Grazia, tout doucement



Bonjour bonjour les filles!

Cette semaine, Grazia se met à l'heure d'été avec un numéro axé sur la zen attitude et le lâcher prise, parfaitement en phase avec nos envies au mois d'août, mais également, de manière plus large, à un besoin d'un nombre de plus en plus croissant de gens le reste de l'année. 

Voyons voir ce que ça donne! 


On commence par l'actualité!
Une Française à Athènes, et pas seulement pour les vacances, c'est plutôt pas banal, surtout dans le contexte actuel. Et pourtant, Mathilde y a accepté un poste d'économiste et analyste financier pour Energean, une grosse compagnie pétrolière nationale. Elle a pris ses fonctions le lendemain du non au référendum et il faut bien le dire, elle avait peur que le poste promis s'envole! Il a toutefois été maintenu et Mathilde vit maintenant en Grèce depuis quelques semaines : elle nous confie que la situation économique est au coeur des discussion dans la rue, au boulot, dans le métro...et que les plus âgés ont peur pour l'avenir de leurs enfants et de leurs petits enfants. Les échanges sont parfois vifs entre les Grecs mais aucune rancoeur ne subsiste une fois la discussion terminée : la situation politique et économique n'a pas ébranlé la solidarité nationale et Mathilde tient à souligner que les manifestations ayant eu lieu devant le Parlement n'étaient pas aussi violentes que les médias ont bien voulu le faire croire. Et même si les commerçants la prennent pour une touriste, que les problèmes bancaires et les "pannes" de terminaux de carte bleue rythment son quotidien, elle aime la vie en Grèce, qu'elle trouve chaleureuse et "abordable", bien qu'elle ait conscience d'avoir un poste très bien placé qui lui permette de vivre confortablement. Cerise sur le cupcake, ses collègues l'ont applaudie à son arrivée pour la féliciter d'être venue chez eux alors que tous les jeunes quittent le pays! 

Il y a quelques jours avait lieu en Californie le VidCon: quézaco? Il s'agit ni plus ni moins du festival de la vidéo sur Internet et une certaine ode à Youtube et ses Youtubeurs. Les 20 000 jeunes présents à cette manifestation étaient là pour deux raisons (et pas uniquement pour dépenser 136 euros) : rencontrer leurs idoles (parmi lesquelles PewDiePie, Smosh ou Bethany Mota), voir ce qu'elles donnent en vrai, mais également se "montrer", se faire un réseau pour percer dans le milieu. Certes, Youtube, qui appartient à Google est un mastodonte dans le domaine : mais Facebook fait son maximum pour améliorer le partage des vidéos sur sa plateforme. Lequel des deux titans ressortira vainqueur? 
Peut-on guérir du SIDA? Une réponse affirmative à cette question semble de plus en plus plausible. En effet, une jeune femme née séropositive a réussi à canaliser le virus, qui ne se développe plus en elle: elle est en rémission et non contagieuse, sans aucun traitement! On vient donc de découvrir que certains patients peuvent éviter la trithérapie à vie, le problème est de savoir les repérer, ce qui est encore impossible : la recherche a toutefois fait un pas de géant avec cette découverte :) En attendant que les progrès soient plus concrets, il est bon de rappeler que la transmission d'une mère à son bébé est de moins en moins fréquent et que la trithérapie est aujourd'hui plus légère et n'a plus de répercussions physiques, comme la fonte des tissus graisseux. Gardons donc espoir! 




Compte tenu de l'actualité toute récente, Grazia a tenu à faire un point sur la situation des migrants en Europe et ce avec l'aide du président de l'association France Terre d'Asile, Pierre Henry. Il confirme que les migrants sont plus nombreux à affluer en Europe ces derniers mois, et ce, à cause des conflits ayant éclaté dans certaines régions du monde, notamment en Irak et en Syrie sous l'influence en Daesh, ou encore en Libye. C'est la raison pour laquelle se sont montés de véritables camps de réfugiés à Calais par exemple ou que de plus en plus de bateaux traversent la Méditerrannée. Selon lui, le problème ne vient pas du flux des migrants mais de l'incapacité de l'Europe à se coordonner et à par exemple répartir ses derniers dans tous les pays d'Europe pour soulager la Grèce, l'Italie, la France: l'Europe ne veut pas se poser les vraies questions et mettre les moyens pour réguler l'immigration, hormis en voulant fermer ses frontières, qui n'est pas la solution. Il se montre néanmoins confiant sur le texte de loi sur l'asile adopté mi-juillet qui assure aux migrants des délais de traitement de leurs dossiers courts et "renforce les garanties pour les demandeurs d'asile lors de leur passage à l'Office Français de protection des réfugiés et des apatrides, avec la présence d'un tiers", entre autres. Il tire toutefois la sonnette d'alarme et rappelle que les femmes et les enfants sont toujours les plus vulnérables lorsqu'ils décident de migrer vers un endroit plus sûr pour eux.
Pour être dans le thème de ce numéro, la rédaction nous donne quelques conseils pour lâcher prise: l'idée est par exemple de manger ce qui vous fait envie car si vous êtes heureuse et bien dans votre peau, vous ne ferez pas d'excès ; n'hésitez pas également à commencer votre journée en douceur, en regardant votre café couler, par exemple. L'été peut également être la période idéale pour commencer à tricoter (histoire d'avoir ce qu'il faut pour l'hiver ;)) et pour être plus cool et effortless avec votre dressing. Et si vous avez envie de regarder une vieille série sur VHS, écouter des tubes nineties en bougeant les meubles de votre maison ou lire des bouquins qui ne sont pas forcément dignes du Prix Goncourt, pas de souci. Bon, des conseils par hyper hyper novateurs, mais un petit rappel, ça fait toujours du bien :) 




On terminera cette rubrique avec une petite battle des deux poumons d'Israël : Jérusalem versus Tel Aviv. Si la Ville Sainte a conservé toute son aura religieuse et surtout historique qui attire les artistes du monde entier depuis des siècles, inspirés par le caractère sacré du lieu, elle accueille également des personnes du monde entier de manière permanente : pas forcément fondamentaliste, donc! Tel Aviv quant à elle, est bien plus moderne, rien que par son architecture, plus design mais aussi par sa population, très connectée et qui bouge tout le temps, jour et nuit. On y trouve des tonnes de restaurants, de pôles de loisirs et de centres commerciaux et plein de "bombasses" sur les plages apparemment. Deux villes, deux états d'esprit très différents mais deux facettes d'une même pièce finalement :) Laquelle préfereriez-vous visiter?


Point mode avec l'interrogation du moment : Qui pour diriger Balanciaga? Et oui, Alexander Wang n'est plus aux commandes et la maison va devoir lui choisir un successeur. Grazia lui souffle quelques idées: Simon Porte Jacquemus pourrait par exemple apporter une touche très minimaliste à la griffe, (bien que sa "patte" en rebute certains, jugé trop enfantine), tandis qu'Altuzarra pourrait insuffler un peu de sexyness. Bouchra Jarrar et Véronique Leroy seraient également pressenties et ce serait la première fois qu'une femme serait à la tête de Balanciaga! Toutefois Christopher Kane semble être un concurrent plus crédible, car il était déjà pressenti pour prendre cette place avant que Wang soit finalement choisi et il fait déjà un peu partie de la maison, puisque Kering, le groupe de Balanciaga possède également la moitié de son capital. Réponse en octobre! 







Jolies photos!





Bon oui voilà, dans les faits, ce numéro n'est pas complètement dédié à son thème central puisqu'à part un article + un autre consacré à la slow beauty, qui, au fond, n'invente pas l'eau chaude (on cherche de plus en plus de soins performants mais qui nous apportent également des expériences sensorielles, avec une place importante accordée au "rituel), rien de bien folichon. Cela étant, j'ai tout de même pris du plaisir en lisant ce numéro.


Sur ce les filles, des bisous! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!