Biba en mode estival


J'ai eu envie de sourire en voyant la couverture de Biba ce mois-ci, parce que j'étais vraiment contente : c'est moi, ou la jeune femme en couverture a un physique un peu plus proche de la réalité des vraies filles que de celui des mannequins filiformes habituellement en couverture ? Je ne sais pas vous, mais je trouve ses hanches un peu plus larges que ce l'on a l'habitude de voir et je trouve que c'est une excellente chose ! D'autant plus que cette jeune fille est bien sûr splendide et parfaitement bâtie, si j'ose dire. Vous partagez ce sentiment ? Et après ce moment de contentement, voici ce qui a retenu mon attention dans ce numéro ! 





1. Avec le beau temps qui arrive, on n'échappe pas au dossier Solaires de la rédaction! En 2016, les crèmes gagnent en sensorialité avec des parfums ajoutés qui sentent bon les vacances, en beauté et confort grâce à des textures mates, qui ne collent pas et qui permettent même de se maquiller par-dessus, et ce, même pour les crèmes formulées pour les peaux sensibles. Les petits formats, que l'on peut dégainer en terrasse, par exemple ont aussi la côte ! 2. Outre le soleil, la pollution peut causer des dommages à notre peau : il est donc très important de nettoyer sa peau tous les jours, avec une formule douce, de miser sur des soins chargés en anti-oxydants, qui aident "la peau à se défendre" des agressions extérieures, comme des crèmes ou encore un fond de teint. On pense aussi à bien aérer sa maison (les intérieurs sont plus pollués que les rues) et à manger des aliments anti-pollution, comme ceux contenant de la vitamine C, des fibres, des antioxydans...Et si on peut, on se tourne vers le bio ! 



1. Veronic Dicaire, l'artiste aux 1000 voix que l'on a adoré suivre dans Danse Avec les Stars notamment partage avec nous quelques uns de ses coups de coeur : elle adore le dernier album de Justin Bieber même si son artiste préférée reste Melody Gardot ! Elle aime aussi concocter un bon cabillaud mariné et passer devant la boutique d'Inès de la Fressange à Paris :) 2. Le duo Frero Delavega se prête aussi au jeu des confidences ! Ils rappellent qu'ils se sont rencontrés en 2011 dans leur région natale du bassin d'Arcachon et qu'ils sont un peu révoltés contre le "consumérisme", surtout au vu des problèmes climatiques qui se font déjà sentir...Ils sont plus dans une notion de partage, et d'ailleurs dans 20 ans, Florian aimerait continuer à transmettre sa passion dans "un univers créatif", tandis que Jérémy se voit plutôt au vert, tranquille avec "sa petite famille" :) 


Valérie Orsoni est la star de ce numéro : la fondatrice du Bootcamp nous ouvre son univers et nous explique les principes de son programme. Elle nous confie que plus jeune, elle a pris pas mal de poids suite au divorce de ses parents et qu'elle a essayé tout un tas de régimes, qui ne marchaient jamais sur la durée. Pour mieux comprendre, elle s'est plongée dans des livres de nutrition décryptant les rouages des calories mais aussi de l'index glycémique et de la masse grasse (plus important que le poids) et a également compris qu'on ne pouvait pas perdre 10 kilos en un mois. C'est toutefois suite à une tumeur au cerveau qu'elle a voulu aider les gens et transmettre son savoir et notamment ce principe fondamentale : "la nourriture n'est pas un ennemi". En plus de la nutrition, son programme est axé sur le sport, et notamment ces exercices de musculation que l'on peut faire dans sa vie quotidienne, en se brossant les dents, par exemple ; le troisième volet de son BootCamp est la lutte contre le stress, passant notamment par la réduction de notre temps passé devant un écran. Et cela a l'air de fonctionner, puisque le tout Hollywood lui demande ses services et que son programme cartonne aussi auprès du commun des mortels.




Comment avoir une vie plus fun ? Biba nous donne quelques pistes, qui sont surtout des conseils et astuces pratiques au quotidien : comment payer ses voyages moins cher en "rachetant les nuits des voyageurs qui doivent annuler leur séjour", ses lunettes moins cher en passant par Internet, mettre du beurre dans les épinards en faisant de la figuration...On peut aussi investir dans des objets cool qui mettent le sourire, comme des baskets customisables avec un stylo effaçable (je vous les montre dans la sélection shopping ci-dessous), un barbecue pratique à emporter partout (pareil, je l'ai mis dans la sélection shopping) ou encore l'application Marco Polo, permettant de retrouver son téléphone partout, en criant Marco (et il nous répond Polo ^^). 



1. Les garçons répondent à la fameuse question "Ce qu'ils rêveraient de faire s'ils étaient une femme" : certains se sentent l'âme féministe, puisque Christophe appliquerait l'égalité salariale et Nicolas "jouerait à la superwoman, tandis qu'Etienne serait une héroïne de BD et Laurent ferait du krav maga ! Moins surprenant, certains aimeraient savoir ce que l'on ressent lorsque l'on a ses règles ou que l'on tombe enceinte, et d'autres en profiteraient pour s'habiller de manière sexy ou "se prendre pour Marilyn". Pour finir, certains nous enjoignent à rester "féminines" coûte que coûte, en ne portant plus de pantalon : oui, ben Benoît, tu es bien gentil, mais être en robe et talons tout le temps, c'est chiant ! 2. J'ai également bien ri en lisant les témoignages de lectrices sur le thème "Le truc le plus insolite que j'ai fait au boulot" : les patrons ont parfois de drôles de requêtes, comme demander à Myriam de checker si tous les membres de son séminaire d'entreprise ont bien du papier toilettes dans leur chambre ou bien à Agnès de se battre en sumo avec son collègue pour remporter un concours commercial ;) 3. La rédaction nous explique aussi pourquoi certains d'entre nous ont des Soucis de ponctualité, que ce soit en étant systématiquement en retard, ou en avance. Les personnes débordées, toujours à la bourre, ont par exemple en fait tendance à blinder leur emploi du temps par peur du "vide" ; celles qui, comme moi, programment leur journée à la minute près avec plein de to-do lists essaient de dompter leur peur de l'imprévu, ennemi n°1 mais aussi "celle du temps qui passe". Dans ces deux cas, un seul mot d'ordre : apprendre à vivre le moment présent, passer d'une étape à l'autre en "pleine conscience" et apprendre aussi à changer vos habitudes. Enfin, si vous n'arrivez pas à vous lancer dans quoi que ce soit et que vous n'entreprenez rien,l'idée est simplement de vous dire que l'échec n'est pas une catastrophe en soi et qu'il vaut mieux essayer et prendre le risque de se planter que de ne rien faire. 

















Je vous souhaite un excellent lundi et vous fais de gros bisous ! 




CONVERSATION

1 commentaires:

  1. J'aime toujours autant tes revues de presse.
    Je ne sais pas pour le mannequin mais je t'avoue que je ne fais pas attention aux couvertures sauf si c'est une célébrité ...et encore!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!