Sophie & Grazia


Je ne sais pas vous mais je suis presque contente que les températures aient décidé de baisser dés demain : non pas que je n'aime ni l'été, ni la chaleur, ni le soleil, loin de là, mais j'ai envie de pouvoir remettre des petits jeans, des petits foulards, des petites bottines. J'adore m'habiller en automne ! En ce moment, je ne sais pas comment m'habiller pour aller au travail sans mourir de chaud ou paraître toute débraillée...Mais bon, n'enterrons pas l'été tout de suite et espérons qu'il nous réserve encore de jolies journées et surtout de jolies soirées ! 
Bref, après ce #PointMétéo de la plus haute importance, place au billet Grazia de la semaine :) 




1. Portrait d'une femme de l'ombre dont le travail est pourtant titanesque et respecté par ses pairs, Anne Hommel. C'est un peu notre Olivia Pope française : elle défend les hommes entachés de scandale, tels que DSK ou Benoît Magimal. Et comme Olivia, Anne demande à ses clients de leur dire toute la vérité afin de pouvoir les défendre comme il se doit et monter des plans de communication pour redorer leur image. Un métier absolument passionnant, même si l'affaire DSK l'a profondément marquée : mais au lieu de tout abandonner, elle a a décidé de se spécialiser dans ce domaine ! 2. Pendant ce temps, le richissime Elon Musk ambitionne de changer le monde et de laisser une trace vraiment tangible de son passage ici-bas #cestbeau Pour rappel, on doit à ce petit génie du numérique et aujourd'hui milliardaire (après avoir revendu Paypal) les voitures Tesla et train sur coussin d'air Tesloop. Mais cela ne lui suffit pas : celui qui a inspiré le personnage de Tony STark se lance à la conquête spatiale et aimerait rendre possible la vie sur Mars. 3. La sublime Sophie Marceau répond ensuite aux questions de la rédaction concernant son nouveau film, La Taularde, écrit et réalisé par Justine Triet. Elle nous explique qu'ils ont tourné dans une ancienne prison de Rennes et qu'elle a pris conscience des conditions de détention des prisonniers ne peuvent pas leur permettre d'aller mieux en sortant. Tout est fait pour "barrer le regard", ils ne voient pas le soleil et vivent entassés sans aucune intimité, ce qui les rend encore plus "hostiles". Sinon, Sophie Marceau réaffirme son amour des réseaux sociaux, qui lui permettent de parler en direct à son public (même si elle a un community manager qui filtre un peu) mais aussi à la ville de Paris, qu'elle ne pourra jamais quitter ; pas même pour les pays d'Asie, qu'elle apprécie beaucoup ! Une interview vraiment sympathique, teintée de la spontanéité et du naturel de l'actrice, qui reste d'une élégance folle.






Voici une petite liste de conseils pour apprendre à bien se tenir et protéger son dos et le reste de son corps en toutes situations : au vélo (on monte son guidon, par exemple), devant son téléphone (on le lève vers ses yeux et on arrête donc de se pencher en avant pour le regarder), porter des choses (le sac à dos est votre meilleur ami!), conduire ou téléphoner :) 





1. Laurence Rossignol vient, dans les pages de ce Grazia, défendre son nouveau programme pour lutter contre le sexisme vécu par les femmes au quotidien (inégalités salariales, harcèlement de rue, difficultés d'accès à la contraception, etc), "Sexisme, Pas Notre Genre" : son but ? Faire changer les mentalités afin que tout le monde finisse par agir pour les droits des femmes. En effet, les lois existent, mais beaucoup arrivent à les contourner sans aucun problème ! Si tout le monde se responsabilise et prend conscience que oui, les femmes sont les égales des hommes, alors la cause féminine sera gagnée. En attendant, comme le disait Beauvoir, citée dans cet article "n'oubliez pas qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question". Ne lâchons rien ! 2. Le Bon Coin fait partie du quotidien de la plupart d'entre nous : on s'en sert pour acheter ou vendre des petites choses ou de plus gros objets (voire des maisons !), mais aussi pour chercher de l'emploi ! Certains ne consomment plus que comme ça et des couples se sont même formés au gré des trocs ; d'autres ont même changé de vie en y achetant une station de ski : incroyable, non ? Je savais que Le Bon Coin était un "gros" site, mais pas à ce point, pas aussi addictif ou vecteur de nouveaux projets de vie pour certains. Sinon, Emmaus lance son Bon Coin en octobre, Label Emmaus, afin d'y vendre ce que l'on peut trouver en points de vente ! 3. Il y a 15 ans, les Etats Unis ont connu une attaque terroriste incroyablement dure, extrême et traumatisante : 3000 personnes sont mortes le 11 septembre 2001. Et bien sûr, la plaie reste douloureuse et beaucoup restent profondément choqués ou tristes d'avoir perdu un être cher ; mais d'autres aiment se rappeler qu'en étant bénévole, ils ont aidé les victimes de ce drame, tous ensemble, en parfaite solidarité. D'autres expliquent qu'ils ne quittent plus leurs proches sans leur dire qu'ils les aiment. Ce jour là aura montré le pire de l'humanité mais aussi ressortir ce qu'elle peut avoir de meilleur...comme souvent lors de ces jours noirs.





1. Si, comme moi, vous adorez les tweets de Loïc Prigent, alors vous serez ravis de savoir qu'ils sont compilés dans un livre intitulé "J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste" et é et que Catherine Deneuve se charge de lire avec sa classe légendaire dans un programme court diffusé par Arte. Le journaliste précise qu'aucun de ces tweets n'ont été inventés, qu'ils ont tous été réellement prononcés mais bien sûr, sortis de leur contexte et déclarés par des personnes souvent éreintées par leur rythme de vie infernal. On s'en fout, ça reste drôle :) 2. On pénètre ensuite dans le coeur d'Yves Saint Laurent, dans les archives de la grande maison : les pièces les plus iconiques sont en effet précieusement conservées (dans une pièce sans fenêtre dans laquelle la température est drastiquement contrôlée) et parfois restaurées avec grand soin (charlottes, sur-chaussures et blouses blanches sont de rigueur) pour être ensuite fièrement exposées soit au Musée Yves Saint Laurent Paris qui ouvrira l'année prochaine au 5 avenue Marceau, l'adresse du studio même d'YSL, soit à Marrakech, l'autre musée consacré au créateur qui sera inauguré en même temps. Deux sublimes manières d'admirer le travail du maître, au travers de modèles mythiques, de tous les accessoires et bijoux qu'il a imaginés mais aussi de son bureau, qui semble ne pas avoir été touché depuis la mort d'Yves Saint Laurent, en 2008.







Belle journée les filles et des bisous ! 




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!