Slowly Veggie & Pasta



Le blog se met en mode "veggie" aujourd'hui ; ou plutôt en mode Slowly Veggie ! Certaines d'entre vous ayant exprimé leur envie de voir plus de magazines de cuisine par ici, je me suis dit que j'allais décrypter celui-ci, qui est un Spécial Pâtes en plus : parfait :) 

Je ne lis pas souvent Slowly Veggie, mais je dois dire ce numéro m'a beaucoup plu :) 


1. Premièrement, si vous avez l'intention de vous rendre à Bruxelles, sachez qu'il existe une multitude d'adresses végétariennes et vegan :) Et Slowly Veggie en liste 10 qui raviront les becs sucrés et salés ;) 2. Même chose de l'autre côté de la manche et à Glasgow, plus précisément ! La ville écossaise a été nommée "ville la plus vegan-friendly de Grande-Bretagne" il y a 4 ans car il y a non seulement beaucoup d'adresses correspondant à ce type d'alimentation mais aussi parce que les habitants de la ville sont plutôt très ouverts et bienveillants sur la question. Si en plus vous aimez l'art et les concerts, Glasgow aura tout pour vous plaire :) 


1. Slowly Veggie passe ensuite au grill l'une des tendances food qui a agité Instagram ces dernières semaines : le cloud egg. Alors, cette oeuf "nuage", dont le blanc battu est passé au four, est-il aussi bon que mignon ? Et bien pas tant que ça d'après la rédaction, qui nous recommande de bien l'assaisonner et le relever avec du fromage et des herbes pour mieux l'apprécier (car c'est apparemment assez fade sinon). Si vous avez goûté, vous êtes du même avis ? 2. Les eaux végétales sont les eaux qui viennent directement des plantes : eau de coco, d'aloé vera, mais également de pastèque ou d'érable, entre autres. Qu'ont-elles à offrir ? Elles sont peu caloriques mais riches en goût ; elles sont également désaltérantes, pleines d'anti-oxydants (surtout l'eau d'érable) et certaines, comme l'eau de pastèque stoppent les fringales. L'eau de bouleau a également des vertus détox, prisée en cure lors du changement de saison (comme en ce moment). 


1. Qui aurait cru que l'on pouvait fabriquer du fromage sans utiliser de lait ? Mary, créatrice de la vromagerie Jay & Joy, l'a fait, à partir de noix de cajou et d'amandes. Elle s'évertue à reproduire l'apparence et le goût des fromages français traditionnels, même si, à ce jour, le camembert vegan lui donne du fil à retordre. Elle conçoit également des "joies gras" et des "joyourts", disponibles chez Naturalia et Biocoop. N'étant pas vegan, je n'ai pas encore essayé les faux fromages : mais je dois dire que cet article a piqué ma curiosité ! Et le joie gras m'intrigue également ! Si c'est bon, cela sera une super alternative pour les fêtes :) 2. La rédaction nous apprend à manier les protéines de soja, en en faisant un steak végétal à glisser dans un burger. Les protéines de soja sont "des graines de soja déshuilées à froid puis déshydratées" qui reprennent leur forme une fois réhydratées. Là encore, je ne connais pas du tout, je n'en avais même jamais entendu parler. Mais la facilité de préparation (réhydratation + cuisson à la poêle) me donne envie de me pencher sur leur cas :) 


1. Manger de manière responsable, c'est aussi consommer des fruits et des légumes de saison :) Slowly Veggie nous dresse le portrait de certains d'entre eux, comme le maïs, que l'on peut manger directement sur l'épi, le brocoli, plein de vitamines C, ou encore la reine-claude et les blettes, délicieuses et pleines de fibres et de vitamines ;). 2. S'il y a une autre aliment qui nous veut du bien, c'est la lentille verte. Très ancienne (on en retrouve des traces dans l'Antiquité), elle se cuisine à l'eau ou pilaf et on l'apprécie pour sa richesse en calcium, en fibres et en protéines (très bon substitut à la viande, donc). En France, nous avons la lentille verte du Puy (une AOP) et celle du Berry (qui est une IGP, une Indication Géographique Protégée). 


Comme je vous le disais en introduction, les pâtes sont le thème central de ce numéro de Slowly Veggie ! Véritable fil rouge, on retrouve une multitude de recettes, végétariennes mais également vegan. Raviolis, gratin de macaronis, tagliatelles, gnocchi, linguine, farfalles, penne, cannelonis...sont détournés et accommodés d'une multitude de délicieuses façons, accompagnés de champignons, de crème de grenade, de poireaux, d'éclats d'amande, de chou, d'aubergines à l'orientale, de pesto de menthe...Autant de très belles idées, qui changeront des pâtes bolognaises ou carbonara ;) 


1. Dans le cas où vous aimeriez vous passer de gluten de bon matin, n'hésitez pas à piocher dans les recettes de petits déjeuners no-glu de la rédaction : à vous les pancakes à la farine de coco, le granola de quinoa, le pudding de chia au lait de coco ou encore le pain sucré aux myrtilles sésame et pavot, à la farine de riz et de sarrasin ;) 2. Dans ce dernier article, Slowly Veggie nous recommande de suivre notre propre rythme biologique pour nous nourrir. Ainsi, si vous n'avez pas faim en vous levant le matin, ne vous forcez pas à prendre un petit-déjeuner. Ecoutez votre corps, il saura vous réclamer ce dont il a besoin au bon moment, si vous lui faites confiance pour vous réguler. Idem pour le sommeil : certains se couchent et se lèvent tôt, d'autres se couchent et se lèvent tard, et nous n'avons pas tous besoin de la même dose de sommeil. Le spécialiste sollicité pour cet article nous conseille de voir sur quel rythme nous nous calons naturellement en vacances (après avoir bien récupéré) pour mieux connaître notre rythme biologique. 



Et voici ! J'espère que vous aurez pris autant de plaisir à lire cet article que j'en ai eu à l'écrire, car j'ai beaucoup aimé ce numéro de Slowly Veggie, que j'ai trouvé plutôt très instructif, sans être moralisateur ou quoi :)  Et vous, qu'en dites-vous ? 

Très bonne journée à vous ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!