Grazia & Sparkles



Ca y est, on y est : cette fois, c'est bien le dernier numéro de Grazia de l'année! Même si je n'aime pas particulièrement Lou Doillon (je ne la déteste pas mais disons qu'elle m'indiffère), j'ai aimé lire cette petite chose, confortablement installée sur mon canapé le jour de Noël, histoire de récupérer du Réveillon de la veille et de prendre des forces pour celui du lendemain :)

Commençons par l'actualité :) 
Grazia met tout d'abord un coup de projecteur sur l'oeuvre d'Olivier Ciappa contre l'homophobie : cet artiste a mis en place une exposition de photos appelée "Couples imaginaires" montrant des couples hétérosexuels et homosexuels. Evidemment, cette dernière a été vandalisée en 2013... mais au lieu de s'avouer vaincu, Olivier a pris le parti de remettre son expo sur pied, montrant les photos originales à côté de celles qui ont été tagguées et lacérées, afin de dénoncer cette discrimination envers les couples de même sexe. Pourtant, à la base, le photographe voulait simplement montrer sa vision de l'amour et illustrer l'idée que oui, deux hommes ou deux femmes s'aiment d'un même amour que les couples hétérosexuels, un amour tendre et sincère, "sans provocation" ni aucune des connotations scabreuses que les anti-homo aiment scander à tout va. Mais leur haine a simplement rendu l'oeuvre plus forte encore, même après une deuxième vague de vandalisme, puisqu'Olivier a tout réinstallé, avec des photos encore trois fois plus grandes. Maintenant, ce qu'il aimerait, c'est que les homophobes viennent lui parler en personne et lui expliquer leur problème avec l'homosexualité car selon lui, la haine se nourrit de l'ignorance et peut-être qu'une explication de ce qu'est vraiment l'homosexualité pourrait les aider à mieux la comprendre et l'accepter. Cet homme est un exemple d'ouverture, de tolérance et de courage à suivre! 




On parle ensuite d'une autre initiative intéressante, appelée Tissons la solidarité: l'association a mis en place tout un défilé de prêt-à-porter au Musée des Arts Décoratifs de Paris, présentant une collection intitulée La Griffe et réalisée par des femmes en réinsertion professionnelle :) Elles ont travaillé à partir des pièces récoltées par l'association, "à l'origine spécialisée dans la collecte et le tri", afin de leur redonner une nouvelle vie : et selon les critiques présents sur place, les 23 silhouettes proposées étaient très intéressantes :) Auparavant, toutes ces "petites mains" ont suivi une formation d'un an spécialisée dans la mode et la vente certifiée par l'Etat et dispensée par des pointures dans le domaine, comme des anciens membres de la maison Christian Lacroix. A la clé pour ces femmes de 20 à 60 ans : un CDI quasiment assuré à la fin de la formation mais aussi le sentiment d'avoir repris leur vie en main et une bonne dose de confiance en elles :) Top !




Il est question ensuite de l'histoire de Jacqueline Sauvage, que vous avez peut-être entendue sur les réseaux sociaux : cette femme, qui subissait les coups et les viols répétés de son mari, tout comme ses filles, a décidé, un jour, de prendre son fusil pour l'abattre d'une balle dans le dos ; la justice a décidé qu'elle ferait 10 ans de prison pour ce crime, n'ayant pas retenu la légitime défense, puisqu'elle n'était pas agressée à ce moment-là. Des associations ont donc décidé de lui venir en aide et une pétition circule pour que Jacqueline Sauvage soit graciée par François Hollande ; certains magistrats estiment également qu'il faudrait revoir la notion de légitime défense, en prenant en compte "l'état post-traumatique des victimes de violences conjugales", comme au Canada. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais mon avis personnel est que cette dame a effectivement surtout besoin maintenant d'être soignée et remise sur pied et non enfermée pour un crime qu'elle n'aurait pas commis si elle n'avait pas voulu protéger ses filles : alors, oui, elle aurait pu porter plainte, mais non, ce n'est pas toujours si simple et être battue et violée quasi quotidiennement créé forcément des traumatismes poussant à commettre des actes insensés. Non?




Pendant ce temps, les jeunes palestiniennes prennent les armes...et oui, elles font partie des auteurs des attaques au couteau contre des Israéliens ayant lieu depuis cet été. Et ce qui perturbe les autorités, c'est qu'il s'agit essentiellement d'actions spontanées et isolées, décidées sur un coup de tête : cela rend le travail des enquêteurs très difficile et il est surtout quasiment impossible de prévoir l'une de ces attaques. D'autant plus que ces jeunes défient leurs parents et ne croient pas du tout aux partis politiques : ils ont plus en tête les arrestations de leurs parents par la police israélienne pour appartenance prétendue ou avérée à des mouvements radicaux et le fait qu'ils aient grandi dans cette atmosphère pesante et violente n'arrange rien. Les réseaux sociaux ajoutent leur grain de sel, puisque les jeunes peuvent avoir accès aux vidéos des attaques très facilement. Ils n'ont également que faire des conséquences de leurs actes, puisqu'ils savent qu'il y a des grandes chances qu'ils n'y survivent pas : mourir en martyr est une fierté pour eux, surtout depuis le retour de shahada, "le culte des martyrs morts en frappant l'ennemi israélien." Espérons en tout cas que ces attaquent cessent et que la liste des 120 morts ne s'allonge pas davantage...




Et les stars? Et bien Grazia nous a préparé un joli dossier sur les femmes de l'année! On y retrouve bien sûr la belle Gigi Hadid qui est devenue l'une des tops les plus en vue ces derniers mois, mais aussi la grande Adèle, dont le dernier album est un triomphe international, porté par le désormais culte Hello. Misty Copeland tire également son épingle du jeu et devient "la première danseuse étoile noire de l'American Ballet Theater", alors que Viola Davis est elle la première actrice noire à décrocher l'Emmy Award de la Meilleure Actrice :) Mention spéciale également à Caitlyn Jenner mais aussi à sa fille Kendall, reine d'Instagram, à Camille Cottin qui démontre encore une fois son grand talent d'actrice dans Dix pour Cent ou encore à Jennifer Lawrence qui dénonce l'inégalité salariale à Hollywood. Angela Merkel, Delphine Ernotte, Salma Hayek, Amy Schumer, Hélène Darroze, Sienna Miller et Christine and The Queens sont également citées et toute une page est consacrée à Taraji P Henson qui a marqué l'année 2015 de son empreinte, grâce notamment à son personnage incroyable de Cookie Lyon dans Empire, nommé "personnage fictif le plus influent de l'année par le magazine Time"! #rienqueça Pour 2016, la rédaction mise sur Florence Foresti, Hillary Clinton, Kristen Stewart, Diane Kruger et Malala, entre autres, grâce à leurs différents projets respectifs. Vous êtes d'accord avec ces prédictions? :) 




Et on termine en beauté, avec des conseils de party girls pour la mise en beauté du 31: l'aristocrate italienne Bianca Brandolini mise sur une coiffure lâchée, en ayant bien pris soin de sa crinière en amont, mais aussi sur un tas de bijoux en accessoires et une sacrée dose de mascara, avec une brosse signée Lancôme ou Charlotte Tilbury ; sa bouche sera rouge, grâce au Dragon Girl de Nars. Elle se démaquillera obligatoirement en rentrant et elle n'hésitera pas à manger également en rentrant et elle ne se privera pas non plus le lendemain. La mannequin est nutritionniste anglaise Rosemary Ferguson, elle mange "du riz brun et des légumes avec du poisson ou du poulet" pour préparer son corps à l'excès d'alcool et de nourriture et si elle a faim en rentrant, hop une tartine de pain de seigle avec de l'avocat! Et elle n'oublie pas de boire beaucoup d'eau. De manière générale, la plupart des femmes interviewées (Toni Garrn, Farida Khelfa, Laura Bailey...) miseront sur des chaussures à talons, une coiffure simple mais soignée et elles aiment bien porter un tailleur smoking pour cette occasion festive ;) Et vous, que ferez-vous? Moi, je pense mise sur l'indétrônable petite robe noire et des accessoires pailletés, avec une jolie bouche rouge et peut-être quelques boucles réalisées au lisseur :)  




Jolies photos! 










Sur ce les filles, je vous fais plein d'énormes bisous et je vous dis à très vite! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!