Upgraded Grazia




Je suis ravie de vous retrouver ici pour vous parler du tout premier numéro de Grazia de cette année 2016. Je suis désolée de ne pas avoir posté davantage ces derniers jours, mais ma première semaine de travail à mon nouveau poste a été intense, géniale, mais intense :) Il va me falloir également un petit temps d'ajustement pour retrouver mon rythme de croisière en fonction de mes nouveaux horaires, ce qui explique ma fréquence de publication un peu ralentie. 
Je voudrais également vous remercier pour tous vos retours concernant mon interrogation au sujet de cette partie "presse féminine" sur ma Ptite Bulle : vous avez été assez nombreux à me dire qu'elle faisait partie de l'ADN de mon blog et que vous avez fait des découvertes grâce à elle, ce qui m'a vraiment fait chaud au coeur. Toutefois, vous avez été plusieurs à me dire également que les billets étaient un peu trop longs à lire et que je n'étais peut être pas obligée de chroniquer tous ces magazines. 
En fonction de tout ça, j'ai donc décidé de continuer à vous parler de mes lectures et j'ai pris le temps ces derniers jours de réfléchir à une nouvelle formule pour mes billets "presse" : et j'ai pris le parti de partir sur des posts plus visuels, avec moins de texte. L'idée est que vous voyiez en un clin d'œil ce que j'ai retenu de ma lecture, avec une explication  claire et concise. 

Et voici ce que ça donne avec le dernier Grazia ! 





1. Si vous avez une petite envie de clémentine, Grazia vous propose une version  "express" sous forme de cupcake (que j'ai bien envie d'essayer, je n'ai jamais réalisé de version fruitée de cette pâtisserie) ou une version "grand chef" de Hughes Pouget, sous forme de tarte ! 
2. Grazia consacre également quelques pages aux bracelets connectés pour faire du sport et fait un comparatif entre les modèles les plus en vue sur le marché. Le tout en se posant la question suivante : ces bracelets et toutes leurs données statistiques suffisent-ils pour prendre soin efficacement de notre santé ? 




1. On retrouve l'actrice Céline Salette, venue faire la promotion de son nouveau film Je vous souhaite d'être follement aimée". L'occasion de parler de ces mamans qui abandonnent leur enfant, sans les juger et de comprendre à la fois la maman du film et son enfant, qui se sont croisés de multiples fois sans se (re)connaître. L'actrice traite également mais de la montée du FN, notamment dans le Nord... Elle partage aussi avec nous son sentiment que le métier d'acteur a perdu de son côté "star" et "glamour" : c'est pour elle une très bonne chose.
2. Un an après la tuerie à Charlie Hebdo, Elsa Wolinski nous parle de son papa, de ses rapports parfois compliqués avec lui et de l'amour qui unissait ses deux parents. Elle nous confie aussi que Geroge Wolinski aimait les femmes et que, même s'il était profondément de gauche, il aimait son argent et le dépenser "avec application". La jeune femme nous montre aussi l'autel qu'elle a érigé pour son papa, les dessins et autres oeuvres de lui qu'elle a préféré, ainsi que la photo de la plaque commémorative que la mairie a posée au 34 rue Bonaparte où Wolinski a vécu pendant 35 ans.
3. Petit florilège des pires sorties de Donald Trump en 2015 : consternant, certes mais cela pourrait se retourner contre lui et faire gagner Hilary. 





Début d'année oblige, la rédaction a fait la liste des choses qui vont buzzer ces 12 prochains mois. Ce que je retiens : Winona Ryder, le diadème dans les cheveux, du bleu sur les yeux, la lingerie dans la rue et la maxi résille. On va aussi aimer les jeux de superposition, avec les combos "robe + tee-shirt" et "robe + pantalon". #oupas




1. Dans cet article mode, Grazia se réjouit que des tops comme Gigi Hadid cartonnent tout en étant fières de ses courbes, à l'instar de Claudia Schiffer en son temps : sauf que pour moi, Gigi Hadid a certes des formes de femme, mais elle a pour moi surtout un corps de mannequin, restant assez mince et harmonieusement proportionnée dirons-nous (oui, c'est une bombe, quoi). Ce sont les filles plus maigres qui pour moi n'ont pas leur place sur un podium ! Les législateurs français semblent être d'accord avec moi, puisque les tops ayant un IMC trop bas seront interdits de défilé. 
2. Pendant ce temps, les bébés finlandais font leur sieste dans leur landau en extérieur jusqu'à -20° et c'est normal ! Les parents et médecins affirment que cela permet aux enfants de mieux dormir et d'être en meilleure santé. A condition bien sûr, de bien les emmitoufler et de les protéger des animaux ! 








Voilà, j'espère que cette version remasterisée à la sauce 2016 de mes billets presse féminine vous plaît! Cela dit, rien n'est figé : si vous avez des remarques négatives ou positives à formuler pour encore faire évoluer cette rubrique, n'hésitez pas, vraiment :) 

Sur ce, je vous fais de gros bisous et je vous dis à très vite ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!