Je suis enfin allée au Musée des Confluences


Crédit photo : Quentin Lafont - 2015 - musée des Confluences, Lyon, France. 


Il y un an, quasiment jour pour jour, le Musée des Confluences ouvrait ses portes au public. Un public à la fois impatient et circonspect : dans le cadre du projet de réhabilitation du quartier de Confluence, en plus du centre commercial,  la ville a entrepris de construire un grand musée. Et l'architecture de ce dernier a bien divisé les lyonnais : très moderne, très géométrique, c'est vrai qu'il dénote dans le paysage! Surtout qu'on ne peut pas le rater, surtout depuis l'autoroute arrivant dans notre jolie ville.

Crédit photo : Quentin Lafont - 2015 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Crédit photo : Quentin Lafont - novembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Crédit photo : Quentin Lafont - novembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Crédit photo : Quentin Lafont - novembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Crédit photo : Quentin Lafont - septembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Crédit photo : Quentin Lafont - décembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 


 Confluence entre le Rhône et la Saône <3



Cela étant, même si son extérieur a beaucoup fait parler, on a aussi parlé du thème du musée et de ses expos : le Musée des Confluences est un musée dédié à l'homme, dans son environnement naturel mais aussi à ses croyances et à sa façon de vivre en société, entre autres. C'est l'étude de l'Homme à la confluence de toutes les disciplines, en somme. Tout un programme, passionnant :) 

C'est donc au bout d'un an que j'ai enfin poussé les portes du fameux musée et voici ce que j'ai vu :)

J'ai tout d'abord pu voir l'exposition "L'Art et la Machine", qui illustre la manière dont les photographes, les cinéastes, les peintres et les artistes de manière générale ont traité le sujet de la révolution industrielle puis de l'industrialisation. On peut donc y voir de très beaux tableaux représentant les hommes à l'usine, d'autres plus abstraits évoquant le mouvement des machines en plein travail, un extrait des Temps Modernes de Charlie Chaplin (qui fait encore rire petits et grands, ça ne s'invente pas!), des immenses hélices d'avions, des moteurs de voitures et même une voiture compressée rappelant la récompense reçue par les acteurs lors des Césars (je crois d'ailleurs que c'est même cette oeuvre qui a inspiré le célèbre trophée). On voit aussi comment certains artistes ont réinterprété certains objets industriels comme la voiture ou le vélo pour en faire de vraies œuvres d'art. Une exposition assez riche, assez fournie, qui se visite en une heure ou deux, je pense. Je l'ai appréciée, mais je pense qu'une visite avec un guide aurait rendu l'exposition encore plus intéressante à mes yeux car j'aurais pu comprendre toutes les oeuvres et surtout la démarche de chaque artiste. Oui, je suis comme ça, j'aime comprendre! ^^ En tout cas, si vous aimez l'art et comprenez la mécanique, ça devrait vraiment vous plaire. Pour info, elle dure jusqu'au 24 janvier. 























J'en ai également profité pour aller voir les expositions permanentes, que j'ai adorées. Pour rappel, "le parcours permanent, proposé sur 3 000 m², raconte le grand récit du monde et de l’humanité en quatre expositions distinctes mais complémentaires. Confiées à des scénographes différents qui proposent chacun leur expérience de visite, ces expositions encouragent le dialogue entre les disciplines : paléontologie, minéralogie, zoologie, ethnographie, archéologie ou encore sciences et techniques ne sont plus cloisonnées dans leur seul champ de recherche, mais se croisent pour multiplier les regards sur les thématiques abordées".

J'ai surtout aimé l'exposition concernant les animaux, ou plutôt la place de l'homme au milieu de toutes ces espèces fascinantes, intitulée Espèces, la maille du vivant :) On peut y admirer des centaines d'animaux empaillés, du lion majestueux, au loup hurlant à la lune en passant par le panda roux adorable :) Et j'ai adoré le mur répertoriant toutes les espèce d'insectes et de papillons, qui est juste splendides, avec toutes ces couleurs. Idem pour le mur des coquillages, magnifique, lui aussi. Au milieu de l'exposition trône également une sorte de buisson avec des centaines de branches, représentant chacune une espèce et montrant que l'home n'est qu'une espèce parmi toutes les autres qui existent. Ca remet les choses à leur place, et ça me plait :) 

Crédit photo : Quentin Lafont - décembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 


Crédit photo : Quentin Lafont - décembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 


Crédit photo : Quentin Lafont - décembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 


Crédit photo : Quentin Lafont - décembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 




Je me suis également rendue dans 3 autres salles : celle de l'exposition temporaire "Signes de richesse, inégalités au Néolithique", celle de l'exposition permanente consacrée au commerce et aux échanges appelée Sociétés, le théâtre des hommes, et à celle de l'exposition sur le thème de la mort, Eternités, visions de l'au-delà. J'ai là encore, adoré! Mais j'aurais juste aimé avoir plus de temps pour pouvoir tout voir, tout lire, car j'ai le sentiment d'avoir survolé ces expositions.

Crédit photo : Quentin Lafont - décembre 2014 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Alors, est-ce que je suis contente de ma visite du Musée des Confluences? Oui! L'ancienne étudiante en économie et sociologie que je suis a aimé cet angle très sociologique de la place de l'homme dans le monde, expliquée de manière simple et très visuelle. Il faudra simplement que j'y retourne pour refaire les expositions permanentes de manière plus approfondie et posée :) Et j'irai régulièrement jeter un oeil à la programmation des expositions temporaires ;) 

Comme je vous le disais en introduction, l'architecture intérieure du musée est une curiosité à elle seule :) J'ai trouvé ça vraiment très joli, surtout de nuit! J'ai juste moins aimé l'espèce de pente en serpentins qui démarre du haut du musée (du 3ème étage jusqu'au rez-de chaussée) vu que j'ai très facilement le vertige :s



Crédit photo : Quentin Lafont - 2015 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Crédit photo : Quentin Lafont - 2015 - musée des Confluences, Lyon, France. 

Et vous, êtes-vous allé(e)s au Musée des Confluences, que vous soyez lyonnais ou touriste d'ailleurs? Ou bien avez-vous prévu d'y aller? 

Informations pratiques du Musée des Confluences 

Sauf mention spéciale, toutes les photos ont été prises par mes soins.

Merci à l'agence Milk & Mint et au Musée des Confluences pour leur gentille invitation.




CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Je n'y suis pas allée, c'est un musée à visiter pourtant !!

    RépondreSupprimer
  2. Toujours pas mis les pieds cest pas faute davoir des arguments convaincants, un ami qui y travaille et de nombreux aller retours sur lyon... je suis honteuse et tellement curieuse en meme temps. Mais effectivement je pense quil faut sy rendre plusieurs fois. Merci pour ton ressenti précis et détaillé

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!