Timeless Grazia




Le temps file si vite en ce moment...j'ai l'impression de me répéter en chaque début de post mais MON DIEU, les jours défilent bien trop rapidement pour moi. Il y a 1000 choses à faire, à penser, à prévoir alors que l'automne arrivant, les envies d'hibernation ne sont pas loin. Je vous avoue qu'il m'est un poil difficile de tenir le rythme du blog en ce moment, mais je vais faire de mon mieux pour continuer à être régulière :) 

Et d'ailleurs, si on parlait du Grazia de la semaine ? 





Petit retour tout d'abord sur la Fashion Week, à Paris et à Milan ! En France, le défilé d'Anthony Vacarello pour Saint Laurent a su convaincre tout comme Bouchra Jarrar pour Lanvin et aria Grazia Churri pour Dior (décidément, il y en aura eu du changement!) Idem du côté de Margiela et des silhouettes imaginées par Jhon Galliano : la rédaction salue la mode française de s'être inspirée de notre période de crise, d'être de nouveau connectée au réel. De l'autre côté des Alpes, mention spéciale à Versace et ses silhouettes féminines, "conquérantes" et "athlétiques".






1. Le genre de chroniques comme celles de Nora sont toujours, pour moi, difficiles à décortiquer : tout simplement parce que c'est une histoire, un récit, avec un début et une fin, mais aussi parce que je n'ai pas la patte de l'auteure qui la rend si drôle et si vraie. En tout cas, Nora nous parle cette semaine de la frustration ressentie d'avoir passé 4 heures à cuisiner pour tout engloutir en 15 minutes et c'est à mourir de rire, voilà :) 2. Sujet plus sérieux ensuite : le projet de l'architecte autrichien Theo Dutinger de créer une île baptisée Europe in Africa, pour les réfugiés. Cela leur permettrait d'avoir endroit où venir vivre, un 198ème état qui leur serait destiné et serait prêt à les accueillir, au coeur de la Mer Méditerranée et "placée sous administration européenne". Alors ce n'est pas tout à fait réalisable, mais au moins, on essaie de trouver des solutions inédites et inventives, qui font réellement avancer la cause de ces pauvres gens qui ont dû tout quitter. 3. Et d'ailleurs, en parlant de ça, Grazia met en lumière le parcours d'Hassan Harastani, maître savonnier en Syrie. Il a donc dû venir s'installer en France et il essaie, depuis le Val de Marne de perpétuer la véritable tradition du savon d'Alep, aidé d'un compatriote médecin, Samir Constantini, devenu entrepreneur savonnier. Les produits sont importés mais tout est fait en France, dans le plus grand respect de la tradition d'Alep: et ça marche très bien pour eux. Leur ambition est de permettre au savon d'Alep de survivre à la guerre, qui a déjà décimé un grand nombre de savonneries en Syrie.





1. Que fera Barack Obama, une fois qu'il ne sera plus Président des Etats Unis ? Sa femme et lui l'ont assuré : la politique, c'est bien terminé pour lui. Il a donc plusieurs options : monnayer la rédaction de discours pour les pontes du pays, écrire un bouquin, donner des cours à Chicago ou Columbia...mais aussi prendre des vacances à Hawaii voire repasser son permis de conduire, qui est arrivé à expiration au cours de son deuxième mandat ! 2. En parlant de présidentielles, la rédaction fait un parallèle intéressant entre le profil et le parcours télévisuel de Karine Le Marchand et d'Oprah Winfrey, qui ont en effet de nombreux points communs : elles sont à la tête d'une jolie fortune, ont changé de nom pour la télé, sont militantes pour la cause gay et ont une certaine influence sur le public. Mais surtout, elles ont toutes deux une certaine intelligence sensible qui font que leurs invités, politiques ou  non, sont amenés à se confier à elles sans s'en rendre réellement compte. J'ai regardé la première de Une Ambition Intime et je me suis laissée prendre par cette émission : oui, Sarkozy, Montebourg, Le Maire et Le Pen y ont surtout vu une occasion de s'y montrer sous le meilleur jour et on sait que leur "naturalité" en plateau était un peu jouée : mais on en apprend tout de même davantage sur eux et c'est intéressant. Surtout que Karine marque l'émission avec sa franchise habituelle et sait poser les bonnes questions, pour moi.








Gros bisous, j'essaie de revenir vite ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!