Reddy Glamour



Hello there!


Et si on prenait le temps de décrypter le Glamour du mois aujourd'hui? Un numéro que, comme vous avez pu le voir sur Instagram, j'ai lu en une soirée, après le travail. Il faut dire que comme maintenant, je ne prends plus les transports en commun pour me rendre au travail, j'ai moins de temps pour lire la presse féminine, et je suis un peu obligée de le faire le soir, en rentrant du travail. Mais comme cela m'oblige, du coup, à couper mon ordinateur le soir pour lire avant de dormir, ce n'est pas plus mal car je fais sûrement une meilleure nuit ensuite (parce que oui, les écrans avant de dormir, c'est le MAL apparemment). 

Mais je vous rassure, ce numéro ne m'a pas du tout endormie, bien au contraire ;) 


Petit mot de mot ensuite :) 
On a tout d'abord la chance de rencontrer Marc Jacobs: il confirme que c'est bien grâce à la gym et à une alimentation healthy mais aussi à sa dermato et aux injections qu'il a l'air si jeune et en forme! Concernant sa ligne de maquillage, il nous confie qu'elle est arrivée au bon moment car cela fait un moment qu'il y pensait et que finalement, la beauté est indissociable de la mode. Marc nos glisse également qu'il adore les maquillages imparfaits, le vernis écaillés, le rouge à lèvres estompé, le liner qui coule : cela donne une histoire, du caractère à un look. Il rappelle aussi que sa ligne bis Marc par Marc Jacobs ne va pas disparaître mais tout simplement s'appeler autrement et qu'il soutient complètement Caitlyn Jenner. Il est également fan du travail de Pheobe Philo pour Céline, de Raf Simmons pour Dior mais également de Miucca Prada. new York est également un véritable source d'inspiration pour lui :) 
Les cuissardes seront bel et bien de la partie cette saison! Si vous avez envie de vous y mettre sans faire "mauvais genre", comme disent nos parents, quelques précautions sont à prendre. Choisissez celles qui moulent parfaitement votre jambe et votre cheville, sans que rien ne baille : elle doit donner un effet "seconde peau" et il faut donc miser sur une paire de qualité. La bonne nouvelle également, c'est que les petits gabarits et/ou les jambes pas forcément filiformes pourront également trouver leur bonheur. Au bureau, on calme le jeu avec une coiffure sage et une "robe-étui", un trench ou une robe trapèze ou la combinaison que moi, je préfère, "une robe pull souple et des collants sombres".




Enfin, petite incursion dans la White Room d'H&m, son studio de création : la nouvelle ligne Studio est imaginée par Ann-Sofie Johansson, après 27 ans de carrière pour le Suédois. La styliste a permis aux journalistes de pénétrer son antre, qui ont pu découvrir plein de mood-boards, des bibliothèques remplies de livres mais également plein de vêtements chinés, qui insuffleront des idées à l'équipe. L'occasion de rappeler à tous qu'H&M ne se contente pas de copier mais dessine ses modèles et a toujours cherché à être créative et lors de son interview, Ann-Sofie nous explique que son équipe planche sur les collections un an avant leur sortie et se plonge dans les cahiers de tendances achetés en Italie, pour créer les moodboards. De même, elle se rend régulièrement à Los Angeles pour y trouver des idées, ou encore à Tokyo, Londres et Marrakech. Ensuite, c'est toute l'équipe qui décide des pièces qui seront choisies et commercialisées. Très intéressant, j'aime bien :) 




Passons aux conseils forme et beauté ;) 
Vous avez envie de prendre de bonnes habitudes et de grignoter sain? Il est par exemple possible de mêler une gourmandise en petite quantité avec des choses plus saines, comme des fruits ou des oléagineux, pour se caler tout en se faisant plaisir. Les spécialistes préconisent également de se préparer ce genre de snacks très régulièrement, pour se "conditionner" et apprendre à aimer manger sain et donc perdre de mauvaises habitudes. Et si vraiment l'envie de manger gras est trop forte est surtout inopinée, allez courir ou faire une autre activité cardio : pratiquée sur la durée, elle réduira la sensation de fringale et vous permettra de mieux dormir également (et c'est bien connu, on a plus envie de manger mal quand on est fatiguée). Ou alors, jouez à un jeu vidéo! Avoir les deux mains prises et le cerveau occupé vous empêchera d'aller farfouiller dans le placard ;)
Dans son dossier "Ce que votre visage dit de vous", la rédaction partage avec nous les conclusions d'une étude menée sur la perception que peuvent avoir les gens en voyant le visage d'une personne pour la première fois, à la première impression. Il semblerait qu'être brune aux yeux marrons rassure, ces couleurs de cheveux et d'iris gageant d'un certain sérieux ; quand aux yeux bleus, il n'apporte rien de plus si ce n'est "un grand potentiel d'attraction". Les yeux les plus beaux et qui donnent un air plus jeune sont ceux avec le contour de l'oeil bien défini, bien tracé, chose qui s'estompe avec l'âge. Idem, pour rajeunir, souriez! Les rides d'expression donneront l'impression qu'elles ne sont qu'éphémères, présente que lorsque vous faites un sourire. Ah et pour reconnaître un Mormon sans se tromper, il suffit de se fier à son teint très lumineux, obtenu en faisant ceinture sur l'alcool, le tabac et le café ;) Etes-vous d'accord avec ses résultats?




Et les stars? 
Et bien ce mois-ci, on dit merci à à Buzzfeed, qui a proposé à 3 hommes de porter un soutien gorge pendant 7 jours d'affilée afin qu'ils comprennent à quel point ça peut-être relou et il semblerait qu'ils aient bien compris le message! Merci également aux scientifiques de l'Université de Columbia d'avoir prouvé que fantasmer sur une personne célèbre peut redonner de la vigueur à notre couple mais également aux trois étudiants français qui ont mis au point l'application Optimiam, permettant d'acheter les invendus des commerçants à des prix tout doux, limitant notre découvert et le gaspillage alimentaire :)


On termine avec les faits de société? :) 
Et on démarre avec les 8 questions capitales qui ont fait gamberger Glamour ce mois-ci. Si vous vous demandiez quel était le meilleur métier du monde, et bien, il semblerait que ce soit prothésiste auditif selon le Time ; idem, le seuil limite de selfies par jour  avant de se faire larguer seraient de 200, comme pourrait en témoigner l'ex petit ami de Charlotte Micheal. Et sinon, oui, il existe des sites qui vendent des tenues plus seyantes aux curés que la sempiternelle soutane, l'espace sent "le métal chaud ou e steak grillé" et on peut louer sa demoiselle d'honneur, sur BridesMaidonHire : on s'en fout mais ça peut toujours combler un blanc dans une conversation ;) 
Puis, Glamour nous raconte l'histoire de Julissa Arce et on peut dire qu'elle n'est pas banale. Cette jeune femme est une immigrée mexicaine clandestine qui a réussi à faire sa place à Wall Street : digne d'un film, non? Mais comment est-ce possible? Julissa a débarqué à San Antonio avec ses parents à l'âge de 11 ans, munis d'un visa touristique : ils vont se saigner en travaillant très dur pour lui permettre d'intégrer une école privée et les résultats sont largement au rendez-vous, puisqu'elle fait partie des meilleurs élèves. Le gouvernement va à ce moment là autoriser les étudiants étrangers à terminer leurs études avant de quitter le pays, lui donnant la possibilité d'étudier la finance à Austin. Entre temps, sa maman tombe malade et sa famille rentre au payw tandis qu'elle reste à Austin ;  diplômée, la grande banque Goldman Sachs lui offre un poste qu'elle ne peut refuser même si, légalement, elle doit rentrer : elle va alors se procurer de faux papiers et poursuivre sa carrière, plutôt brillante, bien que ponctuée de sueurs froides et de déchirements. Comme elle ne peut pas sortir des USA sous peine de ne plus pouvoir revenir, elle ne pourra pas se rendre au chevet de son père mourant et lui faire ses adieux...Elle est aujourd'hui naturalisée, mais a préféré quitter Wall Street pour aider les sans papiers et faire comprendre au grand public qu'ils ne sont pas des "nuisibles". Chapeau! 




La rédaction se penche ensuite sur notre tendance à se trouver toutes sortes de phobies : aujourd'hui, on dirait que si on n'a pas extrêmement peur de quelque chose, c'est que l'on est pas normal! Un peu comme cette tendance à n plus supporter le gluten qui a tendance à m'agacer, il semblerait qu'être phobique soit une obligation de nos jours. Mais pourquoi? Notre hyperconnexion est l'un des coupables présumés : à force d'être submergé d'informations souvent négatives et passant de l'une à l'autre en un clic, on entretient ce sentiment de peur, d'insécurité et de stress. Ebola, Daesh, les vaccins, les médicaments, la nourriture, le climat...tout est une source d'angoisse! On est également dans une société qui nous infantilise car on a l'impression que l'on doit se surprotéger pour survivre, transposant nos névroses sur nos enfants, par exemple. Pour terminer, comme nous ne croyons plus en la religion et au fait que Dieu décide de tout, cela veut dire que nous sommes maîtres de nos vies et de nos choix, ce qui nous rend un brin stressés. Pour arrêter de stresser pour rien, les psychologues préconisent de vivre dans le moment présent et d'arrêter de se projeter dans un futur forcément sombre :)
Petit point enfin sur ou plutôt comment les féministes se font alpaguer par la pub, comment la publicité, la communication s'empare du mouvement pour faire du business. Décathlon par exemple, n'hésite pas à clamer que tout le monde peut jouer au football, tandis qu'Always nous démontre qu'on peut courir "comme une fille" de manière normale, en fait. Mais c'est surtout Dove qui fut le précurseur en matière de "femvertising", en illustrant le manque de confiance en elles des femmes alors qu'elles sont jolies et formidables. Ces marques sont-elles sincères? N'est-ce pas juste une manière de surfer sur la tendance? Si, certainement. Mais n'est-ce pas une bonne chose, que l'on défasse toutes ces idées préconçues, de manière publique et globale? Il faut dire aussi que les marques ont moins le choix car lorsqu'elles sont sur la pente dangereuse du sexisme, les consommateurs hommes et femmes réagissent négativement et peuvent aller jusqu'au boycott...Et c'est tant mieux! 







Jolies photos!





Et vous, qu'est ce que vous avez aimé ou détesté dans ce numéro de Glamour? :) 






CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!