Ma préparation au semi-marathon




Hello ! Il y a un peu plus d'un mois et demi, je vous expliquais que j'allais courir mon premier semi-marathon en octobre, pour le Run in Lyon et pourquoi cela me faisait peur, toutes mes appréhensions mais aussi toutes les raisons qui m'ont poussée à me lancer ce défi, à me challenger en quelque sorte :)

Et aujourd'hui dans cette continuité, j'ai envie de vous dire où j'en suis mentalement et physiquement par rapport à ma préparation au semi :) 

Physiquement, tout d'abord ! Depuis la publication de mon premier billet, je tiens plutôt bien mes objectifs car, en augmentant progressivement la distance parcourue au fil de mes runs, j'arrive maintenant à courir 16 kms :) A vrai dire, je suis passée de mes 10 kilomètres habituels à 15 sans trop de souci, de manière (presque) naturelle ; en revanche, je sens qu'atteindre 16 kilomètres est encore un cap pour moi, physiquement. Je tiens le cap, mais le dernier kilomètre se fait dans la douleur ! Je suis donc face à un palier à franchir et je ne lâcherai rien avant de l'avoir franchi, pour pouvoir passer à l'étape suivante :)

Pour info, je cours donc deux fois par semaine, avec mon objectif kilométrique en tête : 12 puis 14 puis 16 avant de passer à 18 en août. Pour les étapes 12 et 14, je courais ces distances 2 fois dans la semaine donc ; mais maintenant que je suis passée au cran supérieur, je fais plutôt 10 + 16 kms dans la semaine, afin de ne pas me sur-entraîner et m'épuiser.  Je continue également à aller en salle pour tout ce qui est renforcement musculaire, des jambes et des abdos, une fois par semaine, avec aussi un peu de cardio et de corde à sauter.
Le souci, c'est qu'en ce moment,
 je sens que mon corps commence à sur-chauffer et à fatiguer : je mets plus de temps à récupérer entre deux runs et il y a quelques jours, 15 minutes se sont écoulées entre le moment où je me suis levée de mon lit et celui où ma tête a arrêté de tourner, causant des déséquilibres. Une mauvais moment à passer, qui fait réfléchir :s 
J'ai donc décidé d'ajuster ma préparation, je pense, en ne faisant plus une sortie longue toutes les semaines par exemple, mais une semaine sur deux. En revanche, je continuerai à courir deux fois par semaine, pour garder le rythme ; je vais simplement réduire la distance. Il me semble également important que je dorme davantage, pour bien récupérer et j'ai aussi repris ma cure de spiruline, pour faire le plein de protéines. 

Il faut dire aussi que la saison estivale n'aide pas à l'entrainement, car il fait très chaud, à la fois pour s'entraîner et pour dormir ensuite : on puise plus facilement dans ses ressources que l'on a du mal à reconstituer durant la nuit :s Je fais donc particulièrement attention à bien m'équiper pour courir quand il fait chaud : casquette, lunettes de soleil, crème solaire et surtout ma poche d'eau me sont indispensables ! Je me rassure aussi en me disant que si j'arrive à courir 16 km par plus de 30 degrés, ce sera forcément plus facile en octobre :) Ce qui est pénible aussi avec la météo du moment, c'est que quand il ne fait 40 degrés à l'ombre, de gros orages éclatent, rendant l'entraînement extérieur impossible. Dans ces cas là, je file en salle pour faire du cardio durant 1h30, mais ce n'est pas tout à fait la même chose :s


Et mentalement ? Et bien, je suis plutôt contente et fière d'avoir réussi à allonger mes sorties running :) D'autant que, contrairement à ce que je craignais, je ne m'ennuie pas du tout en courant plus d'une heure. Je suis en tout cas bien motivée à poursuivre mes efforts :) Même si c'est un petit peu frustrant de sentir que mon corps lutte un peu en ce moment, qu'il a un petit peu de mal à suivre les envies et objectifs qui sont dans ma tête :) 

Voici là où j'en suis :) J'avais très envie de partager ses ressentis avec vous, car je me dis que si vous avez déjà fait un semi-marathon, peut-être que vous comprenez ce que je vis en ce moment ou bien, au contraire, que cela a été complètement différent pour vous ! Dans ce cas là, je serais vraiment curieuse de savoir comment vous avez vécu votre préparation et d'avoir vos conseils et recommandations sont les bienvenus :) Et si vous n'en avez jamais fait, j'espère que mon petit billet pourra vous guider et vous aider à ne pas faire les mêmes erreurs que moi ;) 


🎼🎧 Avant de vous laisser,  voici 10 chansons de ma playlist running sur lesquelles j'adore courir et qui me permettent de faire défiler le kilomètres sans trop les voir ou bien me motivent à mettre un coup d'accélération ou simplement à continuer :) Un assortiment de chansons de mon adolescence et d'aujourd'hui, un mélange de rock et d'électro :) 



Voilà les filles ! Je vous fais des bisettes et vous remercie pour vos super petits mots et encouragements sur mon précédent billet sur le semi, celui dont je vous parlais en intro : ils m'ont fait chaud au coeur 💛





CONVERSATION

3 commentaires:

  1. C'est chouette d'avoir ton ressenti :)
    je comprend tous les sentiments par lesquels tu passes pendant une prépa semi-marathon mais c'est ça qui rend ce sport si cool !
    En tout cas tu as au top, bien motivée et je ne doute pas que tout va bien se passer, tu fais une belle préparation!

    Elise

    RépondreSupprimer
  2. Perso pour mon semi je faisais deux sorties par semaine, une longue et une courte pour récupérer... Fais gaffe de pas trop forcer, une tendinite ça arrive vite (je sais de quoi je parle ^^)! En tout cas bon courage pour rester motivée cet été avec la chaleur!

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve ça génial que tu fasse ça, moi je n'ai pas couru depuis tellement longtemps et ça me manque. J'ai une copine qui y va aussi, je vais l'encourager j'espère qu'on se croisera!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!