Grazia Hommes : qu'en est-il ?


Comme vous avez pu le voir sur Twitter et Instagram, j'ai mis la main sur le premier numéro de ce Grazia Hommes, qui, d'après ce que j'ai compris, sera un numéro "hors-série" trimestriel. Je l'ai lu ce week-end et je dois dire que je l'ai beaucoup apprécié ! J'ai tout d'abord aimé sa mise en page, un peu plus épurée que pour la version féminine, avec notamment des polices de caractères plus simples : on va à l'essentiel ! En termes de contenu, on y trouve de la mode, de la beauté et des actus de société comme dans la version femme, mais aussi des pages automobile et geek : et, bien que je ne sois pas la cible, ce magazine m'a beaucoup intéressée. J'aimerais beaucoup que les magazines féminins nous proposent des articles de ce genre, car nous les filles, on aime aussi les voitures et les objets futuristes ;) 
Vous l'aurez compris, je valide ce numéro de Grazia Hommes, qui est parfait pour les hommes urbains de 25 à 50 ans pour moi, qui aiment faire attention à leur apparence et à ce qu'ils portent sans en faire trop, être au fait ce qu'il se passe dans le monde et s'inspirer de personnalités masculines. Comme les filles quoi ;) 




1. On commence d'ailleurs avec un article auto, relatant l'histoire de la Porsche 550 Spyder, qui a également marqué celle du cinéma américain puisque c'est au volant de ce modèle que James Dean a perdu la vie. 2. Jusqu'où la réalité virtuelle s'arrêtera-t-elle ? Quelles sont ses possibilités d'exploitation ? Cette dernière a déjà bousculé les codes du gaming et ceux des "loisirs virtuels" mais, couplée à la réalité augmentée, elle pourrait faire des miracles dans les domaines de la chirurgie et de l'enseignement, notamment. Il est encore trop tôt pour mesurer son impact sur nos vies, mais la réalité virtuelle en fera bien partie, c'est une certitude.



1. Voilà une question intéressante : comment créer une application qui cartonne ? Les garçons se la posent, tout comme les filles ! Pour la rédaction, 4 ingrédients sont essentiels : être bien entouré, avoir l'esprit très ouvert pour imaginer de nouvelles pratiques, savoir ce que notre idée peut valoir en termes financiers mais aussi une bonne dose de persévérance. 2. On s'envole ensuite à Chicago, au coeur d'un quartier et d'une "société" baptisés The Nation Of Islam. Cette organisation, qui fut financée par Kadhafi,  estime que les Noirs sont au-dessus des Blancs mais contrairement à ce que son nom indique et le fait qu'il y ait des mosquées, ce mouvement s'inspire de différentes croyances, notamment chrétiennes. A Chicago, capitale du crime aux Etats Unis, ceux qui ont rejoint leurs rangs voient en Nation of Islam une manière de lutter contre les bavures policières contre des personnes de couleur noire mais aussi une source d'inspiration pour prendre leur destin en main et lutter contre le chômage et les difficultés économiques qu'ils endurent. La police aurait également des liens avec cette organisation, qui lutte contre les gangs : NOI aimerait en effet que les Blacks arrêtent de s'entretuer dans des règlements de comptes. Ainsi présentée, cette organisation semble chouette : on dirait, en effet, qu'elle a perdu de sa rage et de sa volonté de vengeance envers les Blancs : sauf que dans le contexte très tendu en ce moment aux Etats Unis, on n'est pas à l'abri d'une dérive.





1. Portrait d'un idéal masculin pour de nombreux hommes et femmes, celui d'Harrison Ford ! Sa belle gueule et son élégance en a fait le parfait américan boy, notamment en termes de style. Et dans le récit de son parcours, j'ai appris qu'Harrison Ford avait commencé sa carrière internationale en étant...menuisier sur les plateaux de cinéma et notamment sur celui de Star Wars :) 2. Romain Duris est l'égérie parfaite de ce premier numéro de Grazia Hommes ! Doué, l'acteur quadragénaire n'en reste pas moins accessible et populaire, assez "vrai", en somme. Il est également en général assez proche de ses rôles et il y a un toujours un élément de sa personnalité qui transparait dans son jeu, même s'il essaie de garder une certaine distance. Cela dit, il sent que ses rôles se transforment et il aimerait incarner des personnages encore plus consistants comme un homme d'église ou bien un homme d'Etat. Il n'hésite pas également à dire que nous devrions arrêter, en France, d'avoir honte de nos réussites ; il espère également que si Marine Le Pen est élue Présidente, nous sortirons tous la rue pour la déloger de là.



1. Article un peu rigolo ensuite, puisqu'il est question de la fascination de Xavier Niel pour les catacombes de Paris. Les connaisseurs l'ont déjà repéré à de multiples reprises dans les souterrains et croient savoir que le magnat du high-tech aurait un accès privé à ces derniers. Certains disent également que; sous la filiale d'hébergement de données du groupe, on peut trouver un abri anti-atomique "qui hébergea de nombreuses fêtes". Bien que tout ceci doit bien sûr, totalement illégal ! 2. Lumière ensuite sur un programme franco-américain, Young Leaders, qui semble être une fabrique de grands leaders politiques ou économiques : Hillary et Bill Clinton, Alain Juppé, François Hollande, Fleur Pellerin ont fait partie de ses étudiants par exemple ! Créée il y a 35 ans, ce programme transatlantique vise à garantir de bonnes relations entre la France et les Etats Unis et permettre à ceux qui ont un véritable profils de "décideurs" d'entrer en contact. Pour y entrer, il faut fournir un dossier de candidature, séduire le jury mais aussi avoir une vraie affinité avec les Etats Unis (ou avec la France si l'on est américain). Une fois qu'on est un membre avéré de Young Leaders, il est ensuite possible de profiter de toutes les connexions du programme, un peu comme dans un club secret.




1. Les chefs bistronomes ne sont-ils pas des exemples masculins de cool attitude ces dernières années ? Doués aux fourneaux, ces hommes le sont tout autant en affaires et représentent une nouvelle ère pour les entrepreneurs d'aujourd'hui, sans oublier leur côté bobo, tout à fait dans la tendance. Je pense que c'est la raison pour laquelle Grazia Homme leur dédie un dossier, avec un zoom sur certains chefs parisiens, comme Inaki Aizpitarte, David Lanher, Bertrand Grébaut, Alexandre Giesbert et Julien Ross. 2. On retrouve d'ailleurs un peu plus loin tout un dossier sur ces hommes qui peuvent inspirer nos hommes à nous : les Daft Punk, Antoine Griezman, Xavier Dolan, Franck Ocean, James Franco...sont de la partie ! 






1. Quels sont les commandements mode de la saison pour les garçons ? Et bien, ils aimeront porter un petit foulard, copier le look brut et jean d'Adam Driver, arborer un bomber ou un caban aux premiers frimas et porter de jolies baskets. 2. Pendant ce temps, Véronique Nichanian, directrice artistique homme pour Hermès, décrypte ce qui plaît dans la mode aux hommes d'aujourd'hui. Pour cette grande experte, les hommes aiment vraiment investir dans de belles pièces, de vraies belles matières, qui durent ; ils sont également de moins en moins "passifs" face à la mode et sont très attentifs aux proportions des pièces qu'ils choisissent. Cette saison chez Hermès, Véronique Nichanian a associé cuir et soie ou textile mais aussi sur des matières techniques, comme le Néoprène.






1. La barbe n'est elle pas une grande question dans la vie de nos hommes ? Du coup Grazia leur explique comment en prendre soin et comment porter notamment la grosse barbe ou bien "le presque bouc" :) 2. Enfin, un dernier article est consacré aux diktats subis par le corps masculin : si l'article insiste beaucoup sur le fait qu'ils ne sont rien par rapport à ceux subis par les femmes, mais les hommes sont par exemple enjoints à être musclés sans non plus trop l'être, un peu comme David Beckham qui assume sa part de féminité. Leur corps doit être dessiné, affuté mais ne pas faire "montagne" de muscles. Certains hommes vont même encore plus loin, en embrassant complètement la mouvance "no gender". Cela dit, les hommes un peu trop fins sont toujours pointés du doigt...de nos jours. 








Voilà les filles ce que je pouvais vous dire sur ce nouveau Grazia Hommes, plutôt très réussi selon moi car jamais trop masculin et caricatural.

Et vous, qu'en dites-vous?





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!