Hotdog lover



Du pain, de la saucisse, de la moutarde, du ketchup, parfois quelques oignons frits suffisent à mon bonheur. Si parfois je passe mon tour concernant les burgers (même si j'en conviens c'est plutôt rare), je ne pourrais jamais refuser un bon hotdog. J'ai été déçue par certains, attrapés au vol sur un stand lors d'une fête, par exemple mais quand c'est bon, c'est diablement bon. 

J'adorerais avoir une adresse à hotdog, revisité ou non, proche de chez moi car il se trouve que j'en mange relativement peu souvent finalement. "Mais tu peux en faire chez toi, non? Du pain, de la saucisse, c'est quand même pas compliqué!": oui, mais c'est pas pareil :) On me souffle dans l'oreillette qu'il existe justement un restaurant spécialisé dénommé The Hot Dog Father : hop, je l'ajoute à mes signets Yelp ;) #àtesterdurgence
J'aimerais également goûter à un hotdog végétarien pour voir si c'est complètement une hérésie ou au contraire une jolie découverte ; et bien sûr, mon rêve absolu serait d'en déguster un dans les rues de New York! :) 
















Sur ce, je vous souhaite un bon appétit! Il semblerait que ce week-end soit un week-end gourmand pour ma Ptite Bulle, car demain, je vais décortiquer le dernier numéro de Pâtisseries et Compagine ;) 

EDIT : Ce billet a été rédigé et programmé hier, avant les terribles attaques menées à Paris. Et croyez-moi, tout ça m'a retourné l'estomac et non, je n'ai pas faim aujourd'hui. Je reste rivée sur Twitter et i-Télé, même si je ne vis pas à Paris et même si toutes les personnes que je connais là-bas sont en sécurité, car la France a été attaquée et la douleur, la peur ressentie par les parisiens, va bien au delà de l'Ile de France.

Je me suis réveillée ce matin en espérant que tout cela n'avait été qu'un cauchemar mais non, la télévision et les réseaux sociaux m'ont ramenée à la dure réalité...Toutefois, je suis profondément émue et fière quand je vois que des parisiens ont ouvert leurs portes à ceux qui n'avaient nul part où se cacher et leur ont apporté un soupçon de réconfort. La France reste unie et digne et c'est que j'en retiens aujourd'hui.
Pitié, évitez les amalgames et ne confondez pas tout : toutes les religions ont été meurtries aujourd'hui et aucune d'entre elles ne prône une telle barbarie. 
Restez en sécurité, restez forts et restez unis.





CONVERSATION

1 commentaires:

  1. tout comme toi, jai publié aujourd'hui. C'est une tragédie, mais comme pour Charlie il faut continuer à rester fort !

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!