Rawww, Vital Food



Je suis un peu en retard, mais je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce super numéro de Vital Food, lu dans l'Eurostar il y a maintenant près d'un mois. Ce numéro de printemps fait la part belle aux recettes crues, avec plein de jolis ingrédients notamment de saison. De quoi faire le plein d'idées, et entamer les beaux jours avec légèreté et gourmandise ;) 


1. On le voit depuis quelques temps maintenant : le gras a la cote ! Bon pour l'énergie, nos cellules, l'absorption des vitamines, il permet même de réduire la sensation de faim. Même les acides gras dits saturés ne sont pas si mauvais, si on en consomme en petites quantités ! Donc l'idée est de consommer du bon gras, un peu de beurre, de varier les huiles, mais d'éviter les plats industriels ;) 2. "Doit-on arrêter la viande rouge ?" Deux spécialistes répondent à cette question épineuse : David Khayat, lui, estime que la viande rouge n'a rien de dangereux puisque les études réalisées montrant que celle-ci favoriserait les cancers (notamment colorectal) ont été réalisées aux Etats Unis, qui ne mangent pas la même viande que nous, ni les mêmes quantités et n'ont pas les mêmes préférences de cuisson. Pour le nutritionniste Laurent Chevalier, manger trop de viande n'est pas une bonne chose, surtout que "le gras de la viande contient des polluants", qui provoquent certains cancers. Cela dit, les deux experts s'accordent à dire que devenir végétarien n'est pas forcément la solution.





1. On se pose parfois cette question : que manger pour ne pas gonfler ?Vital Food nous donne les réponses pour optimiser notre digestion : on part donc sur des fibres avec des légumes crus et cuits, des féculents et des protéines et on évite les sucres ; on pense également à bien boire, par petites gorgées. Et si besoin on prend des probiotiques ! 2. Vital énumère ensuite ses 6 astuces pour manger moins sans mourir de faim : il faut donc bien manger le matin, mais aussi agrémenter ses plats d'herbes et épices qui vont donner du goût et donc combler nos papilles. On peut aussi opter pour du pain au levain, plus rassasiant, des légumes verts et des féculents comme du quinoa, du riz basmati ou du riz complet qui vont bien nous caler et montrer au cerveau qu'on a bien mangé en choisissant des aliments à croquer, qui auront le temps de bien lui passer le message. 




Vital Food fait également un focus sur les épiceries vintage, d'inspiration anglo-saxonne. Ces boutiques ont souvent une offre très variée, de l'entrée au dessert et sont adaptées aux citadins pressées avec des larges fourchettes horaires d'ouverture. Les produits sont bien sûr minutieusement choisis par les propriétaires, qui misent souvent sur des produits locaux et si possible bio : et ce, sans forcément que la note soit salée ! 


1. Pour ce numéro très axé sur la "raw-food", le magazine ne pouvait faire l'impasse sur le chocolat cru ! Cette petite chose est bourrée d'anti-oxydants et de magnésium (plus que sa version classique)et son goût, plus végétal, n'est pas forcément toujours aussi fort et marqué qu'on pourrait le penser : comme le chocolat "normal", le chocolat cru dispose d'une palette aromatique très intéressante ! 2. Le gingembre, quant à lui, a plus d'un tour dans son sac : il contrôle notre taux de glycémie, évite les inflammations, notamment de l'estomac et est un super allié pour la digestion, mais aussi contre le mal des transports. Il a également des vertus détox et anti-âge. Bon, qu'est-ce qu'on attend pour le mettre dans tous nos plats ? ;) 


Plusieurs pages sont ensuite consacrées à la préparation des mochis, ces petites pâtisseries japonaises à base de farine de riz ! On apprend à faire la version basique, mais aussi leur déclinaison amande et noix ou encore au gomasio et chocolat noir. Personnellement, j'en ai goûté vendredi à Paris, en version glacée à la vanille et c'était très bon :) 




Comme je vous le disais en intro, ce numéro de Vital Food fait la part belles aux plats et desserts tout crus, avec pas moins de 28 recettes. L'occasion parfaite d'apprendre à réaliser un tataki de thon en salade, un tartare de saumon et avocat, un carpaccio de daurade, un émincé cru de veau mais aussi des desserts comme la crufiture banane-fraise-gingembre, des raw barres amandes, chia et matcha, un raw cheesecake aux noix de cajou ou encore un gâteau au chocolat cru. Mais pourquoi passer au cru, au fait ? Tout simplement parce qu'en zappant la case cuisson, on permet à l'aliment de conserver ses vitamines et nutriments. Attention cependant à la digestion car les estomacs et intestins fragiles peuvent avoir du mal à absorber toutes ces bonnes choses, qui arrivent "brutes".




En fin de numéro, Jean Imbert partage avec nous ses coups de coeur et astuces cuisine : le chef raffole les petits pois tout jeunes que l'on peut croquer et de la gariguette à croquer elle aussi ou à incorporer à un coulis. Celui qui adore les plats très traditionnels et cuisiner le dimanche, aime toutefois être surpris lorsqu'il s'installe à la table d'un restaurant mais aussi associer avocat, banane et oseille, après qu'il est goûté à un plat de Pierre Gagnante utilisant cette combinaison de saveurs :) 



Alors, ce numéro de Vital Food vous a inspirés ? :) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!