Veggie resolutions : 1 mois après



Il y a quelques semaines, je partageais avec vous l’une de mes grandes résolutions de rentrée : arrêter ou du moins limiter la viande au maximum. Et ce, pour plusieurs raisons : la cause animale, évidemment, mais aussi le désastreux impact de la production de viande sur la planète, la mauvaise qualité de la viande proposée dans les supermarchés et enfin, ma santé, puisqu’il est prouvé que nous n’avons pas besoin d‘ingurgiter des protéines animales et de manger de la viande tous les jours.

Où en suis-je ?
Avant de commencer, j’ai décidé de tenir un petit cahier, dans lequel je fais un tableau de la semaine à venir, avec les trois repas principaux de la journée (petit déjeuner, déjeuner, dîner) : je coche ensuite les repas qui ont été végétariens. Cela me donne une vision globale de mon alimentation sur la semaine et de mes progrès :)  Et je me suis rendu compte que ma semaine compte 2 ou 3 repas avec viande ou poisson et pas plus, sans faire d’effort. Bien sûr, ce sont les repas pris à l’extérieur qui me posent le plus de problème : les plats sont en général très alléchants et très bien préparés ; de plus, les alternatives végétariennes ne sont pas toujours systématiques dans les restaurants et je suis donc parfois forcée de choisir un plat omnivore. Bien sûr, je pourrais demander à ce que l’on retire les éléments carnés de mon assiette ! Mais je pense que je n’assume pas encore totalement, auprès des serveurs et de mes amis, de faire ma pénible en demandant cela. Et oui, je ne suis pas encore une végétarienne parfaite ;)
Je tiens également à préciser qu’il n’y a plus de viande chez moi. Quand je reçois des personnes qui aiment la viande (comme le Jules), je descends chez le boucher et achète des « vrais » steaks ;)


Des carences ?
Au vu de mes derniers examens médicaux, je suis en excellente santé et ma tension artérielle par exemple est pile dans la norme.
En revanche, notamment au début de mon « virage alimentaire », j’ai ressenti de grands coups de fatigue, allant parfois à l’étourdissement : la faute, sans doute, à un manque de fer et de protéines dans mon alimentation.
Et chose surprenante, mon végétarisme m’a au début fait prendre un kilo ! C’est apparemment normal et assez courant quand on débute : dans la mesure où l’on perd certains repères alimentaires, on a tendance et j’ai eu tendance, à remplacer la viande par des féculents et donc forcément, mon alimentation était déséquilibrée car trop riche en sucres lents, que j’ai stockés. Je vous rassure, tout est rentré dans l’ordre !


Comment je remplace la viande ?
Tout est rentré dans l’ordre car j’ai trouvé différents remplaçants pour la viande :) Je mange davantage d’œufs, par exemple, mais je suis également devenue copine avec les lentilles (vertes, brunes ou corail) que je glisse dans mes soupes de légumes, pour apporter de la consistance et un bon petit goût à ces dernières, avec les pois chiches (vive le houmous et les falafels !) et le tofu, qui est hyper bon quand il est fumé. De même, le beurre de cacahuètes est un bon allié, car, bien que très gras, il est aussi blindé de protéines : j’en mange un petit peu au petit déjeuner et je l’incorpore dans certaines de mes sauces par exemple.
Quant au soja, je le consomme en lait aromatisé à la vanille ou au chocolat le matin, en galette et en « quenelles » aux champignons, aux épinards…que je trouve en magasin bio (à l’Eau Vive, notamment). Ces magasins sont d’ailleurs une véritable caverne d’Ali Baba pour ceux qui sont en « transition », comme moi :)


Et le sport ?
RAS de ce côté là ! Pour rappel, je fais 1h30 de boxe le lundi, je rentre du bureau en courant une fois par semaine (8 kilomètres de distance) et je vais à la salle de sport pendant 2h le week-end, pour travailler mon cardio et le renforcement musculaire en faisant 20 minutes de course sur tapis, 25 minutes d’elliptique, de la musculation des bras, des abdominaux et 15 minutes de cuisses-fessiers. J’ai également ajouté 20 à 30 minutes de yoga les matins de semaine.  Je ne vois pas de nette amélioration mais mes performances ne sont pas en baisse non plus :)



Comment je me sens ?
Physiquement, comme je vous le disais, à part des petits coups de fatigue de temps en temps, je me sens plutôt bien et en pleine possession de mes moyens. J’ai également le sentiment que je digère mieux et que je consomme davantage de calories « utiles » à mon corps.
Psychologiquement, je ne regrette pas d’avoir fait ce choix : je me sens davantage en accord avec mes valeurs, mes idées, ma conscience.
Economiquement, je pense que je suis gagnante également car les légumes secs et légumineuses sont en général moins chers que la viande. Et même si ce n’est pas toujours le cas (à cause des produits achetés en magasin bio, par exemple), étant donné que j’achète des produits de meilleure qualité, c’est de l’argent mieux dépensé :)


Est-ce que je vais continuer ?
Oui ! Je vais même essayer de tendre vers une alimentation 100% végétarienne. Enfin, cela dit, je ne sais pas car, comme je le disais, je ne suis pas parfaite et loin de moi l’idée de donner des leçons à qui que ce soit : et me connaissant, je vais avoir du mal à refuser un bon burger ou de la délicieuse charcuterie, en sachant qu’ils sont faits à partir de viande locale, par exemple. Mon ambition serait plutôt de ne plus manger de viande sauf vraies exceptions, vraies occasions.
Vais-je devenir végétalienne ? Non ! Me priver d’œufs, de beurre, de lait, de miel…ne me semble pas réalisable aujourd’hui. Là encore, je préfère consommer des produits locaux et si possible bio ; mes œufs le sont forcément, par exemple.


Voilà les filles ! J’avais envie de partager avec vous mon ressenti et mon expérience suite à ma décision de devenir végétarienne : une décision que je ne regrette pas du tout, donc :) Et vous ? Envisagez-vous de le devenir ? A moins que vous ne le soyez déjà ? En tout cas, si vous avez des adresses veggie sur Lyon ou de bons conseils à me donner, je suis preneuse ;)





CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Intéressant
    J'ai eu la même démarche que toi il y a 2ans parce que mon estomac et mon foie fonctionnent très tranquillement je saturais sans profiter du bénéfice de mes repas
    J'ai remplacer bcp d'aliments et presque arrêté la viande
    Je ne me considère pas comme végétarienne plutôt comme "attentive"
    Je me sens bien qd je mange la quantité et la variété de repas qui me correspondent
    Je suis même en meilleure forme
    Par contre parfois un foie gras et un magret de canard je ne résiste pas 😊
    Persévère Elodie!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!