Welcome in 2017, Grazia !


Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette rentrée de janvier se fait sur les chapeaux de roues : je ne touche plus terre, notamment au bureau, alors que je suis...crevée. Mes vacances ne m'ont finalement pas tant requinquée que ça et si je m'écoutais, je me coucherais tous les jours à 19h, heure à laquelle je rentre chez moi, surtout que je suis à moitié malade depuis plusieurs jours. Je m'excuse donc pas avance si je suis moins active sur les réseaux sociaux notamment sur Twitter, mais je n'en ai ni le temps ni l'énergie. Vivement le retour des beaux jours ! En attendant, je me fais une petite cure de spiruline, on va voir ce que ça donne ;) 

Et puis j'ai lu le Grazia de la semaine, et ça, c'est cool :) C'est le premier de 2017 ! 




1. Dans cet article, Grazia s'étonne du calme olympien dont font preuve les Allemands depuis l'attaque de Berlin et notamment durant le 31 décembre. Ils ne vivent pas dans un état de traumatisme comme nous avons pu vivre des semaines voire des mois après Charlie ou Le Bataclan : et ce, peut-être parce qu'ils n'ont pas de chaînes d'info continue qui répètent en boucle les mêmes actualités oppressantes mais aussi parce qu'ils n'ont pas cette peur de l'autre, cette peur des étrangers. Ils sont par exemple tout à fait disposés à recevoir des réfugiés sur leur territoire, ils sont apaisés par rapport à tout ça. 2. Zoom sur la série Designated Survivor : ici, Kiefer Sutherland joue le rôle de celui qui succèdera au Président des Etats Unis si lui et tout son staff meurent., afin que le pays ait toujours un leader sur qui compter Son identité est bien sûr tenue secrète. Et oui, ce système existe bel et bien aux States et Donald Trump vient de choisir le sien (s'il l'a choisi parmi les membres de sa famille ou les richissimes patrons de son pays, il ne reste plus qu'à procéder par élimination pour savoir qui c'est...). Je trouve ça incroyable ! 


1. Deux ans après les attentats de Charlie, l'heure est bien sûr au souvenir et aux hommages. Le journal, bien que bien sûr profondément meurtri, s'en sort très bien aujourd'hui et ne compte pas renier son caractère vindicatif et son humour trash, bien noir : et c'est Marika Bret, sa DRH qui l'affirme :) 2. Grazia s'intéresse ensuite de près au cas de Farid Benyettou : cet ancien djihadiste, qui a notamment recruté les frères Kouachi, auteurs de l'attaque de Charlie, est aujourd'hui un repenti. Il aurait notamment eu des regrets en allant en prison et en rencontrant d'autres personnes, de cultures et de confessions différentes : étrange, quand on sait que la prison est plutôt réputée pour produire l'exact opposé. Les autorités se méfient de lui, surtout depuis qu'il travaille aux côtés de Dounia Bouzar au Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l'Islam ; pourtant, il a bel et bien pris ses distances avec ses anciens amis radicaux et est désormais considéré comme un traître par Daesch, qui veut sa mort. Repenti un jour, repenti toujours ? 


1. Au Japon, on se demande si la culture kawaii ne serait pas un frein à l'émancipation des femmes : être toujours "mignonne", habillée comme une petite écolière, est-ce une manière de répondre à l'image de la femme douce et docile que certains hommes adulent ? La question est légitime mais selon les experts, les hommes du pays ne sont que très peu intéressés par tout ce qui tourne autour du kawaii ; et c'est en fait surtout un moyen pour les femmes de ne pas grandir et se confronter au dur monde qui les attend. 2. Comme 98% du temps, je me suis retrouvée dans la chronique de Nora : moi aussi, je n'ai envie de manger que du gras, moi aussi j'ai la flemme de tout, moi aussi j'ai envie qu'on me laisse tranquille...moi aussi j'ai le cafard de janvier ! (ahhh mais c'est ça en fait...)







Dans ce dossier Beauté Made in France, la rédaction nous présente 6 jolies boîtes qui subliment des plantes naturelles : Océopin et le pin maritime, La Chênaie et la Chêne, Exertier et l'orchidée, Vinésime et le Pinot Noir, Apicia et le miel et le pollen, Algocologie et les plantes marines. De vraies expertises, de vraies démarches de recherche et d'engagement : la beauté bleu-blanc-rouge peut être fière :) 







1. A l'affiche de Live by Night, Sienna Miller incarne une femme gangster, un type de personnages qu'elle affectionne particulièrement : elle aime leur force et leur côté hors la loi. Elle s'est beaucoup inspirée du cinéma muet pour ce rôle et a également pu compter sur Ben Affleck, qui a réalisé le film, et qui s'est avéré très apaisant sur le plateau. Elle revient aussi sur le Brexit et les élections américaines (elle vient de s'installer à New York) et nous déclare être très fière de ses derniers choix de carrière, qui la positionnent enfin en tant qu'actrice par les critiques et ses pairs. 2. Dans cette petite interview, Neil Patrick Harris confesse qu'il adore la chanson Crazy Frog, la téléréalité Big Brother et qu'il repense souvent à la pub Calvin Klien de Mark Walhberg dans les années 90. Il adore la série Alias ainsi que le Science World, un musée canadien. 3. Grazia nous a également préparé un large dossier avec les femmes de moins de 35 ans qui feront 2017. Côté cinéma, on mise sur Felicity Jones et Cara Delevigne pour les anglo-saxonnes et sur Astrid Bergès Frisbey et Oulaya Amamra pour les frenchies, tandis que coté musique, on devrait continuer à aimer Jain et se ravir du retour d'Hollysiz. Angèle Ferreux Maeght, Morgane Sézalory et Victoria Wilmotte font également partie de petites nouvelles qui n'ont pas fini de nous surprendre. 









De gros bisous les filles ! Prenez bien soin de vous et couvrez-vous bien pour éviter la grippe et la gastro ;) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!