Je ne sais pas me détendre.



Je suis une grande anxieuse. J'ai toujours peur d'oublier de faire quelque chose, de faire une boulette, de froisser quelqu'un...je me pose toujours 1000 questions et je doute très souvent de moi. Ajoutez à cela ma tendance à aimer faire 36 choses en même temps et vous obtenez un mélange détonnant. En gros, je suis stressée H 24 et je pense à plein de choses simultanément.

Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça...La faute peut-être à une histoire compliquée, à une éducation très cadrée, laissant peu de place à la liberté et me laissant finalement rarement aux commandes de mes propres actions. Du coup, j'ai peur de faire les choses par moi-même. Quand on me confie quelque chose, une mission à réaliser par exemple, surtout quand je n'ai jamais fait quelque chose de semblable auparavant, j'ai tendance à paniquer et à me dire immédiatement que "je n'ai pas intérêt à faire de boulette"...Je me fous la pression toute seule, ce qui me pousse à faire les choses de manière très procédurale : comme j'ai besoin de cadres qui me rassurent, j'essaie de réaliser ma mission de manière hyper rigoureuse. Beaucoup de mes professeurs et de mes employeurs m'ont félicitée pour ma rigueur : mais s'ils savaient que ça cache une peur panique de me planter ! J'ai un manque maladif de confiance en moi-même et c'est pas toujours évident à vivre, ni pour moi, ni pour les autres.

Je vous le disais aussi, j'ai tendance à beaucoup trop cogiter et ma petite tête ne s'arrête jamais. Pour tout vous dire, j'ai eu l'idée de cet article....alors que je me faisais masser. Oui, au lieu de profiter de mon moment, je pensais "oh mon dieu, j'ai oublié de m'épiler, la honte!", "au fait, il faut que je prenne quoi aux courses en rentrant ?", "ah et est-ce que j'ai bien laissé la porte de la salle de bains ouverte pour que le chat puisse aller dans sa litière ?". Au lieu de me laisser aller, je suis dans le contrôle et l'anticipation en permanence. Résultat, je suis épuisée mentalement et ça se ressent physiquement, puisque j'ai régulièrement des maux de tête,  mes cervicales sont tendues comme des strings, mon ventre me fait souffrir, tout comme mon dos. En période de stress intense, je suis capable de me rendre malade de trouille :s Je ne sais pas vivre le moment présent et c'est dommage.

Pour être un peu moins speed et plus détendue, j'essaie, tous les matins de faire un peu de méditation avec l'application Headspace (je vous en reparle très bientôt ! Non, ce ne sera pas un billet sponsorisé). Ca m'aide beaucoup, car le "coach" nous donne des astuces ou des mantras à se répéter pour aider à relativiser et surtout ses exercices de projection et de respiration sont top. Sauf que bien sûr, il m'est très difficile d'arriver à me concentrer, et au lieu de faire un focus sur une image mentale ou sur les sensations de mon corps, je pense au boulot et aux choses qui me turlupinent de manière générale...Ce n'est vraiment pas simple de poser mon cerveau sur la table et de l'y laisser pour quelques minutes (métaphoriquement parlant, hein).

Le sport m'aide aussi à me détendre : parce que je suis crevée à la fin de mes sessions et parce qu'on le sait, faire une activité physique et se dépasser libère des endorphines :) Courir dehors à l'air libre ou transpirer en salle me fait le plus grand bien et me vide l'esprit :) Et j'essaie toujours de finir mes séances en salle par un cours d'étirements, qui favorise le retour au calme et détend pas mal.

Tout ça pour vous dire quoi? Ben rien, en fait. Juste pour vous dévoiler une partie de moi, de ma personnalité. Et peut-être rassurer celles qui, comme moi, ne savent pas se détendre : même si je me pose parfois la question, non je ne suis pas folle, juste angoissée de nature. Et vous non plus :) 
Ah et si vous avez des idées pour "lâcher un peu du lest", je suis preneuse, hein ! Par contre, évitez de me dire de prendre de l'huile essentielle de mandarine ou de lavande, du magnésium ou encore des fleurs de Bach, parce que j'en utilise déjà ;) 

Gros bisous ! 





CONVERSATION

1 commentaires:

  1. J'ai exactement le même problème que toi! Je suis toujours sur les nerfs et angoissée pour un rien. Je pense également que cela est due en partie à mon éducation mais également à mes études de droit très (trop?) cadrées... Du coup, dès que je prends du temps pour moi j'ai tendance à culpabiliser! Mes remèdes anti stress : la musique, la lecture et le dessin dès que je peux... Merci pour ce billet d'humeur en tout cas!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!