Subdued Biba



Bonjour, bonjour!


Vous allez bien? Ici, il ait un temps juste sublime à Lyon, du coup je revis! J'ai eu notamment l'occasion de me promener en trottinette en passant par le Parc de la Tête d'Or qui était juste complètement magnifique avec ce ciel bleu et ses couleurs automnales. Et alors que je vous rédige ce billet, ma porte-fenêtre est grande ouverte, mon chat se prélasse sur la table du balcon et le soleil illumine le coin salon dans lequel je suis installée, c'est juste parfait. 


Et si je suis attelée à mon ordinateur, c'est pour vous parler du Biba du mois, alors, on y va! 

On commence avec le lifestyle!
La rubrique "Nos hommes se dévoilent" est ce mois-ci sur le thème "Ce que la garde alternée vous a appris": les 4 hommes interrogés sont plutôt unanimes et nous déclarent qu'ils n'auraient pas pu garder leur bout de chou seulement un week-end sur deux et qu'ils se sont battus pour que la garde soit réellement partagée de manière égale. Ils sont très investis dans l'éducation et, même s'ils ne sont pas toujours aussi stricts que les mamans, ils tiennent à ce que leurs enfants fassent leurs devoirs, se brossent les dents ; lorsqu'ils les gardent, ils font également en sorte de sortir plus tôt du travail pour en profiter à fond. Etre parent seul leur a également appris à cuisiner et s'occuper des tâches ménagères mais aussi à mieux s'organiser pour jongler entre les missions à réaliser! La garde alternée, la solution pour le féminisme? ;) Ils estiment également que ce mode de garde leur permet d'avoir une relation plus forte avec leurs enfants, tout en ayant du temps pour eux quand ils sont chez leur maman :)
Biba est également allée voir comment font celles et ceux qui ont choisi de travailler en famille: Jeanne par exemple, travaille avec son chéri dans leur agence de communication et ça se passe au top! Madeleine, quant à elle, a décidé de créer une boutique de mode d'occasion avec ses 5 soeurs pour créer la griffe Sixsoeurs, tandis que Caroline est la Directrice Générale Adjointe de l'entreprise de recyclage familiale aux côtés de son frère. La clé du succès pour que l'affaire familiale ne tourne pas au vinaigre? Une excellente communication (on évite les non-dits), être diplomate, mettre parfois son égo de côté et apprendre à ne pas se hurler dessus sous prétexte que l'on travaille avec des personnes que l'on a toujours connues. Même si toutes ces personnes affirment que c'est du bonheur de travailler en famille parce que l'on se connaît très bien, qu'on peut compter les autres, qui peuvent prendre le relais en cas de besoin, j'admire les personnes qui font ce choix car je pars du principe qu'il ne faut pas mêler famille et travail car si ça tourne mal, on perd sur les deux tableaux. Je travaille dans une entreprise créée par deux frères et je me demande comment ils font pour se voir la semaine ET le week-end sans faire une overdose alors, chapeau bas!




Biba s'est donné pour mission ce mois-ci de nous donner des conseils pour avoir un couple joyeux: de manière générale, le magazine nous explique qu'il faut injecter de la joie dans notre couple, et ne pas hésiter à rire avec sa moitié. On évite également de râler et on accepte son Jules tel qu'il est, avec ses défauts qui font qu'il n'est pas le Prince Charmant, tout en multipliant les petites attentions et les gestes tendres pour redonner une dimension amoureuse à son couple. L'idée est également de redonner à son couple la première place dans son quotidien : en clair, on fait plus de choses ensemble et on réduit les activités personnelles. Le partage très équitable des tâches ménagères serait également un point clé, pour permettre à la femme de dégager du temps et faire des choses à deux. Franchement, je suis très mitigée par rapport à ces conseils : certes, être une mégère qui râle tout le temps et/ou croire que son chéri sera absolument irréprochable dans tous les domaines sur la durée n'aide pas à la pérennité du couple. Avoir des gestes amoureux et des "délires" en commun, des private jokes est bien évidemment important. Mais je ne suis pas persuadée que de ne plus "oser" lui dire quand ça ne va pas soit d'une grande aide ; ni le fait de toujours être collés l'un à l'autre : je pense qu'un couple est fait de deux personnes, deux entités distinctes  qui forment un duo et aucune d'elles ne doit être frustrée ou absorbée par l'autre. En lisant ce dossier, j'ai le sentiment que ce sont les filles qui doivent faire tous les efforts, prendre sur elles pour la sauvegarde du couple et ça me déplaît profondément.




La rédaction avait évoqué en août sans creuser le sujet mais elle se rattrape ce mois-ci avec un plus large dossier sur le bore-out: le bore-out est le contraire du burn-out car il désigne l'ennui au travail à cause d'un manque de tâches à réaliser ou bien du caractère très répétitif de ces dernières. Cela peut être frustrant de venir au travail sans savoir réellement pourquoi, de se demander ce que l'on fait là, ce que l'on va bien pouvoir faire de ce temps à tuer tout en regardant sa montre : on se sent parfaitement inutile et cela tue la confiance en soi et mine le moral. C'est d'autant plus difficile à vivre quand d'autres croulent sous le travail car on se sent honteux de ne rien faire! Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, les personnes qui se plaignent de bore-out ne sont pas les plus fainéantes : sinon, elles ne plaindraient pas de leur situation, n'est-ce-pas? Ce sont des employés mis au placard en quelque sorte alors qu'ils aimeraient apporter leur pierre à l'édifice. Si vous souffrez de ce souci, essayez de trouver une activité à faire durant votre pause déjeuner qui vous fait plaisir et valorise votre estime personnelle, comme du sport, par exemple! Et si vraiment ça dure, occupez-vous en planifiant votre futur professionnel, cherchez des formations à réaliser et partez.
J'ai également apprécié la chronique de Chloé Borel, Tout ce que je fais quand mon mec n'est pas là, qui est parfaitement vraie : personnellement, même si j'adore quand le Jules est à la maison, j'aime également passer des soirées seule quand il est avec ses amis. Et comme Chloé, j'en profite pour mettre de la musique que 'adore pour chanter et danser tout en geekant ou en faisant le ménage, pour entamer le chantier "épilation" et déambuler dans tout l'appart avec mon masque pour le visage (sous les yeux de mon chat traumatisé par cette vision d'horreur). Et surtout, je ne me fais pas à manger : soit je mange un truc qui se réchauffe très vite au micro-ondes, soit, de manière plus occasionnelle, je me fais livrer un petit truc. Ah et en plus de ça, je joue à Just Dance : je refuse que mon chéri me voit faire ça, parce que j'ai l'air ridicule mais ça me permet de bien me défouler :)



Et les stars? 
Comme dans GraziaLeïla Bekhti nous parle un peu d'elle et surtout de ces projets actuels, dont le film Nous Trois ou rien et la série Midnight Sun. Cette dernière l'a donc obligée à partir tourner en Laponie et surtout, en anglais, chose qui n'était pas évidente pour elle au départ mais qui lui a permis de quitter sa "zone de confort" ; elle a également adoré pouvoir découvrir des lieux incroyables, le soleil de minuit et les fameuses aurores boréales. Elle a également décidé d'insérer dans son jeu son manque de sommeil dû à la lune polaire et a pris le temps d'apprendre à être seule et en profiter pour lire et écrire. Elle nous confie également qu'elle ne parle pas toujours à son mari Tahar Rahim des propositions de films qu'on lui envoie, saud en cas de doute. Elle nous confirme également qu'elle écrit un film avec Géraldine Nakache! Mais aussi que si son métier d'actrice est très important pour elle, elle préfère que l'on dise d'elle qu'elle est une belle personne :)
Pendant ce temps, Norman nous parle des moments qui ont changé sa vie. Il évoque bien entendu le jour où il a décidé de laisser tomber son travail de monteur vidéo pour tout donner pour sa chaîne Youtube (c'était il y a 5 ans), mais également sa rencontre en 2012 avec le metteur en scène Kader Aoun qui l'a convaincu de monter sur scène. Aujourd'hui, il n'en revient pas de voir des milliers de personnes se déplacer pour voir son spectacle et garde en mémoire tous les compliments reçus de la part de Jamel Debbouze, Gad El Maleh ou encore Dany Boon. Ah par contre, il en a mattre qu'on lui demande s'il fera des vidéos Youtube tout sa vie et que l'on s'étonne de sa grande taille (1.85m) quand on le voit pour la première fois! En même temps, on ne peut pas vraiment le deviner quand on voit ses vidéos :)



Passons par les articles beauté!
Les sourcils ont pris une grande importance dans la routine beauté de pas mal de filles ces derniers mois et c'est l'occasion parfaite pour Biba de nous donner plein de conseils en la matière. Tout d'abord, il est recommandé de faire réaliser sa première épilation par une esthéticienne experte qui va trouver la bonne forme de sourcils pour notre visage : on pourra ensuite conserver cette base pour leur entretien, en épilant ce qui dépasse tous les mois, à la lumière du jour et avec une bonne pince à épiler (si possible à double embout), toujours dans le sens de la pousse et sans tirer la peau pour ne pas déformer le sourcil. Si vous hésitez à enlever un poil, "peignez-le vers le bas pour qu'il sorte du sourcil" et voyez s'il forme un trou ou non. Vous voulez utiliser un crayon? Choisissez-le avec une mine sèche et hachurez le soucil pour ensuite estomper avec un goupillon. Vous pouvez également enrichir votre routine sourcils avec un gel fixateur, un feutre, une poudre ou encore de la cire, "l'outil le plus expert" qui s'applique au pinceau. Attention, privilégiez les teintes basées sur votre couleur naturelle! Vous avez fait un trou dans votre sourcil (le truc qui arrive à toutes)? Pas de souci, comblez au crayon! Si c'est vraiment un gros gros trou, Biba vous conseille de miser sur un sérum boosteur de pousse à utiliser matin et soir : la catastrophe devrait être résorbée au bout de 3 mois ;) En ce qui me concerne, je suis totalement passée à côté de cette tendance "sourcils" : je ne possède aucun crayon, aucune poudre, aucun mascara pour les sourcils et je me contente d'enlever les poils qui dépassent tous les mois sans altérer leur forme naturelle. Et vous?
La championne de pantathlon (running, natation, escrime, équitation et tir au pistolet) Elodie Clouvel nous décrit sa routine beauté. Elle démontre encore une fois que l'on peut être une grande sportive tout en prenant soin de soi car elle aime refaire sa couleur, ses sourcils et sa manucure avant chaque compétition ; et elle prend grand soin de sa peau et de cheveux agressés par l'eau de piscine avec masque nourrissant tous les trois jours, "spray nourrissant sur les longueurs" tous les jours  gommage hebdomadaire sur tout le corps. Ce n'est donc pas pour rien que la championne est égérie de la marque Bioderma :)




Shopping!



Poncho en laine mélangée Primark, 18 euros
Brassière en polyamide et élasthanne, Etam, 24,90 euros





Jolies photos! 





Au final, j'ai aimé ce Biba, même si son thème central, le "couple joyeux" m'a décue : c'est la raison pour laquelle ce numéro est en demi-teinte pour moi, d'où le titre de mon article.

Bon dimanche les filles et à très très vite! 






CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!