Diane & Grazia


Encore une fois, je dois dire qu'il m'est un tout petit peu difficile de reprendre le clavier alors que, sur ma télévision, on ne parle que cette horrible attaque perpétrée à Manchester, visant un public très jeune. J'en viens à me demander quand cela s'arrêtera, en essayant de faire taire la voix dans ma tête qui me souffle que cela ne cessera jamais, ne sachant pas comment on peut étouffer cette organisation meurtrière, qui trouve malheureusement des adeptes partout. 
J'ai donc pensé ne pas publier aujourd'hui, parce que, comme d'habitude, j'ai l'impression que tout billet serait juste futile et tellement creux par rapport à la tragédie...Mais je me suis dit que comme moi, vous aurez peut-être envie de vous changer les idées. Et c'est vraiment triste que l'actualité soit aussi douloureuse, car j'avais trouvé ce numéro de Grazia très solaire, surtout maintenant que la présidentielle (et les nombreux sujets qui en ont découlé) est maintenant terminée. On le lit quand même ensemble ? 



1. L'élection d'Emmanuel Macron lance un signe positif, d'ouverture vers des élus plus jeunes en politique : cela dit, les membres du parti Allons Enfants veut aller plus loin dans cette voie. Ils ont manifesté le 14 mai dernier, affublés de masques aux visages célèbres (Fillon, Hollande, Aubry, Taubira...) pour rappeler que nos hommes et femmes politiques sont tous assez âgés et ne représentent pas assez la jeunesse de notre pays. Ils comptent bien porter la voix des moins de 25 ans à l'Assemblée et pour ce faire, il espère briguer quelques postes de députés, grâce à cette manifestation donc, mais aussi leur chaîne Youtube et leur programme, reprenant des idées de tous les partis auxquels croient ces jeunes. 2. Israël est-il en train de museler ses médias ? La fermeture de la chaîne Channel 1, il y a quelques jours, en direct, semble le confirmer. Benyamin Netanyahou ne voyait pas en effet d'un très bon oeil les critiques et investigations des journalistes de "le seule chaîne publique du pays" de quelques journalistes et aurait précipité sa fermeture. Cela dit, au vu du tollé provoqué, même dans son propre camp, il n'a pas pu s'opposer à la réouverture de la chaîne et à sa restructuration (prévue avant la fermeture, au vu de ses difficultés financières) et encore moins à la mise en place de la "commission indépendante assurant sa liberté éditoriale". 



Cette semaine, Sarah Constantin fustige les personnes qui s'en prennent à Brigitte Macron dans les médias ou sur les réseaux sociaux, simplement à cause de sa différence d'âge avec son mari ou ses tenues vestimentaires. Il est vrai que moi-même, j'ai trouvé le discours des médias assez hallucinants lors du passage de pouvoir puisque Brigitte était systématiquement réduite à son tailleur bleu...Sexisme ordinaire, quand tu nous tiens ! 



1. Quand j'ai vu le titre de cet article, en toute honnêteté, j'avais envie de le squizzer ; je me suis dit "tiens, voilà le premier sujet, sois mince, belle et tais-toi de l'été" et ça m'a soulée d'avance. Sauf qu'en fait, ça va : bon, bien sûr, l'idée principale, c'est quand même de "préparer son corps pour les beaux jours" et donc de perdre les trois kilos soit disant en trop. Mais je l'ai trouvé un peu plus bienveillant que d'habitude, car on commence avec des conseils healthy et pas drastiques : prendre un petit déjeuner intelligent, consommer des épices ou encore utiliser du gingembre et du magnésium pour être en forme et donc avoir moins envie de manger. On nous conseille aussi de faire du running, de la marche rapide ou encore du vélo ! Et pour éviter la rétention d'eau, hop, direction la piscine, go vers une alimentation riche en fibres et haro sur le sel :) Disons que pour moi, ce sont des conseils pour être et rester en forme, se tonifier et non se priver pour rentrer dans son bikini taille 0. 2. Le second article a bien davantage suscité mon intérêt :) L'article fait le point sur les cosmétiques cruelty-free et démêle le vrai du faux sur la question. Oui,  les tests sont interdits en Europe sur les produits finis et cosmétiques, mais non sur les ingrédients pouvant les composer, issus de l'industrie chimique ou pharmaceutique ; oui, les marques vendues en Chine ont forcément dû tester leurs produits sur les animaux, même si les choses sont en train d'évoluer tout doucement, par exemple. Un article que j'ai trouvé assez clair et concis :) Pour être sûre qu'une marque est cruelty-free, n'hésitez pas à consulter cette liste émise par la PETA, régulièrement mise à jour. 


1. Diane Kruger nous parle de son nouveau film dans Grazia, In The Fade. Elle nous raconte comment s'est déroulée sa préparation avec le réalisateur Fatih Akin et pourquoi et comment elle a accepté de "sacrifier" sa beauté en incarnant une junkie très maigre, aux cheveux courts et décolorés et à la peau tatouée. Elle revient aussi sur ce personnage, Katja, "très loin" d'elle, car maman, dure et surtout allemande : car oui, Diane est allemande de naissance, mais est installée en France depuis longtemps et n'avait jamais tourné dans sa langue maternelle. Elle déplore qu'aujourd'hui, en Allemagne, les couples turco-allemands soient aussi mal vus et elle avoue avoir peur de toute cette montée de l'intolérance, que ce soit aux USA ou en Europe : elle a d'ailleurs suivi notre campagne présidentielle de très près. Son nouveau film, en compétition officielle à Cannes sera en tout cas sur nos écrans le 10 janvier prochain ! 2. Grazia nous dit également quelques mots sur l'album solo d'Harry Styles, le chouchou des One Direction : un album sobrement éponyme, avec seulement 10 morceaux, qu'il partage dans de petites salles. Une réussite selon le journaliste :) 


1. Grazia se plait ensuite à nous raconte ses 1183 secondes avec Jude Law ;) A l'affiche du film Le Roi Arthur, La Légende d'Excalibur, l'acteur revient sur sa carrière : de ses débuts de jeune premier grâce à son physique avantageux, aux médias qui ont souvent exposé sa vie privée sans vergogne mais aussi son nouveau virage, pris il y a quelques années, grâce à sa nouvelle maturité. Une avancée en âge qui lui permet d'incarner des hommes puissants et un peu psychopathes sur les bords (comme dans The Young Pope) mais aussi de partager son expérience aux acteurs plus jeunes que lui. Il se dit en tout cas ravi qu'on le prenne davantage au sérieux aujourd'hui :) 2. Faisant partie de cette nouvelle génération de séries françaises de qualité, Le Bureau des Légendes est ici commentée par des vrais espions, des membres de la DGSE. Et on peut dire qu'ils sont très positifs à son égard ! Selon eux, le personnage du directeur Duflot est très crédible et ils souligne le réalisme du programme quant à la vie de bureau assez "banale" des agents, les flirts dans les équipes, le respect de la hiérarchie et les nombreuses réunions. Ils sont simplement plus critiques envers certains détails, qui leur semblent incohérents au vu de la réalité de leur quotidien : le fait que deux femmes se rendent seules en Turquie, par exemple. Je sens que je vais ajouter cette série à ma longue liste de séries à regarder ;) 



Dans son débrief du défilé Croisière de Dior dans le désert californien de Calabasas (proche de Los Angeles), Grazia rappelle la relation particulière qu'entretient la maison avec les Etats Unis. Christian Dior avait en effet investi le Nouveau Continent dés 1957 et avait appelé l'une de ses créations Los Angeles, cette année là, par exemple, rendant ainsi hommage à la côte Ouest qu'il voyait comme une "super-Riviera". Cette collection de Maria Grazia Chiuri était en tout cas très inspirée du lieu, "à couper le souffle", d'après le magazine : manteaux camel, jupons brodés, chapeaux à bords noirs, cuirs, laines et clous ont été à l'honneur, pour des silhouettes très "A la Conquête de l'Ouest".
 











Sur ce, prenez bien soin de vous, des bisous ❤️




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!