Kat & Grazia


Ca y est, nous sommes le 1er février ! J'allais partager avec vous ma joie de savoir le mois de janvier derrière nous mais ça, c'était avant de réaliser qu'on allait encore devoir affronter le mois de février...Un mois que je trouve particulièrement triste et qui, cette année, va être synonyme de travail assez soutenu au boulot ! Autant vous dire que déjà hâte qu'il se termine ^^ Heureusement qu'il ne dure que 28 jours ;) 

Sans transition, je partage maintenant avec vous les articles qui m'ont interpellée et que j'ai aimés dans le Grazia de la semaine :) 



1. A l'heure où Donald Trump fait des ravages aux Etats Unis et où certains envisagent Marine Le Pen comme une alternative possible pour 2017, ça fait du bien de voir que dans des pays voisins, les choses se passent autrement : Grazia fait en effet un focus sur les trois femmes leaders du parti Bloco de Esquerda au Portugal, un parti de gauche donc, sur lequel le gouvernement de droite en place est obligé de s'appuyer pour garantir sa majorité au Parlement. Catarina Martins, Marisa Matias et Mariana Mortagua combattent le sexisme mais aussi les grandes industries polluantes et l'austérité de l'UE et comptent bien peser sur ces questions. Pour l'instant, elles y arrivent ! 2. Des causes qui ne sont pas tout à fait étrangères à Yannick Jadot, candidat d'Europe Ecologie Les Verts à la présidentielle. Jusque là très discret dans les médias, il a l'intention de changer cela afin de gagner en popularité ; d'autant que le budget très serré du parti l'empêchent d'organiser des manifestations de grande ampleur. Lui qui a travaillé pour Greenpeace et contribué au Grenelle de l'Environnement veut faire en sorte que l'environnement, justement, soit plus présent dans le débat national et représente un véritable enjeu politique. Il veut également s'engager pour les droits des femmes et notamment à l'IVG et protéger les PME françaises : seul hic ? Il n'aurait, pour le moment, pas rassemblé le nombre de parrainages provenant des maires requis pour valider sa candidature :s 


1. Dans cette chronique, Claire Touzard fait référence aux marches organisées dans les villes américaines et européennes pour dénoncer le sexisme trumpien et veut surtout rappeler que le féminisme revêt différentes formes : selon elle, nous ne devons pas rester dans notre vision occidentale, de femmes blanches qui gagnent relativement bien leur vie pour défendre les droits universels des femmes. Et c'est en nous rassemblant toutes, en acceptant nos singularités que nous pourrons contrer la misogynie telle que celle du président américain. 2. Le mode de vie vegan prend de plus en plus d'ampleur : aujourd'hui, on a tendance à pousser le végétarisme un peu plus loin et à se dire qu'il est idiot de se priver de viande si l'on boit du lait ou mange des oeufs et porte du maquillage testé sur les animaux. Grazia donne la parole à 5 personnes qui ont décidé de devenir vegan et qui nous expliquent pourquoi et ce que cela a impliqué dans leur vie : Marie a par exemple ouvert son resto vegan Green Rainbow à Paris ! Personnellement, si j'ai pris le virage végétarien depuis quelques mois, je dois avouer que je n'en suis pas encore au stade du véganisme : je mange encore du fromage et des oeufs mais j'essaie toutefois de consommer moins de lait et de me tourner vers des cosmétiques cruelty-free. Cela dit, les vidéos de Coline sur le sujet m'interpellent et me font réfléchir ! 


1. Dans son livre Les Revenants, le journaliste David Thomson retranscrit le témoignage de ces personnes, de ces couples qui ont décidé de partir en Syrie faire le djihad, mais qui sont revenues mais pas repenties ! Ces retours sont en effet souvent motivés par une certaine déception face à la situation économique et sanitaire précaire à laquelle ils ont été confrontés avec Daesh, qui leur avait souvent promis une vie meilleure et plus riche ; mais ils n'ont pas toujours conscience de la gravité de leurs actes ! L'auteur souligne également le rôle particulièrement important des femmes dans l'organisation terroriste, qui sont assez souvent aussi engagées, voire plus enragées que les hommes dans leur lutte contre notre monde occidental et qui sont fières d'épouser un terroriste et de mettre au monde de futurs combattants... 2. Petite note d'espoir dans ce monde de brutes : cette très jolie chronique de Nora Hamzawi, qui nous confie qu'elle admire les personnes âgées et les marques du temps qu'elles portent, comme autant de traces de leur vie passée... :) 





On fait ensuite une rapide entrée dans le monde de la mode masculine, avec le débrief de la Fashion Week de la rédaction ! Qui salue le retour à plus de réalisme de la plupart des grandes maisons de mode (Kenzo, A.P.C, Valentino, Paul Smith, Lemaire, Sandro, Balanciaga...), qui signent des collections plus pratiques et plus cools que l'année dernière, assez inspirées du sportswear et du vestiaire du business man, tout en gardant une totale maîtrise des coupes et des imprimés, afin de ne pas sacrifier le style et créer des pièces fortes. Cette prise de risque stylistique se cachent parfois dans des détails, d'ailleurs. 





1. Cette semaine, Grazia met en lumière les influenceuses beauté venues du Web et forcément, la rédaction a choisi Kat von D pour incarner ce numéro. Cette tatoueuse a enfin su, grâce à son talent du maquillage et des réseaux sociaux, convertir son univers de création en marque rentable, Kat Von D Beauty, vendue chez Sephora. Dans l'interview qui lui est consacrée, elle nous en dit plus sur son engagement pour la cause animale, son veganisme, mais aussi ses sources d'inspiration, comme l'architecture, les arts ou Instagram. Elle partage aussi ses astuces beauté et les produits dont elle pourrait tout à fait se passer ou pas du tout :) 2. Kat Von D signe également une série beauté pour Grazia cette semaine, avec 6 mises en beauté très créatives et assez spectaculaires, réalisées avec les produits de sa marque et qu'elle commente pour nous :) 



Comme je vous le disais plus haut, la rédaction a consacré ce numéro aux influenceuses beauté du web : et forcément, nous retrouvons un petit palmarès de ses papesses du mascara (entre autres) :) On y retrouve les frenchies Violette, Sananas, Babillages, Magali Bertin, Enjoy Phoenix ou encore la maquilleuse de stars Odile Gilbert, mais aussi les anglaises Lisa Eldridge (aujourd'hui directrice de la création du maquillage chez Lancôme) et Ismaya Frrench, qui collabore souvent avec Yves Saint Laurent. Sans oublier les business woman du milieu, aka Emily Weiss et sa marque Glossier ou encore Michelle Phan, qui a créé sa marque avec L'Oréal avant de...la racheter, tout simplement o-O. Bravo à elles !







Alors les filles, que dites-vous de ce numéro ? Vous a-t-il plu ? D'autres articles ont-ils attiré votre attention ? :) 




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!