Leïla, Grazia et moi



Ca y est, on y est. Le mois de novembre, l'un de ceux que je déteste le plus (avec le mois de février) commence aujourd'hui. Je le trouve fris, long et froid et surtout, il nous sépare des festivités du mois de décembre (Fête des Lumières, Noël, Jour de L'An) que j'attends avec tellement d'impatience! Vivement le 30 novembre, c'est moi qui vous le dis. 

Bref, pour se consoler, si on lisait le Grazia de la semaine? :) Il parait que c'est un Spécial jean, mais je vous avoue que je ne vois pas très bien pourquoi, étant donné qu'une seule page est lui est consacrée. #jaipastoutcompris


Bon, on commence avec les faits de société? :) 
Big up encore une fois à la chronique de, qui lance une ode aux rugbymen. Elle vante leur musculature hors normes bien sûr, leurs cuisses de géants, leurs épaules de titans mais aussi leurs fesses en béton sans oublier leur force herculéenne qui fait que les blessures, souvent sérieuses sont très courantes sur les terrains. Elle en profite également pour glisser un tacle à l'encontre des footballeurs qui se jettent au sol à la moindre égratignure ;) Mais cette force ne veut pas dire que les rugbymen sont de grosses brutes : ils sont en effet plutôt fairplay, gentlemen à l'anglaise, en témoignent les haies d'honneur faites par chacune des deux équipes en hommage à leurs adversaires, vainqueurs ou vaincus :) Et ça, c'est vrai que ça force le respect! 
Les Saoudiennes peuvent enfin voter! Alors, dit comme ça, on pense que ca y est, les femmes de ce pays vont enfin pouvoir avoir les mêmes droits que leurs concitoyens mâles. Mais en fait, non : les femmes pourront voter aux élections seulement si leur père ou mari est d'accord ; de même, pour se présenter, elles devront choisir un homme pour faire campagne à leur place et dont le visage sera présent sur les affiches. De la poudre aux yeux, donc! Mais pourquoi? L'Arabie Saoudite n'a bien sûr pas l'intention d'accorder plus de droits aux femmes mais ses partenaires économiques internationaux lui ont demandé d'être plus souple et ouverte à l'évolution : le Royaume pense donc que ce "compromis" contentera tout le monde et lui permettra de continuer à peser sur la balance mondiale. Mais soyons réalistes : tout cela n'est que poudre aux yeux!






Cataclysme sur la planète mode: Raf Simons quitte Dior ! Lui qui disait il y a peu à Madame Figaro qu'il s'y sentait très bien quitte donc la grande maison française pour se concentrer sur ses projets et sa vie personnels, après 3 ans de bons et loyaux services. Le créateur a donné image plus graphique et moderne à Dior, en réinterprétant les grands classiques et les ventes ont largement suivi! Aujourd'hui, bien que Raf Simons soit interdit contractuellement de collaborer avec une autre marque pendant quelques mois, il se dit qu'il pourrait bien intégrer la maison Calvin Klein une fois cette période d'exclusivité terminée. Qu'en pensez-vous? Et qui voyez-vous pour reprendre la direction artistique de Dior?
Portrait ensuite d'une grande élégante, Jacqueline de Ribes, que je ne connaissais pas du tout : cette aristocrate issue d'une famille qui ne voyait pas du tout la mode de bon oeil, elle s'est mariée à 18 ans et est devenue maman à 19 ans. Mais tout cela ne l'a pas empêcher de découvrir une grande maison appelée Dior puis d'être demandée par la rédactrice en chef du Haper's Bazaar de l'époque Diana Vreeland pour poser dans son magazine (en 1956). Et son nez, disons bien présent, n'empêchera pas à son élégance de s'exprimer et de faire d'elle là "Nefertiti française" :) Cela va lui donner envie de percer dans la mode et elle va embaucher "un certain Valentino" pour dessiner les créations qui lui viennent en tête et créer sa propre marque dans les années 80, soutenue par Yves Saint Laurent. Elle a aujourd'hui 86 ans et peut se vanter d'avoir fréquenté les plus grands noms, allant de Maria Callas à Marlon Brando en passant par Jean Seberg ; elle préfère aujourd'hui exposer les plus belles pièces de son dressing (dont les plus anciennes datent de 1959) au Met à New York :) 




Passons à la forme et à la beauté :) 
Il semblerait que la relation entre les femmes et le cannabis soit en train d'évoluer : les femmes sont en effet de plus en plus nombreuses à déclarer fumer un petit joint de temps en temps, voire tous les soirs en rentrant du travail. Un vrai sas de décompression selon elles! Elle ne voit pas du tout ça comme une drogue mais plutôt un "loisir" à vertus thérapeutiques. L'image de l'adolescent rebelle fumant son "tar-pé" en prend donc un sacré coup! Le cannabis voit donc son blason redoré, grâce aux femmes mais aussi et surtout à la légalisation dans certains états américains qui reconnaissent ses bienfaits médicinaux grâce à son cannabinol ; mais attention toutefois car le cannabis reste une drogue à cause d'une autre de ses molécules, sa THC qui vous transforme en larve sans motivation. Grazia propose de légaliser le cannabis pour contrôler le trafic et surtout cultiver des plants contenant beaucoup de cannabinol et moins de THC. Qu'en pensez-vous?
Même quand on est sortie de cette période ô combien difficile de l'adolescence, il arrive que l'on se réveille le matin avec des boutons de manière ponctuelle ou bien une acné plus installée et régulière. Si c'est votre cas, outre les techniques un peu radicales comme le laser, les LED, es médicaments pour ralentir les hormones ou encore la microchirurgie, il y a des gestes simples à adopter au quotidien pour éviter les "spots". Pensez par exemple à changer de fond de teint : prenez-en un moins couvrant et/ou sans pigments minéraux qui sont "pro-inflammatoires ; l'alimentation a bien sûr un rôle à jouer dans l'apparition des boutons alors mangez moins gras, moins sucré et misez par exemple sur les probiotiques dont les "bonnes bactéries" auraient un super impact sur la qualité de la peau. Si vous aimez les plantes, la bardane et la pensée sauvage seront parfaites! Enfin, il est indispensable de ben hydrater votre peau, même si elle est grasse : si vous la décapez, elle va sur-réagir en dégageant encore plus de sébum ; idem, trop agressée et sans protection, votre peau ne peut plus se défendre contre la pollution extérieure et les saletés vont y pénétrer : choisissez donc un soin hydratant à appliquer après votre nettoyant :) J'ai également aimé le paragraphe qui explique que selon la médecine chinoise, la localisation de nos boutons d'acné sur le visage en dit long sur notre santé : s'ils sont localisés sur les tempes, par exemple, cela dénote soit un problème de foie soit que vous vous mettez trop souvent en colère!



On termine avec les stars!
C'est tout d'abord la jolie et talentueuse Leïla Bekhti qui vient nous voir et nous parler de son nouveau film Nous Trois ou Rien. La journaliste décrit une jeune femme charmante, très chaleureuse, qui tutoie facilement, d'une incroyable simplicité qui répond aux questions sur le ton de la discussion : mais c'est souvent ce qui revient lorsque l'on parle de Leïla Bekhti, finalement :) Concernant ce film, qui retrace le parcours d'une famille fuyant le régime iranien (une histoire vraie, celle des parents de Keiron, qui a écrit le film), elle explique son côté "idéaliste" par le grand optimisme du papa et de la maman de Kheiron et leur positivité, leur empathie. Et Leïla pense d'ailleurs que ce caractère positif n'est jamais un défaut! Outre ce film, Leïla interprète également l'un des rôles principaux de la nouvelle série policière originale de Canal+, Jour Polaire, tournée en partie en Laponie Suédoise, en anglais et en suédois : incroyable, non? Mais attention, elle n'a pas particulièrement envie de faire une carrière hollywoodienne, elle veut simplement faire de bons films, qui lui correspondent, en France, en Suède, aux Etats Unis ou ailleurs. Et en ce moment, elle travaille sur l'écriture d'une nouvelle comédie avec Géraldine Nakache, mais qui sera différente de Tout Ce Qui Brille, car elles n'ont plus "20 ans" :) Leïla nous confie aussi qu'elle pense avoir mûri, qu'elle est aujourd'hui plus posée, car son métier d'actrice reste très important pour elle mais il n'est plus aussi essentielqu'aupravant et sa vie à côté du cinéma la remplit de joie tout autant. C'est tout le mal qu'on lui souhaite car j'ai le sentiment que cette jeune femme le mérite :) 






Place ensuite à Sienna Miller: l'actrice est aux côtés de Bradley Cooper et Omar Sy dans le film A Vif et campe une cuisinière tatouée un brin garçon manqué. Ca change! Elle nous explique qu'elle a appris à bien cuisiner le poisson sur le tournage, vu le nombre considérable de poissons qu'elle a du lever et assaisonner ; elle assume également son grand amour de la gastronomie française, et notamment pour les escargots et le coq au vin. Elle a également admiré la concentration de notre Omar Sy national et elle nous glisse que pour être crédible face caméra lors de la scène de la grosse dispute avec Bradley Cooper, ils se sont faits la tête toute la journée! En tout cas, Sienna Miller ne chôme pas puisqu'elle sera dans The Lost City of Z avec Robert Pattinson et dans Live By Night de Ben Affleck :)
On fait également la rencontre de Flynn McGarry: si vous ne connaissez pas encore ce phénomène outre-Atlantique, cela va vite changer ;) Cet américain de 16 ans est en fait un tout jeune chef, qui s'est mis à la cuisine parce que sa maman n'excellait pas en la matière, dés l'âge de 10 ans. Ses parents ont adoré, ont investi dans un équipement de professionnel et le jeune Flynn donne régulièrement des dîners chez lui, dans son "restaurant" appelé Eureka. Il réalise tout ça avec une équipe réduite composée d'un plongeur et un sommelier, ce qui ne l'empêche pas de susciter l'admiration et même celle de Martha Stewart. En bon "millenial", Flynn sait soigner son mage et promouvoir sa cuisine en utilisant les réseaux sociaux et surtout Instagram, ce qui a tendance a grandement agacer les pontes de la gastronomie. Ils aimeraient qu'on arrête de considérer comme un grand chef ce "gamin" qui fait de la bonne cuisine et rappellent qu'un chef a fait des études, a une carrière, voire des étoiles. Je suis bien d'accord avec ça, mais si les réseaux sociaux peuvent faire émerger un talent de la cuisine, je ne vois pas où est le problème s'il réussit : ce qu'il gagne, il ne le vole à personne, selon moi :) 




Jolies photos!




Bon dimanche et à tout bientôt! :) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!