Autumnly Grazia




Je suis la seule à subir le blues automnal ? Ce passage à l'automne est, tous les ans, un peu compliqué pour moi, avec une légère baisse de moral et d'énergie au programme...Ce n'est que passager mais le fait que les températures diminuent et que tout le monde soit malade autour de moi ne m'aide pas à surmonter ce petit moment de creux. Heureusement qu'il fait encore très beau à Lyon et que j'ai investi dans des gélules de gelée royale ! ^^ Je compte d'ailleurs profiter tout de même de ces derniers beaux jours, notamment pour aller courir en rentrant du travail (tant que je le peux encore, avant le changement d'heure) car j'adore ses jolies couleurs mordorées que prend le paysage :) 

Et ce week-end, j'en ai également profité pour lire le Grazia de la semaine, donc, tranquillement installée sous un plaid (léger) avec une petite bougie :) 



1. L'illustratrice BD Louison, qui a pu côtoyer le Président de la République, nous proposera désormais toutes les semaines une petite planche consacrée à François Hollande durant la toute dernière partie de son quinquennat. Et pour cette première page, les deux échangent au sujet de la lâcheté et du courage, sur un ton très léger et attendrissant :) 2. Un peu moins mignon, la répression féroce que subissent les professeurs turcs suite au coup d'état raté de juillet. Le gouvernement en a suspendu et écroué un grand nombre, sous prétexte que ces derniers auraient, de près ou de loin un lien de connivence avec les séparatistes du PKK et les gulenistes, à l'origine du putsch avorté. Il semblerait surtout qu'Erdogan, ultra-conservateur, aimerait surtout être sûr que les jeunes turcs façonnent bien la "génération pieuse" dont il rêve tant...3. Les historiens Véronique Blanchard et David Niget se sont penchés sur celles que l'on appelle les "mauvaises filles", depuis le siècle dernier. Et ce sont rendus compte qu'en réalité, ce terme désigne les filles et les femmes qui décident de ne pas suivre le modèle établi, qui se montrent aussi bagarreuses que les garçons, qui élèvent leurs enfants seules ou n'en veulent pas ou celles qui ne sont pas suffisamment saines avec leur corps, en ayant des troubles alimentaires, par exemple. Vous avez dit réducteur ? 





1. Envie de découvrir Gabrielle Chanel autrement ? L'exposition Culture Chanel La Donna che Legge devrait vous plaire car elle permet d'en savoir plus sur Coco au travers des livres qu'elle pouvait lire. Flaubert, Jean Cocteau...aurait d'ailleurs inspiré la créatrice, notamment dans l'injection de masculinité dans ses silhouettes féminines :) 2. Quelles sont les commandements mode à suivre ce mois-ci ? Et bien selon Grazia, il est de bon ton de porter du velours (si possible dans une teinte automnale), on introduit une pièce militaire dans ses tenues et on mélange rouge et rose ! 



Sur la planète Fashion Week, les créateurs italiens ont joué avec les codes de la féminité avec des silhouettes tantôt lolita (Fendi), sportives (Max Mara)...avec une mention spéciale pour Miucca Prada, qui déniaise la bourgeoise avec de la lingerie apparente, et détourne tous les codes. Et les anglais ? Et bien ils se sont inspirés des années 80 et de la poésie, sans oublier leur sens des affaires puisqu'ils ont été nombreux à proposer leur collection en vente tout de suite après le défilé. #seenowbuynow



1. La rédaction nous permet de faire la rencontre de deux personnalités du petit écran, Brigitte Boréale et Victor Robert, qui officient tous les deux au sein du Grand Journal de Canal +. Ils se disent ravis d'arriver maintenant sur la chaîne, surtout maintenant que l'émission est de nouveau en concurrence avec TPMP et Quotidien, la nouvelle émission de Yann Barthès, depuis son passage en clair (enfin sa première partie). L'occasion aussi de revenir sur certaines bourdes d'Ornella Fleury (nouvelle Miss Météo), qui s'était notamment moquée gentiment de Brigitte, qui est en fait transgenre. 2. Grazia dresse ensuite un portrait plutôt élogieux de son égérie de la semaine, Jenifer. L'occasion de rappeler qu'elle est la première artiste issue d'une télé-réalité en France, mais aussi l'une des rares à durer chez nous, notamment grâce à son côté solaire et populaire, dans le sens où elle plaît à toutes les générations. Beaucoup aiment aussi son authenticité et son talent d'interprète. Et celle qui dit ne se sentir chez elle qu'en Corse a décidé de se mettre moins de barrières : on la retrouvera du coup au cinéma, dans une comédie, en 2017 :) 3. Vous pensez que créer un tube tient à peu de chose, que la magie de la musique est pour beaucoup dans le succès d'une chanson ? Et bien...pas tant que ça. En effet, les pontes de la musique, comme Rihanna, s'entourent de nombreuses personnes dont le métier est de créer des chansons absolument calibrées pour cartonner, sans rien laisser au hasard et surtout, sans perdre de temps, puisque les singles doivent s'enchaîner. Les "melodic maths" sont une réalité et l'un des véritables talents du producteur suédois Max Martin, entre autres ! La figure du musicien cherchant l'inspiration à 3 heures du matin, avant de coucher le morceau de sa vie sur le papier avant que le soleil ne se lèvre n'est-il plus qu'un mythe, un doux rêve ?


Je ne sais pas si vous le saviez, mais les touristes adorent faire du shopping dans nos pharmacies : ils aiment l'efficacité et la rigueur de nos produits, leur sensorialité ainsi que la caution médicale de nos produits. Nos eaux thermales rencontrent également un vif succès ! Nos officines sont un élément façonnant notre art de vivre à la françaises, que les touristes nous envient : voilà pourquoi "les grands leaders mondiaux de la pharmacie sont français" :) 





Je vous fais des bisous ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!