Ma dernière découverte séries : Riverdale


Et si on terminait la semaine par un petit billet série ? :) Sur conseil de certains amis et blogueuses, j’ai décidé de regarder la première saison de Riverdale sur Netflix :) Après mon marathon de série historiques, j’avais envie d’un truc un peu plus léger dirons-nous et bien ancré dans notre époque ^^ Riverdale n’est peut-être la série la plus légère qui soit mais c’est quand même très différent des bains de sang, des complots et des problématiques politiques des Tudors ou de Game of Thrones :)

Riverdale raconte donc l’histoire d’une petite ville, baptisée Riverdale, dans laquelle s’est déroulé un drame : un adolescent,  Jason Blossom, est mort. Quatre lycéens, Archie, Betty, Veronica et Jughead vont jouer les détectives en herbe et enquêter sur ce meurtre, étant, de près ou de loin, connectés au fait divers.


Pour tout vous dire, j’ai regardé la saison en une semaine et j’ai été, dés le premier épisode, happée par l’histoire. Cette histoire de meurtre commis dans une petite ville et qui révèle peu à peu les sombres secrets de ses habitants, ainsi que l’univers de la série, à la fois sombre et plus léger, me font à la fois penser à Desperate Housewives et à Pretty Little Liars (même si les acteurs, tout comme le scénario, sont meilleurs que ceux PLL) : autant vous dire qu’au terme du premier épisode, j’avais très envie de savoir la suite :)
Surtout que Riverdale arrive à nous tenir en haleine sur toute la saison en nous faisant progresser pas à pas dans l’enquête, distillant ici et là des pistes, des bouts de petites histoires des personnages, qui vont toutes finir par se recouper.


Ce qui fait la force de la série, ce sont aussi les personnages. Mes préférés sont Cheryl et Jughead, les plus ambigus. Cheryl est la sœur jumelle de Jason, l’adolescent assassiné, et tout, chez elle, est extrême : elle peut être aussi méchante et dingue qu’elle peut se montrer douce et fragile, elle a de longs cheveux roux, très longs et flamboyants, un rouge à lèvres souvent très très rouge et elle est, en tant que membre de la famille Blossom (l’une des familles fondatrices de Riverdale – l’une des plus détraquées aussi), très très riche. Sans oublier de mentionner qu’elle vit dans un immense manoir gothique avec ses parents très « tradi » et sa grand-mère complètement FLIPPANTE. Elle apporte indéniablement une touche de folie et d’imprévisibilité à la série (ce sont ses actions qui m’ont le plus fait réagir, je crois).
Jughead, quant à lui, est un peu le paria du lycée : membre d’une famille dissolue, fils d’un chef de gang (The Serpents), il aime écrire et regarder de vieux films, comme un héros seul et mélancolique. Cela ne l’empêche pas d’être un « bon gars » et très ami avec les populaires Archie et Betty…même si son côté « bad boy » ne demande, finalement, qu’à s’exprimer. Hâte de voir comment il va évoluer !


J’aime aussi Betty, qui bien que parfaite sous tous rapports et incroyablement belle, peut, elle-aussi péter une durite de temps en temps, tout comme Archie, qui n’est pas qu’un super quaterback/musicien/bourreau des cœurs (aucune mention n’est inutile) : il est également très touchant dans sa relation avec son père et se montre parfois plus vulnérable, ne retenant pas ses larmes. Chose rare dans les séries américaines :)
Et comment ne pas mentionner Veronica, la jolie brune venue de New York, qui apporte une touche de Gossip Girl à Riverdale et est parfois la seule à pouvoir rivaliser de « biatch attitude » face à Cheryl ? Les problèmes familiaux (son riche papa est enfermé pour détournement de fonds) et sa façon d’y faire face rendent son personnage plus profond qu’il n’y paraît, et ce, même si son côté égocentrique peut parfois m’agacer. #richgirls




Je vais arrêter la liste aux personnages principaux, mais sachez que tous les personnages secondaires (les parents, les amis, le sheriff…) sont également bien travaillés, bien interprétés, avec des forces, des faiblesses, un passé…qui contribuent au déroulement des rebondissements de la série.

Bref, si vous avez envie de regarder une série policière dont l’action se passe dans une petite ville et portée par des adolescents, foncez sur Riverdale, car c’est vraiment une série bien fichue, addictive, qui se regarde très très facilement :) Au vu de son succès, la saison 2 est annoncée pour cet automne, pour le 11 octobre plus exactement #cantwait Je ne vous mets pas le trailer au cas où vous n’auriez pas vu la saison 1, pour ne pas vous spoiler, mais il est disponible ici :)

Et vous, avez-vous aimé Riverdale ? Ou bien, est-ce une série que vous avez envie de regarder pendant la pause estivale ? Vous avez quatre heures ;)





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!