Grazia Underwater


Mon pauvre petit Grazia...J'ai laissé mon exemplaire de ce nouveau numéro sur mon fauteuil, sur le balcon, la nuit de samedi à dimanche : la nuit durant laquelle il fait des orages toute la nuit ! Inutile de vous dire que je l'ai retrouvé dans un état pitoyable et qu'il m'a été difficile d'en tourner les pages pour rédiger ce billet ^^ Heureusement que je l'avais déjà lu et que j'avais déjà scanné les pages qui m'intéressaient ! #ouf Et voici donc ce qu'elles contenaient :) 


1. Pour la première fois dans la compétition, une délégation entièrement composée de réfugiés participera aux Jeux Olympiques : ils défileront en avant-dernier lors de la cérémonie d'ouverture (juste avant le Brésil) et tenteront donc de remporter une médaille dans leurs disciplines respectives. Ces 10 athlètes ont été sélectionnés avant tout pour leur parcours et leurs capacités et leur statut de réfugiés a ensuite été vérifié par les Nations Unies. Bravo et bonne chance à eux ! 2. Pendant ce temps, la communauté mexicaine s'organise aux Etats Unis, pour faire barrage à Trump. L'un des plus gros enjeux est de faire s'inscrire les américains d'origine hispanique sur les listes électorales, pour être à peu près assuré qu'ils aillent voter ensuite. Leur vote est capital et pourrait faire pencher la balance en faveur d'Hillary Clinton le 8 novembre prochain. En tout cas, si vous n'êtes pas déjà tombé(e) dessus, n'hésitez pas à jeter un oeil au discours d'Eva Longoria, assez poignant :) 3. Grazia fait ensuite un focus sur ces 3 trois femmes qui tiennent les rênes de la Cour Pénale Internationale : l'argentine Silvia Fernandez de Gurmendi, la kenyanne Joyce Aluoch et la japonaise Kuniko Ozaki, qui ont la lourde tâche de juger les coupables de crimes de guerre et contre l'humanité et de s'assurer qu'ils paieront pour leurs exactions. La Cour Pénale Internationale se place au-dessus des institutions nationales, voire les remplace même quand un pays est trop instable pour en avoir. Chapeau bas pour ces trois magistrates de haut-vol, en tout cas :) 






1. Après les attentats qui ont touché la France, les chiffres sont tombés : notre pays attirent moins de touristes, compte tenu du climat dangereux qui y règne en ce moment. Les hôteliers sont inquiets, soucieux et même de grands palaces parisiens comme le Ritz sont à la peine. Et suite à l'attaque nicoise, on prend maintenant conscience que la menace est partout, rendant les étrangers encore plus frileux à venir chez nous...Seule solution, miser sur notre histoire et notre art de vivre à fond pour leur redonner envie de venir ! 2. Pour terminer, Marie Colmant remercie les scénaristes de Game of Thrones de proposer des héroïnes si fortes, comme Cersei, Daenerys, Sansa et Arya. Certes, les violences faites aux femmes sont légions dans la série, mais certaines d'entre elles parviennent tout de même à se tirer de là, grâce à leur férocité, leur détermination et leur charisme. Et effectivement, si les petites filles pouvaient s'inspirer un minimum de ces héroïnes en grandissant, les droits des femmes ne seraient plus en danger. 




1. La rédaction nous fait ensuite partager ses 7 minutes partagées avec Kim Kardashian en mai dernier, au Festival de Cannes. On y apprend rien de très surprenant, puisque Kim reste Kim : elle adore les tenues très sexy, elle est naturellement enjouée, elle expose sa vie et celle de ses enfants sur les réseaux sociaux et surtout, elle n'a absolument pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin, car elle "s'amuse dans ce qu'elle fait": s'éloigner des lumières des projecteurs n'est donc "pas pour tout de suite". Cela étant, elle est aussi étonnée que certains d'entre nous de voir que les gens continuent à regarder sa télé-réalité, après 12 saisons et son application, Kim Kardashian : Hollywood cartonne tellement que Forbes lui a consacré sa dernière couverture. 2. La venue de Rihanna au Stade de France le 30 juillet est l'occasion pour Grazia de revenir sur cette star que le magazine considère comme une icône. Si Rihanna est si unique, c'est grâce à sa capacité à évoluer, à être cash et provoc mais également à travailler assez dur et toujours vouloir aller plus loin, tout en étant proche de ses fans. Elle sait également s'entourer, puisqu'elle a de très bons producteurs pour écrire ses morceaux ainsi que des compagnons de morceaux comme Coldplay, Eminem ou Paul McCartney :) 3. Et on termine avec une jeune femme que je ne connaissais pas du tout, puisqu'il s'agit de la blogueuse américaine Sarah KJP. Son chéri et elle sont très célèbres outre-Atlantique grâce à leur image très chic, BCBG, presque royale, qu'ils peaufinent sur le blog Classy Girls Wear Pearls, est les réseaux sociaux. Leur mariage a même été couvert par le New York Times ! Alors certes, cette image semble montée de toutes pièces puisque l'on ne sait rien de leur passé à part le fait qu'ils ne sont pas nés dans de riches familles mais qu'importe ! Ca marche, ça fait rêver les lecteurs, ça leur suffit : on regarde ça comme on regarde un feuilleton ou un magazine people. Il est donc fini le temps où les blogueuses étaient de "vraies filles de la vraie vie" ? 








Des bisous les filles ! Enjoy, pour les filles qui sont déjà en vacances, et pour celles qui, comme moi, doivent encore tenir une semaine, courage !  Ce sera vite passé ;) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!