la peau, les ongles et les cheveux et donc idéale pour les filles qui font des sports d'extérieur comme du running ou de la natation. Elle est également douée pour réparer les coups de soleil et ses anti-oxydants ainsi que sa vitamine E nous protègent du vieillissement de la peau. Il est également possible de la mélanger à des huiles essentielles pour apporter bien sûr du plaisir à l'application (rose, néroli, ylang-ylang...) mais également combiner les vertus des deux produits. Personnellement, je l'utilisais sur mes cheveux et ma peau et elle est top ;) 
On parle ensuite épilation! Et oui, parce que le sport est aussi une affaire de poils et vice-versa. Je ne le savais pas mais il faut mieux privilégier le rasoir lorsque l'on fait du sport d'intérieur comme le yoga: les vêtements près du corps et les frottements sont les principaux facteurs des poils incarnés, provoqués par l'épilation.Si vous faites des sports d'eau, pensez plutôt à la cire: le résultat dure plus longtemps et est impeccable ;) Pour les activités extérieures, misez sur une crème dépilatoire, qui ne coupe pas et convient aux peaux sensibles (mais oubliez si vous allez à la piscine). L'épilateur, quant à lui, doit être réservé en cas d'urgence uniquement, car il fragilise trop la peau et favorise l'apparition des poils incarnés.
Pour terminer, la rédaction nous incite à prendre soin de nos pieds: et oui, ce sont eux qui nous (sup)portent lors de nos sessions running notamment et il faut bien en prendre soin :) Vous souffrez d'un hallux valgus ou plus communément appelé "oignon"? #miam Vous pouvez faire du sport à condition de voir un podologue et si vous avez besoin d'un dispositif adapté. Idem si vous souffrez du névrome de Morton, "caractérisé par l'apparition de douleurs vives ressemblant généralement à des brûlures, au niveau de l'extrémité du pied, entre la deuxième et la troisième racine des orteils". Plus courant, la mycose: dans ce cas, on aère ses petons et on les soigne avec des crèmes adaptées! Enfin, pour prévenir l'ampoule, on opte pour une crème anti-frottements comme Nok et on badigeonne allègrement ses pieds avec ; si elle est là, on traite et on panse: il ne faut surtout pas courir en ayant mal, parce que vous allez forcément modifier votre appui, déséquilibrant toute votre posture. 




Passons aux articles plus axés sur la forme et le bien être!
Vital consacre tout un dossier aux bienfaits du végétarisme sur les performances sportives: parce que oui, on peut manger autre chose que de la viande et tout déchirer, à condition bien sûr de respecter quelques petites règles ;) Il faut savoir que de nombreux sportifs viennent à modifier leur alimentation, car le sport nous amène forcément à nous poser des questions sur le fonctionnement de notre corps et ses besoins : et tant mieux car cet équilibre alimentaire, cette recherche du sain, c'est ça qui est un vrai boosteur! Le végétarisme est l'un des moyens à envisager pour cette balance car les personnes végétariennes ont tendance à manger plus équilibré que  les non veggie et à avoir un mode de vie plus sain de manière générale, en évitant les ingrédients industriels. Et manger plus de légumes permet d'avoir plus de vitamines, de minéraux et d'anti-oxydants et ne plus manger de viande rétablit l'équilibre acide-base :) Les végétariens qui témoignent l'affirment: non seulement ils se sentent plus légers lors de leurs entraînements, mais sont plus performants et récupèrent mieux ; ils ont en général moins de blessures également et leur système digestif fonctionne mieux. Et quand on sait que ne pas consommer de la viande diminue la pollution atmosphérique, permet de perdre un peu de poids (parce qu'on mange moins de charcuterie, de pièces grasses) et d'éviter la plupart des maladies cardio-vasculaires en faisant diminuer le cholestérol, on a envie de signer de suite! Et d'ailleurs, si vous avez envie de franchir le pas, Vital nous a fait tout un petit guide, et nous conseille de basculer de manière progressive vers une alimentation sans viande, de bien veiller à ne pas développer de carences en se faisant aider, si besoin d'un nutritionniste et de bien manger à la fois des céréales, des légumineuses et des oléagineux ;) 
Il est ensuite question du sommeil des sportifs, avec les précieuses réponses du Dr François Duforez, spécialiste du sommeil. Il confirme que manquer de sommeil peut avoir des conséquences sur ses performances et peut entraîner des blessures du fait d'un manque de vigilance. Mais après, il n'y a pas de quota d'heures à respecter car il est propre à chacun ; de même, faire du sport en soirée n'est pas néfaste car le sommeil sera davantage réparateur (mais si vous êtes '"du matin", n'allez pas contre votre nature et entraînez-vous le matin). Pour bien dormir avant une compétition, il faut manger surtout des glucides, comme du riz, des pommes de terre mais aussi "un laitage sucré et un fruit". Pour bien s'endormir, on rafraîchit son corps avec une douche froide (et oui!), on bien on mange un sorbet :) Et non, ce n'est pas grave de mal dormir avant une course: ce qui faut c'est avoir globalement bien dormi sur les 3 derniers jours ;) 




Dernier petit mot, concernant les célébrités avec le portrait de 5 championnes tricolores, dont on ne parle pas forcément très souvent dans les médias plus "traditionnels". On a par exemple la patineuse Gabriella Papadakis, championne du Monde et d'Europe, excusez du peu! Elle qui a commencé ce sport à 4 ans et voit son partenaire comme un frère (ils patinent ensemble depuis 11 ans) se verrait bien championne olympique en 2018 ;) Quant à la basketteuse Céline Dumerc, elle est donc capitaine de l'équipe nationale et se place au service de son équipe avant de jouer perso ; elle s'étonne également de sa popularité alors qu'elle ne communique pas tellement mais elle estime que cela doit "toucher les gens" et la rendre plus accessible, tout comme sa relative petite taille (1.69m) pour une basketteuse. Focus également sur Sylvaine Cussot, grande traileuse qui avoue avoir vécu plein de grandes et de belles émotions sur ses parcours : et notez que,  dans son sac à dos, elle emporte toujours toujours sa montre GPS et un élastique ;) 




Jolies photos / Shopping! 



Vous l’aurez compris, ce fut encore une fois une réussite pour Vital, qui signe selon moi un très beau numéro d’été. De plus, je sens que le magazine s’étoffe, avec notamment des billets d’humeur, très intéressantes (notamment une sur l’amateurisme de certaines grandes courses organisées) ! Et comme à son habitude, Vital m’a donné envie d’enfiler mes baskets et d’aller courir :) Hâte de lire le prochain numéro ! 

J'en profite également pour partager avec vous cet article de Anne Dubndidu, que j'ai trouvé très bien, car il nous rappelle qu'on doit avant tout faire du sport pour faire du bien à notre corps et non pour le maltraiter ;) 

De même, je voudrais vous poser une petite question : je viens de terminer un régime de 7 mois durant lequel j'ai perdu 10 kilos, en misant à la fois sur le sport et un réquilibrage alimentaire. Vous aimeriez que je vous fasse un billet pour vous expliquer comment j'ai procédé? 


Des bisous! 






CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Super article :-) J'ai adoré le Vital de ce mois-ci encore une fois, et j'adore le Vital Food aussi, il est rempli de bons conseils et de recettes saines qui donnent envie :-)

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!