Goodwill Grazia



Hello ! Je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui pour une nouvelle vidéo (non je plaisante), pour vous parler du Grazia de la semaine, que j'ai beaucoup aimé :) J'ai trouvé qu'il y avait plein d'articles très intéressant mais je suis également fan du dossier sur la beauté bienveillante, dont je vous parle un peu plus loin :) 

Un numéro qui sent bon les moments "hyggelig" et l'entrée dans l'automne :) 




1. Grazia s'intéresse tout d'abord à l'actualité des réseaux sociaux et tout particulièrement à la fonctionnalité "Sondage" des stories Instagram mais aussi à l'interminable ascension des émoji, qui, non contents d'entrer dans le dictionnaire, seront également sur grand écran dans le film d'animation Le Monde Secret des Emojis. Ils seront également plus nombreux, puisque l'on peut trouver un emoji yogi ou femme voilée :)  2. En parlant de religion musulmane, la rédaction nous permet de rencontrer une femme étonnante : il s'agit de Sherin Khankan, qui est une imam danoise, en plus d'être psychothérapeute, sociologue et fondatrice d'une association de musulmans progessistes et "d'une ONG qui vient en aide aux femmes victimes de violences". Elle prêche au sein de Mariam, sa mosquée dédiée aux femmes de Copenhague et son but est d'apporter une lecture différente des textes du Coran, une interprétation éloignée du patriarcat et de la misogynie. Elle a également fondé une Islamic Academy, afin d'enseigner la théologie aux femmes qui voudraient en savoir davantage sur l'Islam. Une démarche différente de ce dont on peut entendre parler dans les médias, qui mérite effectivement un joli coup de projecteur :) 


Retour à Paris, à la rencontre de ses mamans qui ont dû quitter leur île, Saint Martin, suite au passage de l'ouragan Irma. L'arrivée en métropole n'est pas simple pour elles, loin de leur maison, de leur mari (souvent resté pour aider à la reconstruction) avec des enfants jeunes, pour lesquels il faut trouver une école ou une place en crèche en urgence :s Cela dit, malgré le déchirement qu'a suscité leur départ de  Saint Martin, certaines d'entre elles n'ont pas forcément envie d'y retourner, par peur d'un nouvel ouragan ou tout simplement à cause du traumatisme. 



1. Grazia nous présente ensuite une véritable business woman, Brooke Wall : cette dernière a eu l'idée de génie de créer une agence pour les artistes du monde de la mode, comme les stylistes, les coiffeurs ou les maquilleurs. Cela n'existait pas avant elle ! Comme un agent de stars, son rôle est de leur dénicher des contrats avec de grandes maisons ou des célébrités qui feront avancer leur carrière. Ses "clients" sont surtout des femmes, qu'elle soutient mordicus, car elle croit en la solidarité féminine et au talent de ses protégées :) 2. Place ensuite à une autre femme surdouée, Elaine Welteroth : à tout juste 30 ans, elle est la nouvelle rédactrice en chef du magazine Teen Vogue, la version adolescente de Vogue. Spécialement choisie par Anna Wintour et elle-même très impliquée dans certaines grandes causes, Elaine a donné un tournant plus engagé au magazine, en posant les questions de société qui intéressent ses jeunes lectrices. Elle veille également à choisir des égéries de couverture qui représentent la diversité des corps et des visages qui existent car elle a conscience du besoin d'identification des adolescentes :) Une démarche là encore, très intéressante, je trouve :) 


Grazia ne pouvait pas ne pas parler de la sordide affaire Weinstein : et si l'on se réjouit que la parole des femmes se libère enfin, on ne peut être qu'effaré(e) par le nombre incroyable d'agressions que ce type auraient commises et surtout par le fait que beaucoup savaient (car certaines, comme Rose McGowan en avaient déjà parlé) mais n'ont jamais rien dit, hommes comme femmes. Pour changer cela et faire en sorte que ces abus n'arrivent plus, il est nécéssaire que les femmes se sentent écoutées, épaulées, par leurs proches (quel que soit leur sexe), pour avoir le courage de témoigner mais aussi que les sanctions existent et soient véritablement appliquées. Sans cela, tout recommencera et l'affaire Harvey Weinstein ne sera qu'une affaire comme tant d'autres auparavant...





Cette semaine, la rédaction consacre de nombreuses pages à la "beauté bienveillante" : cela passe par l'adoption de gestes lents doux pour se démaquiller ou appliquer un soin par exemple (je pense ne pas être la seule à me triturer le visage avec mon coton le soir, n'est-ce pas ?) ou par la pratique du yoga (qu'il faudrait arrêter de critiquer et de ne voir que comme un effet de mode, selon la journaliste Charlène Favry Julé) qui nous apporte un bien être physique et mental indéniable. Grazia nous propose également une routine beauté pour "se traiter avec amour" du réveil au coucher : trouver une jolie raison de se lever, prendre un petit déjeuner plein de protéines et d'anti-oxydants, avoir des pensées positives envers autrui (même ceux qui nous énervent), pratiquer la cohérence cardiaque, se dire des choses gentilles...et nous donne les astuces des femmes scandinaves pour plus de zen : elles prennent des douches très froides et très chaudes, choisissent des soins minimalistes et s'accordent de vraies pauses café, le fika break (qui est une véritable institution au Danemark notamment), pour souffler et discuter entre collègues :) Ah et Grazia nous permet également de déculpabiliser, avec sa liste de toutes les petites entorses beauté qui ne sont finalement pas si graves : ne pas utiliser de produits forcément bio, ne pas méditer, manger des féculents le soir...Pour résumer, ce dossier a pour but de nous réconcilier avec nous-mêmes et de nous débarrasser de toutes les injonctions qui nous emprisonnent et nous étouffent plus qu'autre chose. Ecoutons-nous ! :) 

 



Sur ce, je vous souhaite une excellente journée et je vous dis à vendredi ;) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!