Minimalist Biba


Moi qui dimanche, pensait profiter de l’heure supplémentaire accordée par le changemnt d’heure (le seul avantage à passer à l’heure d’hiver, on est bien d’accord) pour rattraper mon retard en termes de séries, je me suis fait avoir : mon opérateur Internet n’a semble-t-il pas supporté ce changement et une panne nationale est ressentie sur le réseau ^^ Cela a donc été un dimanche très « digital-détox », à lire des magazines, boire du thé et rédiger ce billet sur Word (que je n’avais pas ouvert depuis un LONG moment) ^^ Mais cela dit, cela ne m’a pas empêchée de passer une bonne journée et de vous poster ce billet dans les temps ;)

Voici donc le billet Biba de ce mois d’octobre, qui se termine de manière très automnale ! 




Ce mois-ci, Biba semble vouloir faciliter et simplifier notre routine beauté. Dans ce dossier, on commence par un constat : les marques de cosmétiques raccourcissent au maximum la liste des ingrédients de leurs produits afin de limiter les risques d’allergie et autres effets secondaires indésirables ; et ce, sans renoncer à la sensorialité, en choisissant les bons actifs et les bons excipients et émollients, indispensables pour créer une texture agréable. Des soins minimalistes mais que l’on a envie d’appliquer, donc ! La rédaction nous prodigue également tout plein de conseils et de gestes beauté qui seront efficaces sans prendre trop de temps : faire des micro-siestes dans la journée si l’on a pas assez dormi la nuit précédente,  appliquer un peu de spray de mer pour redonner du volume, bien se démaquiller pour ne pas avoir à gérer un gros bouton le lendemain au réveil, faire du sport pendant seulement 7 minutes par jour…Plein de bon sens mais comme on dit, « ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant » J De la même manière, on nous redonne également tous les principes d’une alimentation saine et équilibrée. Un dossier qui mise sur la sobriété, la simplicité et la « slow-life » J



La rédaction en profite également pour parler de la marque Vichy : minimaliste par essence, cette dernière soutient le programme scientifique Auverwatch, qui travaille sur la protection des eaux d’Auvergne. Pour ce faire, les spécialistes analysent les eaux de la région et surveillent si, au fil du temps, ces eaux se dégradent en raison notamment de la pollution ou bien si elles restent pures. En effet, la pureté de l’eau est un critère essentiel pour Vichy, qui mène ses propres analyses, du puisement de l’eau dans ses deux sources (Lucas et Hôpital) à la mise en bouteille. Les résultats des analyses d’Auverwatch seront connus en 2020. 



1. Vous avez envie de partir à Londres, New York, Tokyo mais vous n’avez pas un budget fou-dingue ? Biba a creusé un peu le sujet et nous liste toutes les alternatives avion, food, hôtel et visites culturelles qui resteront abordables pour les petites bourses J A noter que Zurich, Chicago, Copenhague, Oslo, Paris et Stockholm font également partie de la sélection ;) 2. Comme souvent, le magazine nous propose un article très « lifestyle », afin de nous permettre d’avoir une vie « meilleure » et d’être plus heureuses : cette semaine, on s’attaque donc à nos mauvaises habitudes, en prenant de meilleures habitudes. L’idée est de commencer par les plus faciles et, portée par nos progrès, on aura le courage de stopper celles qui sont vraiment néfastes. On y va donc pas à pas, on se laisse le temps et surtout on se tient à nos nouvelles résolutions, car la constance et la régularité sont les clés de la réussite J


1. En ce contexte d’octobre rose, la rédaction nous parle du cancer du sein, mais sous un prisme différent : celui des hommes, des compagnons des victimes de cette terrible maladie. Ils parlent du nouveau corps de leur bien-aimées, de ce qu’ils ont ressenti, comment ils ont réagi face aux effets secondaires du traitement, aux cicatrices et ce, qu’une reconstruction ou une ablation du sein mis en danger ait été choisie. Ils n’hésitent pas à dire qu’ils ont parfois été destabilisés, qu’ils avaient parfois eu peur, non pas de perdre l’envie de câliner leur chérie, mais de la blesser en touchant ou en ne touchant pas cette zone devenue si sensible. En tout cas, ils ont tous appris à faire « autrement », se sont adaptés, et il y a toujours beaucoup d’amour et de respect dans leurs témoignages :) 2. J’ai ensuite lu la chronique d’Ana Ker (nouvelle venue, me semble-t-il), qui parle avec beaucoup d’humour du « merveilleux » moment que nous passons toutes chez le gynéco, entre nudité, examen gênant et questions intrusives ^^ C’est très drôle et…ça sent le vécu ;) 



Quoi de mieux qu’une interview d’Olivier Nakache et Eric Toledano ? Une interview d’Olivier Nakache et Eric Toledano (les réalisateurs d’Intouchables, notamment), réalisée par la soeur d'Olivier et l'actrice Géraldine Nakache ! Une réunion de famille et amicale à l’occasion de la sortie du nouveau film du duo, Le Sens de la Fête. Ils évoquent leur humour et leur sens de l’observation, qui leur permet de mettre en scène des situations drôles mais également attachantes ; de même, leur complémentarité leur donne, selon eux, les moyens de raconter des histoires qui font rire et qui font sens. Ils sont également très élogieux quant au talent de Jean-Pierre Bacri face caméra, ce qui les a conduit à le choisir pour le rôle principal de leur film, mais ils ont également constaté qu’il était un modèle et un soutien pour les autres acteurs sur le plateau J Je ne suis pas allée voir ce film, mais je n’en ai entendu que des éloges. Et vous ? J



1. Mention spéciale pour ce shooting, qui mise sur des marques aux prix abordables, comme La Redoute, Pimkie, Monoprix, Eram, New Look, Mango…Ca fait plaisir et les photos ne sont pas moins jolies que lorsque ce sont de grandes maisons qui sont représentées, même si les pièces sont plus classiques et moins spectaculaires :) 2. Biba nous raconte ensuite l’histoire de la marque Nat&Nin, entre 2005, l’année de sa création et aujourd’hui. Ce sont deux jeunes femmes,  Nathalie et Ninny (respectivement 19 et 25 ans) qui ont lancé Nat&Nin, uniquement centrée sur la maroquinerie ; carton plein, elles lancent en 2009 leur e-shop puis une ligne masculine, Antonyme, 3 ans plus tard. Leur boutique parisienne naît quant à elle en 2014 J Le succès de Nat & Nin ne se dément pas en 2017, et la marque ne cesse de proposer de nouvelles choses, comme le prouve sa petite collection de sacs en cuir végétal J











Sur ce les filles, je vous souhaite un très bon lundi :) 




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!