Précieuse Grazia


Il y a des journées comme ça, qui s'annoncent d'entrée de jeu compliquées : moi qui, il y a seulement quelques jours, vous expliquait comment ma routine matinale avait changé pour devenir plus "slow", j'ai subi hier l'exact opposé. En effet, mon réveil a décidé de non, on ne commence pas sa semaine par un mardi et que du coup, il ne sonnerait pas à 6h30...je ne me suis réveillée que 2 heures plus tard, grâce à ma petite Fluffy, venue miauler dans mes oreilles ! Je peux vous dire que pour le coup, j'ai pas traîné pour aller bosser ^^ 

Cette journée ayant du coup été un peu pénible, je savoure maintenant ce moment de blogging où je prends mon clavier pour vous décortiquer le Grazia de la semaine, devant Le Meilleur Pâtissier et ma Fluffy littéralement AVACHIE à côté de moi :) 




Question beauté, la rédaction nous a préparé un dossier Cheveux ! Ce dernier nous apprend comment, si on le souhaite, on peut adopter la tendance aux cheveux colorés, sur les pointes uniquement, en mode "graphique", avec des tons froids ou encore tout simplement en optant pour une version lavable :) Ce dossier parle aussi à celles qui voient apparaître leurs premiers cheveux blancs : à celles qui veulent les camoufler bien sûr, mais aussi à celles qui veulent les sublimer et les assumer pleinement. 



1. Oui, Donald Trump a été élu, mais elles ne comptent pas le laisser tranquille. Elles, ce sont Cécile Rihcards qui dirige le Planning Familial américain, la juge de la Cour Suprême Ruth Bader Ginsburg ou encore l'humoriste McCarthy, entre autres. Elles se battent, avec leurs armes et leur force de caractère, en prenant la parole contre le Président des USA, qui s'en prend à leurs principes. Bravo ! 2. Si certains doutaient du fait que les jeunes soient réellement l'avenir du monde, ils devraient peut-être se pencher sur l'ouvrage de l'écrivain anglais Johny Pitts, Manifeste de la Jeunesse du XXIème siècle car il met en lumière les initiatives de certains "cool kids" qui pourraient bien changer les choses.  Aylette Tritsch et Aurore du Roy, par exemple, qui dirigent la branche française de Kyron, une association aidant les réfugiés à faire de hautes études en France, Maya Burhanpurkar qui , elle, travaille sur un nouveau système de fauteuil roulant ou encore Boyan Slat, qui a mis au point un attrape-déchets dans l'océan :) Ces surdoués ont tous un point commun : l'altruisme oui, mais aussi le souhait que l'école soit un moyen pour les enfants de devenir de vrais citoyens et non pas de simples réceptacles à données. 


1. Vous aussi, vous avez un style "passe-partout" aux couleurs neutres (gris, noir, bleu marine, marron), une sorte d'uniforme "jean-pull-baskets" ? Mais il vous arrive aussi de péter un câble tout d'un coup et d'aller acheter une ou plusieurs pièces un peu folles juste pour avoir le "staïle", poussée par la voix-off d'une certaine Brésilienne ? Rassurez-vous : vous êtes comme Nora et...comme la plupart des filles, en fait ;) 2. Twitter est, depuis plusieurs mois, voire années, dans une mauvaise passe : le réseau social fonctionne mais son nombre d'utilisateurs (et ses profits) n'augmente pas aussi rapidement qu'escompté. L'un de ses actionnaires a du coup eu l'idée de la transformer en coopérative, après un rachat en crowdfunding, par les utilisateurs...On ne sait pas encore si ça va se faire, c'est une idée pas si saugrenue, n'est-ce pas ? 


1. Et si le pire arrivait ? Et si, dés 20h dimanche, la France basculait officiellement du côté obscur du racisme et de l'archaïsme ? Certains y sont préparés depuis longtemps : des conseillers financiers incitent leurs clients à échanger leurs euros pour des francs suisses en prévision de la catastrophe économique que serait l'arrivée de Marine à l'Elysée, tandis que d'autres sont prêts à la "désobéissance civile" pour éviter de laisser la France tomber dans le chaos ; certains couples  mixtes se marient dans la précipitation pour ne pas risquer d'être séparés si l'un ou l'une ne peut plus entrer en France, comme ça, du jour au lendemain. L'article rappelle aussi qu'Hitler avait lui aussi élu au suffrage universel. 2. Allez, un petit peu d'espoir ? En Norvège, le service militaire est maintenant obligatoire pour tous les jeunes hommes...et femmes. Et oui ! Les dirigeants se sont appuyés sur des études démontrant que cette mixité est bénéfique à la fois pour l'armée, pour la société et pour les droits entre les sexes. Oui, les filles sont tout à fait capables de se battre si nécessaire et non, les garçons ne sont pas plus distraits quand elles sont à leurs côtés : cela leur apprend à les respecter et les traiter comme leurs égales. La Suède devrait emboîter le pas de la Norvège assez prochainement. Les scandinaves démontrent encore une fois leur avance dans le domaine de l'égalité entre les sexes :) 



Ce numéro de Grazia met également la joaillerie à l'honneur, et notamment dans cet abécédaire, qui nous éclaire sur les pierres précieuses et les techniques utilisées par les orfèvres pour donner vie à leurs brillantes créations : le cabochon, l'émaillement, le guillochage, la jade néphrite, le martelage, la navette, l'opale ou encore la zultanite n'auront plus de secret pour vous (entre autres) :) 




1. A l'affiche d'Outsider, l'actrice Naomi Watts s'attire les louanges de la rédaction de Grazia : interviewée depuis New York, elle exprime sa joie de travailler à nouveau avec David Lynch, sur son projet de suite de Twin Peaks mais aussi sa fierté à avoir été choisie par de grands réalisateurs comme Woody Allen, Michael Haneke ou Gus Van Sant tout au long de sa carrière. Et si, à 48 ans (un âge qu'elle ne fait pas du tout), elle se réjouit d'avoir accès à des rôles de femmes plus profonds, elle se dit également ravie de partager de moments simples avec sa famille, sa tribu et de profiter de la routine de la vie :) 2. On l'a beaucoup vue sur nos écrans ces dernières semaines et pour cause : Ruth Elkrief est l'une des grandes journalistes politiques du moment. L'article qui lui est consacré revient sur son parcours (TF1, ELLE, puis BFMTV) mais aussi sur ces petites bourdes (sa solidarité avec P.Fillon, l'annonce de la candidature de Bayrou à cette présidentielle, qui ne se présente pas) : à cela, Ruth réplique que oui, c'était des belles erreurs mais que "cette campagne est une leçon d'humilité magistrale", tellement elle est pleine de rebondissements. En tout cas, elle ne révèle pas quel candidat avait sa préférence au premier tour, ni au public ni même à sa famille ! Elle s'amuse des interprétations que font les uns et les autres de ses prises de parole, tentant de la présenter en pro-Fillon, pro-Macron ou pro-Hamon. Tous en tout cas reconnaissent son courage et son professionnalisme :) 









Et vous les filles, qu'est-ce qu'il vous inspire le Grazia de la semaine ? 

Des bisettes ! 




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!