Autumnly Glamour


Bonjour bonjour ! J'espère que vous allez bien aujourd'hui ? De mon côté, je profite d'un week-end de trois jours bienvenu, même s'il s'avère pas si reposant que ça : j'ai été invitée à découvrir le parc Walibi qui a revêtu ses habits d'Halloween jeudi soir (je vous avais montré tout ceci en story sur Instagram - je vous en reparle vite) et c'est aussi les 30 ans de l'une de mes amies ce week-end. Autant vous dire que je ne suis pas sûre d'être ultra-fraîche demain matin ^^ Mais ce sont de chouettes moments :) 
Mais avant d'aller faire la fiesta, je prends le clavier pour partager avec vous ma lecture du Glamour du mois :) 

1. On a tous nos petites manies "bizarres", qui nous appartiennent : des petits TOC (moi par exemple je vérifie 3 fois si j'ai bien fermé ma porte à clé avant de partir), râler tout seul...Mais sommes-nous fous ? Selon les psychologues, parler seul n'est pas grave et cela veut juste dire que vous vous sentez un peu isolé parfois ; une personne qui aime colorer ses cheveux dans des teintes improbables n'est pas folle non plus, tout comme celle qui a tendance à montrer ses fesses/seins en soirée alcoolisée (c'est juste que l'alcool désinhibe) ;) En revanche, vouloir absolument que vos invités finissent leur assiette démontre un côté un brin "control freak" et prononcer le mot "caca" devant des inconnus révèlerait un traumatisme durant l'apprentissage du pot 😱 2. Glamour s'intéresse ensuite aux repentis, à ces personnes qui ont commis des crimes et qui, devant la justice, dans un livre ou à la télé, font leur mea culpa et affirment qu'ils ont changé. On pense à Jérôme Kerviel par exemple, ou encore à l'ancien terroriste Farid Benyettou, qui a profité des attentats de Charlie pour sortir, deux ans après, son livre "Mon djihad, itinéraire d'un repenti". Réelle intention de devenir meilleur ou opportunité de gagner de l'argent tout en redorant leur image au passage ? Eux seuls connaissent leurs véritables intentions. 

1. Le réalisateur Baz Luhrmann nous avoue quelques uns de ses inavouables secrets : il lui ai  par exemple déjà arrivé d'hurler sur des gens sur un tournage (celui de Roméo + Juliette), il aime arriver en retard aux soirées, après s'être un peu ambiancé de son côté et il adore l'odeur du spray coiffant. Bon, on découvre un homme assez raisonnable finalement, qui aime marcher pour faire descendre les coups de colère et dialoguer avec ses proches et ses collègues pour désarmorcer les conflits :) 2. L'actrice de Suits, Meghan Markle, nous parle quant à elle des femmes de sa vie : sa mère, bien sûr, mais aussi la présidente de NBC Universal qui n'a eu aucun souci pour choisir une actrice métisse pour la série Suits, la primatologue Dian Fossey, l'entrepreneuse Suhani Jalota qui a créé la fondation Myna Mahila, "un réseau de femmes qui fabriquent et vendent des produits sanitaires en Inde". Des femmes fortes et indépendantes, donc ! La girlfriend du Prince Harry devrait donc marquer de son empreinte la famille royale anglaise ;) 



1. Zoom sur une autre jeune femme exceptionnelle : Sabrina Gonzalez Pasterski, étudiante à Harvard, diplômée du MIT est surtout un petit génie de 23 ans qui a construit et piloté son propre avion monomoteur :) La Nasa lui fait déjà les yeux doux, mais elle se laisse le temps de terminer son cursus scolaire et d'explorer de nombreux domaines de recherche avant de "s'engager" à leurs côtés. #indépendance 2. Et en parlant de la Nasa, on retrouve également Thomas Pesquet dans les pages de ce Glamour :) Il explique que son périple dans l'espace lui a fait prendre conscience de l'urgence écologique dans laquelle se trouve notre planète et qu'il compte bien s'engager pour cette cause. Anecdotes plus cocasses : il a rencontré quelques soucis en réparant les toilettes de la station et il a aimé pouvoir jouer du saxophone dans l'espace :) 

 

1. La rédaction est allée rendre visite à Michaël Azoulay, créateur de la marque Américan Vintage : comme son nom ne l'indique pas du tout, il s'agit d'une marque Made In France et même Made In Marseille :) Celui qui admet avoir surtout lancé son entreprise pour l'argent au départ, est à la tête d'une marque qui cartonne mais aussi d'une entreprise où il fait bon vivre, au gré des barbecues géants, des sessions sportives dans la salle d'entrainement et des moments de détente dans le sauna. En tant que patron, Michaël Azoulay, même s'il vient souvent au travail dans une tenue très décontractée, tient cependant à toujours vouvoyer ses collaborateurs, par signe de respect ; ce qui ne l'empêche pas d'être assez proche de leurs préoccupations quotidiennes. 2. Ces derniers temps, la mode aime se réapproprier les codes populaires comme les sacs de courses (Balanciaga et son sac Ikea et Louis Vuitton et son sac Tati il y a déjà 10 ans) ou encore les maillots de football. Mais pourquoi ? Certains y voient une manière pour les grandes maisons de se rapprocher de la vie quotidienne des gens comme vous et moi, de nous montrer qu'ils ne sont pas si loin de nos réalités et qu'ils s'interrogent sur notre société de consommation, en reprenant ses symboles. C'est aussi une forme d'humour et de dérision de la part du monde de la mode, des créations tout simplement décalées, fidèles à la culture pop, dont on sait que les photos sont calibrées pour le buzz et les réseaux sociaux. Moi, j'aimerais savoir si des gens s'achètent réellement un sac Ikea à 1700 euros...


1. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les trentenaires ne sont pas à l'abri du cancer du sein, bien au contraire. Une terrible épreuve, qui brise l'élan de celles qui sont en train de construire leur vie, professionnelle et de famille et qui voient leur corps changer alors qu'il devrait être au top de sa forme à cet âge-là. Terrible ironie également : alors qu'une personne jeune devrait se remettre plus facilement, la reproduction des cellules plus importante à 30 ans qu'à 50, rend la malade encore plus difficile à combattre. Des causes génétiques pourraient expliquer ces cancers précoces, comme le tabagisme, le stress ou encore les perturbateurs endocriniens : mais bon, on sera tous d'accord pour dire que cette saloperie n'a pas toujours besoin de raisons pour se déclarer. Certaines femmes ont élevé la voix, pour interpeller les autorités médicales et leur demander plus de transparence sur les conséquences de la maladie et surtout des traitements : perte de l'ensemble des poils, douleurs vaginales, risque d'infertilité...des effets secondaires physiques qui s'accompagnent de difficultés économiques : salaire divisé par deux et impossibilité de contracter un prêt bancaire avant 10 ans de rémission. Morale de l'histoire : faisons-nous dépister le plus régulièrement possible   2. Et on termine avec le Dossier Beauté ! On fait le tour des tendances beauté de la saison : le gloss revient en force avec des formules non collantes et ultra-pigmentées, les grosses barrettes s'accumulent dans notre chevelure, le blush rose reste indétrônable sur nos joues tandis que les fards métalliques s'invitent sur nos paupières. Côté parfums, le cannabis, surprenant, s'avère être une fragrance camphrée et réconfortante, que Maison Margiela, entre autres, célèbre cette saison ; on reste dans le domaine "nature", puisque les champignons sont, quant à eux, présents dans la formulation de nombreux soins (Vichy, Shiseido) et compléments alimentaires pour leurs vertus lissantes, énergisantes ou  anti-stress. 





Je vous souhaite un excellent dimanche les filles  




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!