Sweaty Grazia


Cette couverture de Grazia transpire l'été, le sable chaud...et on peut dire qu'elle est totalement déconnectée de la réalité, du climat pourri qui règne ces derniers jours sur Lyon et sur toute la France si j'ai bien compris. Ce n'est pas du tout de la faute de la rédaction hein, mais ça m'a fait sourire :) En tout cas, ce qui est cool, c'est qu'il est toujours agréable de lire un magazine, qu'il fasse 30 degrés sous un arbre ou 10 degrés avec un thé et un plaid ;) 



1. Sur une double page, Grazia laisse la parole à Ensaf Haidar, la femme du blogueur Raif Badawi, condamné à 1000 coups de fouet pour avoir oser donner son avis négatif contre le gouvernement saoudien. Elle qui a épuisé tous les recours judiciaires pour faire libérer son mari ne peut compter que sur une grâce royale : pour ce faire, elle fait son possible, depuis le Canada, pour convaincre les dirigeants du monde entier de faire pression de manière diplomatique pour le roi de son pays accepte de libérer son mari et a écrit un livre racontant son histoire avec lui, mais aussi le quotidien des Saoudiennes, qui sont des femmes fortes, selon elle. 2. Sarah Constantin se fâche contre le manspreading, cette fâcheuse habitude qu'ont les homme d'écarter leurs jambes dans les transports, prenant ainsi toute la place et nous obligeant, nous les filles, à nous recroqueviller dans un coin. Et elle a bien raison : ces espaces sont aussi bien les nôtres que les leurs et qu'on ne vienne pas nous dire qu'il font ça pour des raison anatomique, hein. 3. La rédaction nous explique ensuite comment les dirigeants de grandes entreprises se préparent maintenant à répondre aux questions des journalistes, notamment à celles de Elise Lucet, de l'émission Cash Investigation. Les grands patrons engagent pléthore d'attachés de presse et de communicants pour éviter les questions gênantes et savoir comment répondre aux interrogations épineuses et inquisitrices.  Mais est-ce nouveau ? Non. Et les journalistes le savent très bien, car ils savent maintenant trouver des sources, des indicateurs dans les cercles de leurs "proies". Mais n'oublions pas que les journalistes sont parfois complices de cette langue de bois, formant eux-mêmes les grands de ce monde à éluder les questions corsées de leurs confrères. Ne pouvons-nous compter que sur les "donneurs d'alertes" comme Snowden pour apprendre la vérité ? Non plus :) 




1. Nouvelle lubie que les chirurgiens esthétiques ont constatée ces derniers mois : la réparation du lobe d'oreille. Et oui ! Et ce, essentiellement pour réparer cette zone qui a pu être distendue par des piercings XXL mais aussi parce qu'elle révélatrice de l'âge d'une personne, car sa peau se relâche avec le temps.  2. Envie d'une jolie silhouette élégante, racée et affinée et de gagner en souplesse ? Le Fit Ballet est pour vous ! Inspiré des mouvements de la danse classique, le fit ballet se pratique d'ailleurs face à un miroir, à l'aide d'une barre horizontale, servant d'appui pour"exécuter chaque geste avec précision et réaliser de longues répétitions". Et le monde peut en faire, même les femmes enceintes :) 



La saison du beachwear est ouverte ! Alors oui, non, pas du côté du mercure, mais clairement dans les pages du Grazia de la semaine :) Au travers un abécédaire, la rédaction nous donne toutes les tendances en termes de maillots de bain : les boutons pression, les coupes sportives, les modèles en jean, les lacets, les rayures, mais aussi les imprimés banadas, les volants et les tissus crochetés sont clairement les must-have de l'été ! Et pour nous tenter aider à les adopter, on a bien sûr plusieurs pages shopping pour choisir nos maillots 2016 ;) 



1. Grazia fait un détour par le Festival de Cannes et nous en livre un compte-rendu en demi teinte : la météo a été pourrie, le moral des troupes a été miné par les attentats de novembre et surtout, le palmarès était totalement inattendu selon les journalistes Philippe Azoury et Romain Charbon qui n'ont pas compris pourquoi Isabelle Huppert ou Kristen Stewart n'ont pas été primées, ni pourquoi Ken Loach a remporté la Palme d'Or pour Moi, Daniel Blake. Partagez-vous ce ressenti ? 2. Pendant ce temps, Marie Colmant fustige la série Marseille : certes Gérard Depardieu crève l'écran selon elle, mais cela ne rattrape pas le traitement de certains personnages féminins, comme la présidente du Conseil Général, qui n'a rien de crédible, ni d'attachant et qui reste horriblement prévisible. Allez hop, encore une critique pourrie que je lis au sujet de cette série, que définitivement, je ne prendrai pas la peine de regarder.







Sur ce, je vous souhaite une belle journée et prenez soin de vous ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!