Se démaquiller à l'huile


Un nouveau geste a fait son apparition dans ma routine beauté : je me démaquille désormais à l'huile. Il faut dire que les lotions micellaires ainsi que les laits démaquillants avaient souvent tendance à faire tirailler ma peau après l'étape cruciale du nettoyage et ça devenait un peu pénible.

Après avoir vu pas mal de billets de blogueuses expliquant qu'elles utilisaient des huiles démaquillantes, j'ai choisi de franchir le pas. Je me suis donc rendue à la Grande Pharmacie de Cordeliers, pour choisir une huile naturelle correspondant à mon type de peau : j'ai choisi l'huile végétale biologique au noyau d'abricot de Pranarom, l'huile d'abricot ayant pour vertus de nourrir la peau, d'être anti-âge et de redonner de l'éclat. Pour info, cette petite chose m'a coûté 7 euros, pour 50 ml.


Comment je procède ? C'est assez simple : je verse quelques gouttes dans la paume de mes mains, puis je masse/frotte mon visage pendant quelques secondes. Ce massage va alors décoller les pigments, même les plus coriaces ! Mon mascara waterproof et mon rouge à lèvres Nyx n'y résistent pas, sans avoir à frotter pendant des heures. Bon, à ce moment précis de ma routine, je ressemble à rien, puisque les pigments sont répartis sur tout mon visage ^^ Il m'est donc indispensable, dans un second temps, de passer une lotion qui va venir nettoyer tout ça, avec un coton (lavable et réutilisable, venant des Tendances d'Emma).

Et hop, non seulement ma peau est toute nettoyée, mais après plusieurs semaines d'utilisation, je constate qu'elle se porte très bien : aucun bouton à signaler, aucun pore dilaté, ma peau n'a pas été étouffée par l'huile. Et j'ai l'impression d'avoir bonne mine ! En plus, cette combinaison huile d'abricot + eau de rose me permet de zapper la troisième étape "crème hydratante", qui n'était indispensable par le passé.


Donc voilà, j'avais très envie de partager avec vous mes impressions sur ce nouveau geste beauté qui convient parfaitement à ma peau sèche. Je ne sais pas si les peaux grasses peuvent adopter cette routine, mais ce qui est sûr, c'est qu'il existe plein d'huiles différentes, avec des vertus bien spécifiques : la grenade, aux propriétés anti-inflammatoires puissantes, en plus de ses vertus calmantes et apaisantes, d'argousier, connue comme protecteur solaire, anti-oxydant puissant, adoucissant et cicatrisant d'exception pour la peau, de chaulmoogra pour les peaux atopiques, de dattier du désert, qui est nourrissante, hydratante, et assouplissante, sans surgraisser la peau et qui revitalise les peaux sèches comme les peaux mixtes, ...
C'est également une solution plutôt économique, puisque qu'au bout de 2 mois d'utilisation, il m'en reste encore la moitié. Sans oublier que l'huile peut-être un produit mult-fonctions, que l'on peut appliquer sur les cheveux ou à la place de sa crème hydratante du matin.

Et vous, les filles, comment vous vous démaquillez ? Utiliser de l'huile pour retirer votre maquillage est-il un geste qui pourrait vous convenir ?

Je vous fais des bisous ! 




CONVERSATION

1 commentaires:

  1. J'hésite à franchir le cap depuis un moment, j'utilise l'huile de noyaux d'abricot de Les Bulles de Marie (http://lesbullesdemarie.fr/product.php?id_product=34) mais seulement en remplacement de ma crème de nuit, j'en suis fan!

    Je pense que je franchirai le cap un jour ;-)

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!