Velvet Grazia



Aaah, qu'est ce que j'ai été contente vendredi, d'attraper mon Grazia de la boîte aux lettres pour le glisser dans ma valise et le lire dans le train direction Londres ! Bon, pour être totalement transparente, j'en ai lu en grande partie sur le quai de la gare, étant donné que, comme je suis une fille qui est toujours en avance, on était à Part Dieu 2 heures avant le départ de notre train, ahem. Mais quand même, l'excitation du voyage était bien là et j'étais toute contente en lisant mon Grazia, avec des images de la capitale anglaise plein les yeux :) Et mon voyage fut à la hauteur, Londres est toujours aussi cool ! Mais bref, je vous parlerai de tout ça dans quelques jours, le temps de trier toutes mes photos ;) En attendant, zoom sur le Grazia de la semaine ! 




1. Camille Cottin répond à quelques petites questions et nous apprend qu'elle aimerait "vivre dans un film de Wes Anderson, réussir à lire A La Recherche du Temps Perdu et qu'un jour, un mec lui a demandé si c'était elle "la salope" de la télé ^^ En tout cas, je l'ai adorée dans Connasse et il faut que j'essaie de voir la série Dix Cent dans laquelle elle est apparemment exceptionnelle, dans un registre bien différent :) 2. Grazia fait ensuite une ode à la top-model Lily McMenamy: pour sa beauté "étrange" tout d'abord qui lui a permis de se faire un nom dans le milieu de la mode, mais aussi sa grande expressivité et son pedigree très "Rich and Famous" puisque sa maman, Kristen était elle aussi mannequin dans les années 90 et son papa "tenait les Bains Douches de la grande époque. Lily s'échappe également un peu des podiums, puisqu'on la verra dans le Remake de La Piscine, A Bigger Splash, de Luca Guadagnino dés le 6 avril. Personnellement, cette jeune fille me laisse un peu de marbre...3. Puis, on assiste à une entrevue entre la Femen Sarah Constantin (également chroniqueuse dans Grazia) et la Pussy Riot Nadejda Tolokonnikova : cette dernière évoque ses 2 ans de prisons dans les geôles russes (dans un camp de Mordovie, plus précisément) mais aussi sa volonté, déjà toute petite, à avoir de l'ambition en tant que femme tout court et non en tant que "femme de" ; elle aimerait aujourd'hui que la sexualité féminine ne soit plus taboue dans les médias et que l'on puisse par exemple utiliser le mot "vagin" ou clitoris sans que celui ne soit censuré. Enfin, elle nous rappelle que l'on doit se battre sans cesse pour que la liberté de la femme car sinon, "ils [nous] la reprendront, tout simplement".




1. La rédaction commente tout d'abord la venue de la famille Obama à Cuba : les Cubains ont semble-t-ils été ravis de l'accueillir, notamment parce que cette visite officialise en quelques sorte le dégel des relations économiques entre les deux pays. En revanche, la communauté cubaine des Etats Unis a plutôt vu ça comme une trahison, eux qui ont fui la dictature de Castro...Le président américain a toutefois tenu à les rassurer en affirmant qu'il avait bien l'intention de rappeler à son homologue cubain que les droits de l'Homme sont essentiels. 2. Pendant ce temps, les riches du 16ème pètent un câble : en effet, les habitants de cet arrondissement ne voient pas du tout d'un très bon oeil l'arrivée d'un centre de SDF au milieu de leurs maisons cossues et ils l'ont fait violemment savoir lors d'une réunion publique organisée par la mairie. A tel point qu'ils se sont laissés aller à quelques injures et des bagarres, obligeant les autorités à évacuer la salle ! Avant cela, ils ont préféré dire qu'ils ne pensaient pas que le quartier leur serait adapté, du fait des commerces implantés notamment ; ils ont également exprimé leur peur que leur bien immobilier en soit dévalorisé...Hypocrisie et égoïsme, quand tu nous tiens !



1. Le magazine nous décrit ensuite la dure réalité du métier d'hôtesse : en plus de devoir être à la disposition des visiteurs, sourire et être agréable en permanence, se retenant parfois d'aller faire pipi pendant des heures pour rester "de garde", les jeunes filles se plaignent du sexisme du milieu, qui les juge selon des critères très archaïques de beauté...Sans oublier le salaire au lance-pierres et leur très grande précarité, puisque certains contrats sont négociés...à la journée. La raison ? L'impossibilité pour les hôtes et hôtesses de former un syndicat et du coup, les patrons en profitent. Jusqu'à quand ? 2. On nous présente ensuite Keiko Fujimori, bien partie pour devenir la future présidente du Pérou. Cela pourrait être une grande nouvelle si son père n'avait pas été le dictateur Alberto Fujimori (qui a notamment stérilisé 300 000 femmes pour des raisons économiques) et qu'elle n'avait pas décidé de suivre ses traces...Sa politique sera peu ou prou celle de son père et elle est engluée dans des affaires louches de corruption ! Alors pourquoi les Péruviens voteraient pour Reiko : simplement parce que cette main de fer les rassure, notamment contre le terrorisme internationale et l'insécurité intérieure. Comme toujours, la peur l'emporte souvent sur la raison et le bon sens, semble--il. 3. Pour nous donner un peu de baume au coeur, la rédaction nous présente 6 successful women frenchy à New York: la chasseuse de têtes Agathe Lerolle, la directrice de la galerie Perrotin Peggy Leboeuf, la responsable des achats pour The Webster Clara Cornet, la fondatrice de la pâtisserie Caprices by Sophie Sophie Jaeger, la co-fondatrice de The MP Shift Anna Polonsky et la fondatrice du PEPS Lab et du BarbaGroup Catherine Barba. Et toutes sont assez unanimes: New York est une ville incroyable, qui bouillonne sans cesse et insuffle une énergie incroyable ! En plus de ça, les Américains ont tendance à faire confiance et à se baser sur leurs résultats davantage que sur leurs diplômes et formations, ce qui est très rafraîchissant et extrêmement motivant :) Et ce, même si on est jeune.





Grazia nous énumère ensuite les bons produits de beauté du supermarché, les valeurs sûres à petits prix vers lesquelles on peut se tourner sans risque et ce, dans 3 catégories : les soins (visage et corps), maquillage (teint, yeux, lèvres) et cheveux (lavage, pré-bruchings, embellisseurs, disciplinants et "joker retouche racines". Parmi les "nommés", on retrouve les Play Gum de Vivelle Dop, le sérum huile pour les cheveux Regenerate Repair de Dove, le rouge Infaillible Matte Max de L'Oréal, le mascara Push Up Drama de Mayblline, le lait Cica Lait Réparation  Avancée de Mixa et le démaquillant Sous La Douche Peaux Sensibles de Mixa, entre autres :) 






Alors, les filles, il vous a plu ce Grazia de la semaine ? :) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!