Galactic Grazia



Pour lutter contre le blues du dimanche soir, rien de tel que de faire un peu de sport, prendre une bonne douche, puis regarder le Dîner de Cons à la télé, avant de lire le Grazia de la semaine :) Recette testée et approuvée dimanche! Et voici donc ce que j'ai retenu de ce numéro ;) 

En avant pour l'actu!
Pour commencer, Grazia commente la percée du FN pour les régionales, en tout cas pour le premier tour. Durant l'entre-deux tours, Marine Le Pen a aimé scandé que le Front National était le premier parti de France et qu'il n'y avait plus seulement 2 partis dominants : ce qu'elle a volontairement occulté, c'est la proportion très importante du premier tour, puisqu'un Français sur 2 n'avait pas voté. Ensuite, Marine ou Marion, même combat même si la plus jeune est encore pire plus extrême que l'autre : toutes les deux misent sur la peur de l'autre. Les experts ont également noté que si l'Est avait historiquement plus tendance à voter pour l'extrême droite, ces régionales ont montré que l'Ouest pouvait également lui accorder sa confiance. Heureusement pour nous et pour la France, la prédiction pessimiste de la rédaction qui pensait qu'au moins une de nos régions serait FN ne s'est pas réalisée. #ouf
Deux articles sont également consacrés aux attentats : il est tout d'abord question des héros du 13 novembre, des figures de cette tragédie. Le procureur de la République François Molins, qui fait souvent des allocutions télévisées pour nous expliquer les évolutions des grandes enquêtes ou encore le spécialiste anti-terrorisme Marc Trévidic sont deux hommes qui "mettent des mots sur l'horreur", nous disent les choses telles qu'elles sont et sont finalement assez rassurants. De manière plus globale, tous les serveurs et restaurateurs sont également les grands héros des attentats, ouvrant leurs établissements malgré la menace et se montrant finalement assez gentils avec leurs clients, courageux eux aussi. Et que dire des hommes des forces spéciales, qui font un travail incroyable? D'autant sque ces héros savent également se montrer humains, comme en témoigne cette fameuse photo où l'on voit deux policiers, émus, se serrer dans les bras. On nous parle également du travail des psychologues et des psychiatres qui ont pris en charge les rescapés et les témoins mais aussi les secouristes et qui travaillent pour la CUMP, la cellule d'urgence médico-psychologique de Paris. Formés au psycho-traumatisme, ils aident les victimes à travailler sur leurs peurs et leurs cauchemars afin qu'ils reprennent peu à peu une vie normale. Moi, j'ai envie de dire BRAVO à tous ces gens :) 




Et en parlant de terrorisme, la rédaction fait un focus sur Dounia Bouzar: cette experte en terrorisme est régulièrement invitée sur les plateaux de télévision et elle s'exprime souvent sur les désembrigadement des jeunes voulant partir en Syrie. La proposition de Laurent Wauquiez de faire "interner les 4000 jeunes français soupçonnés d'être embrigadés"l'a par exemple fait bondir car elle rappelle que ce sont souvent les parents qui tirent la sonnette d'alarme et que ces derniers ne voudront pas que leur enfant soit interné. Ancienne éducatrice au sein de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, elle a réalisé une thèse d'anthropologie sur les français musulmans et elle a également été nommée au Conseil français du culte musulman avant de créer son cabinet avec sa fille juriste pour veiller à "l'application de la laïcité et la gestion des convictions" et d'écrire son livre "Désarmorcer l'islam radical, ces dérives sectaires qui défigurent l'islam". Elle est également la fondatrice du Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l'Islam, mandaté par le Ministère de l'Intérieur. C'est donc un poids lourd dans le domaine, n'en déplaisent à ces détracteurs qui lui reprochent de ne pas parler l'arabe, de mettre en avant ses ouvrages sur le site de son association, ainsi que les journalistes spécialistes qui disent n'avoir jamais entendu parler de Dounia avant la sortie de son livre, l'accusant donc d'avoir voulu faire le buzz "en bricolant" son ouvrage en quelques mois.




Tout petit mot de mode? 
La rédaction s'intéresse à un phénomène intéressant, le fait de louer son dressing: un nouveau réseau social baptisé Hackaoui mise sur cette tendance (entre autres comme Dresswing) et fait en sorte que les personnes voulant louer leur vêtements et en louer d'autres puissent se rencontrer en vrai pour se les échanger :) Cela permet notamment de consommer moins, mais mieux et d'éviter les chaînes low cost peu respectueuses de l'environnement et des droits humains. Seul souci? Et bien il est préférable d'habiter en ville, afin de profiter d'une offre et d'une demande plus importante, vu que la rencontre IRL est obligatoire. Ca vous tenterait de louer votre dressing ou bien vous préférez posséder vos propres vêtements?
Autre tendance du moment, le phygital : elle désigne le fait que certaines enseignes qui avaient boudé ou dû abandonner la vente dans une boutique physique au profit de la vente en ligne y reviennent. Mais en mieux! La rencontre en chair et en os revient au coeur du processus d'achat car on peut par exemple "rencontrer les stylistes" ; il est également possible de prendre rendez-vous pour essayer des pièces vues en ligne, pour ensuite les commander sur Internet avec le vendeur et les recevoir chez soi quelques jours plus tard. On parle donc de "magasin connecté", dans lequel online et offline se rencontrent naturellement. Ce sont également "des lieux de vie" où l'on peut manger, lire et s'occuper de son bébé, qui peuvent émerger de manière définitive ou éphémère. J'aime bien cette idée, vous aussi? 




Grazia nous donne également ses tops beauté de l'année! La rédaction a aimé ce fameux cercle doré qui a joliment attaché les cheveux des filles, le mascara Volume Million de Cils Féline de L'Oréal, les Phyto-Eye Twit de Sisley mais également le blush Mémoire de Forme de Givenchy et les oeufs baumes à lèvres d'Eos. La jolie Imann Hammam a tapé dans l'oeil de plus d'un lors de ses derniers défilés, notamment chez Victoria's Secret, tout comme les sourcils épais de Mathilde Brok, qui confirment donc que les sourcils trop effilés n'ont plus droit de cité!



Et les stars? 
Perrine Sabbat a partagé un moment avec Salma Hayek, au sein du restaurant Le Quinzième de Cyril Lignac où la star avait déjeuné. Elle aime beaucoup le chef, qu'elle a découvert dans Top Chef! Mais non, Salma n'a pas l'intention de parler de gastronomie mais de son nouveau film Le Prophète en tant que productrice, adapté du roman de Khalil Gibran, "sur la liberté et la tolérance". Mika et elle-même prêtent leur voix aux personnages tandis que plusieurs artistes, dont Joann Sfar ont particpé à la réalisation. Travailler sur Le Prophète lui a également permis de retourner au Liban, pays de son grand-père mais dans lequel elle n'était jamais allée : elle en parle comme "la meilleure expérience de [sa] vie". Salma revient également sur les attentats, d'autant qu'elle était à Paris ce soir-là, et estime que c'est l'art qui pourra vaincre le terrorisme. Une jolie rencontre! Le film est en salles, êtes-vous allées le voir? 







On en vient au coeur de ce numéro, le Dossier Star Wars! Et oui, le nouveau volet sort aujourd'hui ;) Premièrement, on retrouve Gwendolyne Christie, qui ne peut malheureusement pas dire grand chose de son rôle dans la saga, si ce n'est qu'elle voulait absolument l'avoir et que son personnage est apparemment du côté obscur de La Force. Ses personnages préférés sont la Princesse Leia et R2D2 et elle est fière d'incarner un personnage féminin dont l'armure n'est pas considérée comme "féminine". Et quand on lui demande quelles sont ses atouts à elle, elle préfère poser la question à ses agents, je trouve ça mignon et humble :) Grazia revient également sur le parcours de Carrie Fisher, qui, justement, a incarné la Princesse Leia : outre son incroyable triomphe grâce à Star Wars, il est question de son addiction aux drogues, de ses nombreuses dépressions et de son hypomanie, qui fait qu'elle ne dort pas beaucoup et qu'elle est tout le temps surexcitée, tout en parlant tout le temps. Un après Star Wars compliqué à gérer pour cette enfant de stars qui réussit à reprendre pied grâce à l'écriture : en effet, on va lui confier des scénarios et des dialogues à retravailler et elle va travailler sur Sister Act ou Quand Harry Rencontre Sally. Elle est présente dans le nouveau volet de Star Wars, pour le plus grand plaisir des fans de la première heure :)




La rédaction a également tenu à nous expliquer que George Lucas s'est inspiré de plusieurs classiques parfois mythologiques pour imaginer la saga : la relation entre Dark Vador et son fils a tout du complexe d'Oedipe tandis qu'Anakin et Luke Skywalker sont "des élus, au sens religieux du terme". Palpatine et son désir de détruire une planète entière fait référence à la Shoah. George Lucas a également imaginé des personnages féminins très importants et puissants comme Padmée ; et aujourd'hui les studios choisi une héroïne et un acteur noir pour l'épauler, témoignant l'empreine de Star Wars dans la modernité. Un article très intéressant, si ce n'est que j'aurais aimé qu'il ne s'appelle pas "La Saga expliquée aux filles", comme si toutes les filles étaient des demeurées ou forcément pas fans de Star Wars...La rédaction termine avec un #pointmode, afin de faire le lien entre Star Wars et certains looks à tendance galactique, bling, militaire ou encore "médiéval zen" comme les Jedi. La encore, je ne suis pas forcément sûre que ce soit Star Wars qui soit à l'origine de ces tenues à tous les coups, car le total look blanc ou militaire, les capes noires et les manteaux de fourrure existeraient sans ces films, je pense. Cela étant, on a ici un dossier assez complet, que j'ai lu avec plaisir :) 




Sélection shopping!



Jolies photos!





Hop! Bon alors par contre, je n'ai pas parlé de Gwyneth Paltrow, pourtant égérie de ce numéro : il est question de son côté "femme parfaite" qui prodigue ses conseils sur son blog Goop, que les gens adulent ou détestent. Rien de bien nouveau sous le soleil et donc rien d'intéressant à ajouter de mon côté ;) 

Je vous fais plein d'énormes bisous et je vous dis à très vite! 






CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!