Paulette est une fille Emojis et moi aussi !



Je suis tellement en retard pour ce billet que le nouveau numéro de Paulette, #JeSuisUneFilleCactus a déjà trouvé le chemin de ma boîte aux lettres. Le temps file si vite ! Il était donc grand temps pour moi de prendre la plume pour vous parler de ce numéro de Paulette, #JeSuisUneFilleEmojis, que j'ai beaucoup aimé : la rédaction a glissé plein de petites frimousses jaunes dans ses pages et on parle de l'impact de l'emoji sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la mode, dans l'art, dans la littérature...On allie le fun et la culture et moi, ça, j'aime :) Un numéro plein de jaune, donc mais aussi de petits arc-en-ciel, qui annonce joliment les beaux jours :) 


1. L'emoji fait désormais partie de notre culture, et à l'instar de la plupart de ses composantes, les artistes l'ont utilisé pour le détourner : Banksy a ainsi donné un nouveau visage à La Joconde tandis qu'à la Emojinal Art Gallery, des nombreuses frimousses jaunes se sont fait une place dans des oeuvres telle que Le Cri de Van Gogh ou La Danse de Matisse. Et, bien sûr, il y a souvent une vraie reflexion derrière cette démarche, une manière d'intellectualiser l'emoji, de le comprendre et de le sortir de son contexte pour mieux le disséquer. 2. Vous cherchez votre nouvelle appli de l'été ? Combat de Coqs pourrait bien vous plaire, car il s'agit "d'une sorte de Trivial Pursuit de la culture Française" : et ces deux fondateurs ne manquent ni d'humour ni de répartie, en témoigne leur interview vraiment très sympas, durant laquelle ils doivent parler d'eux en ne citant que des Georges célèbres ;) 




1 Paulette s'intéresse ensuite à notre manière de communiquer par emoji : les sociologues les voient comme un moyen de pallier aux manques de la langue écrite en toute lettres, notamment dans le domaine amoureux. En effet, il est parfois dur de mettre des mots sur des émotions ! Plus rigolo, les spécialistes se sont redus compte que les clichés de nos pays voisins se ressentent dans leur choix des petites frimousses, puisque les russes emploient des flocons et les espagnols la danseuse de flamenco. Avec l'arrivée des émojis aux couleurs de peau différents ou représentant des familles homosexuelles, l'emoji est également mis à la page de nos évolutions culturelles. Attention seulement aux mauvaises interprétations de certains émojis ! Et cela est bien sûr valable aussi pour les marques (Coca Cola) et politiques  (Hillary Clinton) qui les utilisent de plus en plus ;) 2. Véritablement né en France dans les années 70, le smiley a connu une croissance fulgurante avant de sombrer dans la ringardise et redevenir hype aujourd'hui, grâce à son côté super fun et positif. Le smiley est en effet la propriété de l'entreprise française La Smiley Company, qui s'enrichit au fur et à mesure nous en échangeons en ligne ou qu'ils font leurs apparitions sur nos pulls, entre autres. Cocorico ! 3. La rédaction échange ensuite quelques mots avec Fred Benenson, qui a réussi l'exploit de traduire tout Moby Dick...uniquement en smiley ! Ce fan de culture japonaise a découvert les émoji au Japon en 2009 et, il les a tellement adorés qu'il a voulu montrer qu'emoji et littérature n'étaient pas incompatibles, bien au contraire. Loin de lui l'idée de vouloir critiquer cette culture "pop", donc, il n'y avait absolument aucune ironie ou critique dans son travail. Les émojis sont simplement "un nouveau moyen de s'exprimer selon lui, qui permet, en un signe, de dire des choses que l'on n'aurait pas pu exprimer avec des mots :) 







1. Doc Gynéco fait son retour sur le devant de la scène et il en parle à Paulette : un brin voire carrément sûr de lui (il se dit "doué"), il explique que ce come-back et la réédition de son premier album Première Consultation s'est fait sur demande de son public. Il explique également que cet album est "entré dans le domaine public et ne lui appartient plus vraiment". Il affirme en tout cas qu'il ne fera plus de politique et que maintenant, il connaît tous les pièges du star-system. En tout cas, sa nouvelle tournée n'a pas démarré sous les meilleurs auspices...2. Place ensuite à une youtubeuse beauté et maintenant lifestyle que je ne connaissais pas, Emma Cake Cup : elle explique qu'elle a une relation très saine avec ses abonnées, leur parlant de sa rhinoplastie ou de bisexualité sans souci, même si elle ne réalise pas toujours qu'elle est si suivie : chose qu'elle a bien compris maintenant qu'elle a du se faire entendre pour que ses fans ne sonnent plus chez elle à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit et suite à sa soirée chez Sephora où elles étaient 4000 à avoir fait le déplacement. Sinon, elle qui était nulle à l'école s'est découvert une passion pour le montage vidéo et elle vient d'ailleurs de créer une chaîne cuisine avec sa maman :) Elle vit de son blog mais ne souhaite pas révéler son salaire (et au vu des critiques acerbes de certains et certaines, je la comprends). 3. Zoom ensuite sur une actrice française solaire et originale, comme son prénom : née en Inde, Vimala Pons vit dans une péniche en France et s'illustre dans notre cinéma d'auteur, notamment avec La Loi de La Jungle, actuellement en salles. Artiste dans l'âme, elle se dit également très attirée par le cirque contemporain. Encore un peu craintive face aux réseaux sociaux, elle n'utilise pas tellement les emoji, hormis le clin d'oeil ;-) 




1. Parfaitement en phase avec le thème emoji de ce numéro, Miranda Banana est une jeune apprentie styliste expatriée à New York à l'univers pop, coloré et bariolé ! Elle aime d'ailleurs l'énergie de la Grosse Pomme (et elle nous recommande plein de bonnes adresses) et veut vivre intensément, sans avoir de regrets. Cela se ressent dans son look, qui ne passe pas inaperçu : un moyen pour elle de s'exprimer, mais aussi de vaincre une certaine timidité. Capable de mettre le prix d'un iPad dans une paire de chaussures, elle adore Iris Apfel :) Et si son univers vous plait, vous pouvez la retrouver sur son blog Let's Get Flashy ;) 2. Toujours dans cette même veine, on plonge dans l'univers de Mira Mikati ! La créatrice libanaise expatriée à Londres collabore avec Façonnable et injecte une bonne dose de couleur et de bonne humeur sur des pièces aux coupes masculines, comme les bombers. Elle a conquis le monde de la mode, mais aussi les influenceurs comme Garance Doré ou les mégas stars comme Beyoncé, qui aiment ses emoji brodés et ses messages tels que Laugh ou Wake Up. Un shot de positivité ! 















Des bisous les filles et à très vite ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!