Retrospective Grazia



Ca y est, Noël est maintenant derrière nous, mais sa magie demeure encore un peu :) J'espère que vous avez été aussi gâtées que moi et que vous avez pu rire et échanger avec vos proches. Ici, j'ai aussi trouvé le temps, le 24 décembre, de lire le Grazia de la semaine. Tout de rouge vêtu, il est surtout l'occasion, pour la rédaction, de faire une rétrospective sur son année mais aussi sur ce que l'on retiendra de 2016, que ce soit en mode, en beauté ou du côté des stars. Et c'est bien normal, puisqu'il s'agit du dernier numéro de l'année :) 






1. Le velours est la matière de la saison ! Grazia fait un tour d'horizon des pièces qui seront idéales cet hiver, à tous les prix (de 43 1383 euros). 2. La rédaction revient également sur ce qui a fait la mode de 2016 : le fameux "see now, buy now", mais aussi le hoodie (et surtout celui de Vêtements), la mort de Sonia Rykiel, le splendide défilé Fendi dans la fontaine de Trévi pour fêter les 90 ans de la maison, le duel Sk8 Hi de Vans vs la Gazelle d'Adidas...





1. Puisque l'heure est au bilan, Grazia dresse la liste des personnalités qui ont marqué l'année de leur empreinte : Beyoncé, Rihanna, Antoine Griezmann, Michelle Obama sont bien sûr cités, mais on retrouve aussi les blogueuses Chiara Ferragni et Garance Doré, la petite soeur de Beyoncé, Solange Knowles, Mathieu Kassowitz pour son rôle dans Le Bureau des Légendes, Jude Law pour celui de pape dépravé dans The Pope, Loïc Prigent, le couple de boxeurs Tony Yoka et Estelle Mossely...Que du beau monde ! 2. Une page est ensuite consacrée à la conférence de presse qu'a donnée Mariah Carey à l'occasion de la sortie de sa télé-réalité : si le fond n'a pas d'importance, la forme prête à rire puisque Mariah reste une diva déconnectée de la réalité. Elle donne son interview assise sur le dos de l'un de ses danseurs, comme vous pouvez le voir sur la photo, interrompant parfois la séance pour une retouche cheveux et maquillage...#OMG



1. Tom Ford nous parle de son film Nocturnal Animals, avec Jake Gyllenhaal et Amy Adams : très noir, il parle de la violence, notamment verbale et sociale au sein d'un couple. Mais le véritable tour de force de Tom Ford est d'avoir réussi à faire ce film en plus des 2 collections annuelles de sa maison ! Il explique que l'organisation est la clé et qu'il consacre tout son temps à la mode de janvier à octobre en bouclant ses deux collections d'un coup pour ensuite avoir le temps de se consacrer uniquement au cinéma, qui, selon ses mots, le "console de l'éphémère de la mode". 2. Laeticia Casta, quant à elle, partage avec nous son besoin de rapporter des images de ce qui se passe au Tchad et notamment du commerce des enfants, achetés et enrôlés par Boko Haram. C'est dans le cadre de son rôle d'ambassadrice de l'UNICEF qu'elle a pu se rendre sur place et constater l'horreur de la situation des enfants : elle a donc pris une caméra et entrepris de réaliser un documentaire à leur sujet, afin de dénoncer cette situation. Elle revient aussi sur son court-métrage présenté à Cannes, en moi et son rôle au théâtre dans la pièce de Bergman intitulée Scènes de la Vie Conjugale. 





1. La rédaction donne la parole à Aude Lancelin, ancienne directe adjointe de la rédaction de l'Obs, remerciée sans ménagement suite à l'arrivée de la nouvelle direction, qui a jugé bon, pour limiter les dépenses de renvoyer 40 personnes et surtout celles trop étiquetées "à gauche". Elle trouve dommage que les journaux, une fois entrés en Bourse, soient dirigés par les actionnaires et leurs gestionnaires, au détriment du vrai travail de journalisme ; elle pointe également directement du doigt François Holande, qui n'a pas su "lutter contre la concentration des médias". Par ailleurs, selon elle, le PS n'est plus du tout un parti de gauche. 2. Et en parlant de François Hollande, justement : la dessinatrice Louison, qui l'accompagne jusqu'à la présidentielle, illustre la nouvelle "photo de famille" du gouvernement, mais aussi et surtout sa déception quant à la nomination de Bernard Cazeneuve au poste de Premier Ministre, elle qui voulait que ce soit une femme et qui en avait fait part à notre Président. 



1. Six mois après le Brexit, les ressortissants français au Royaume Uni ne sont toujours ni fixés ni rassurés quant à leur sort. Certains, qui après 20 ans passés sur place, ont bâti leur entreprise et toute leur vie sur le sol anglais, ont très peur de devoir le quitter quasiment du jour au lendemain ; les étudiants, quant à eux, redoutent une flambée des prix des écoles anglaises. Pour pouvoir rester, il leur faut un PR, un Permanent Residence, qui est très long et compliqué à obtenir, surtout au vu du nombre de demandes envoyées aux administrations anglaises. Plus inquiétant encore, depuis le Brexit, les langues se délient et certains anglais n'hésitent pas à exhorter les expatriés à quitter "leur" pays et à rentrer chez eux :s 2. Grazia fait aussi sa propre rétrospective, avec les plus jolies couvertures de l'année écoulée :) 






On termine ce billet en beauté (pardon) ! Là encore, la rédaction revient sur les innovations marquantes dans le domaine ces 12 derniers mois. On retiendra donc la collection de 7 parfums de Louis Vuitton, la percée des masques en tissu venus de Corée, l'élastique anti-casse en forme de fil de téléphone que l'on peut désormais trouver un peu partout (et que je n'ai toujours pas essayé), le nouveau spot publicitaire du parfum J'Adore de Dior, les energy balls, les rouges à lèvres avec des raisins aux couleurs jaunes, bleues, vertes, mais aussi les mascaras colorés :) 







Bonne journée les filles ! Continuez à profiter de vos proches et de vos cadeaux :) 

On se retrouve vite ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!