Lundi gourmand avec ELLE à table


Et si on commençait la semaine avec un peu de nouveauté ? Comme certaines d'entre vous ont exprimé leur envie de voir plus de magazines de cuisine par ici, je suis allée chez le buraliste pour en acheter quelques uns :) Et comme j'avais parlé de Slowly Veggie, je me suis dit que j'allais aussi décortiquer avec vous un magazine de cuisine plus "traditionnelle" hors des tendances végétariennes, healthy, vegan and co :) J'ai donc opté pour ELLE à Table, attirée par cette alléchante couverture :) 
De manière générale, j'ai apprécié ce magazine, que je n'avais encore jamais lu : je trouve les photos très réussies, les recettes assez originales tout en étant accessibles. En revanche, je crois que ce numéro n'était pas pour moi : en effet, le dossier Vins ne m'a pas passionnée (je n'en bois jamais et je n'y connais rien - un comble pour une fille élevée dans le pays de la Côte-Rôtie), tout comme le dossier sur le département de l'Hérault, sans trop que je ne sache pourquoi. J'aurais peut-être plus de chance au prochain numéro ! Cela dit, j'ai quand même appris et lu des choses très chouettes :) 


1. On commence plutôt bien, avec Alain Ducasse et le documentaire qui lui est consacré, La Quête d'Alain Ducasse, qui sort au cinéma ce mercredi. Ce dernier relate tout le parcours, sur deux années, de l'ouverture du restaurant l'Ore qu'il a ouvert au château de Versailles. Il est surtout question de son insatiable envie de trouver de nouvelles saveurs, de nouveaux accords, tout en restant dans la simplicité, c'est-à-dire l'authenticité du produit, aux quatre coins du monde : Japon, Chine, Philippines...Mais aussi de sa naturelle tendance à être un vrai "chef", un patron, dans tous les domaines qui lui tiennent à coeur, qu'elles soient d'ordre culinaire ou environnementales, par exemple. 2. L'émission Qui Sera le Plus Grand Pâtissier a repris du service sur France 2, avec Jean Imbert aux commandes, entouré de Claire Hetzler, Pierre Marcolini et Christophe Adam :) Je n'ai pas regardé l'émission, ni cette saison, ni les précédentes d'ailleurs, mais elle a l'air assez chouette et "qualitative" : vous confirmez ? :) 


1. Je ne savais pas, mais les assaisonnements composés de ciboule, ciboulette et petits oignons, sont appelés "appétits" :) #pointcultureG Et si on les nomme ainsi, c'est parce qu'ils auraient pour vertu de déclencher notre appétit, justement. ELLE à Table nous apprend à les glisser dans une soupe à la tomate ou des pâtes au pesto cajou et épinards, entre autres, pour relever ces plats tout simples :) 2. Vous aimez les gâteaux ? Vous aimez les pâtes ? Dans ce cas, vous aimerez les gâteaux de pâtes, appelés aussi Pasta Cake. Pour moi, ce sont tout simplement des gratins de pâtes, que l'on peut décliner à la bolognaise ou à la carbonara pour les non-végétariens ou simplement à la tomate et/ou au fromage pour les veggie ! Bien dressés, ils font également leur petit effet sur la table :)


1. Les amateurs et amatrices de bons vins seront ravi(e) du dossier consacré à la question de la rédaction ! Faisant plus de 40 pages, il comprend une interview du Chef Sommelier d'Alain Ducasse (qui produit du vin respectueux de l'environnement), celle du caviste Michel Moultherat, un top 10 des meilleurs vins sacrés par le concours national ELLE à Table ainsi qu'une sélection de vins de qualité à prix doux :) 2. Et dans ce dossier, un article a particulièrement attiré mon attention : celui concernant l'hôtel particulier parisien que son Altesse le Prince Robert de Luxembourg a rénové pour en faire une parfaite réplique de son château bordelais Haut Brion : le prince est propriétaire du domaine Clarence Dillon. Le Clarence (celui de Paris, donc) est le restaurant qu'il a ouvert au coeur de son nouveau palais est forcément une adresse d'exception où se côtoient grands vins (forcément ceux du domaine bordelais de son Altesse) et grands plats ("bar de ligne cru fourré de mozarelle et chiffonades de tomate immature", "carreau d'agneau dressé dans son jus réduit avec feuilles de schiso, cerises noires marinées au vinaigre et tarama"...). En cuisine, le chef d'orchestre n'est autre que Christophe Pelé. Un peu de monarchie et de Bordeaux en plein coeur de Paris :) 


1. ELLE à Table réhabilite ensuite la pause goûter, qui doit faire partie des 4 repas de la journée que chacun d'entre nous devrait prendre. D'autant qu'il n'est pas forcément synonyme de "craquage sucré", et ne nous fait donc pas grossir s'il est pris intelligemment. Il peut être composé de fruits rouges, d'amandes, de thé, de tisane...et il nous permet ainsi de faire une vraie pause et de tenir jusqu'au dîner ;) A titre d'exemple, la rédaction nous donne les recettes des entremets aux graines de chia et fruits frais et du breadcake pomme-cannelle ;) 2. Autre gros dossier de ce numéro d'ELLE à Table, celui consacré au département de l'Hérault ! Il est bien sûr question des vignerons du coin, mais aussi de l'huître spéciale Tabouriech ("créée" par Florian Tabouriech et reproduisant les conditions de vie de celles élevées dans l'océan Atlantique) disponible sur les plus grandes tables étoilées mais également de toutes les bonnes adresses à ne pas manquer à Montpellier, Sète et Béziers. 


1. La rédaction nous souffle ensuite plein d'idées pour cuisiner les graines de lin, de chanvre, de courge, avec notamment des petits crackers, un crumble aux graines de chanvre ou encore des boulettes sans viande multi-graines ;)) 2. Et on termine avec de très jolies recettes autour de la poire ! Poires en pâtes, feuilleté aux poires, tarte poire-amandes caramélisées...yummy ! 







C'est tout pour moi ! Si j'ai apprécié la lecture d'ELLE à Table, je dois dire que je pense que ce magazine correspond peut-être davantage aux cuisiniers et cuisinières un petit peu plus aguerris que moi et qui mangent de la viande et du poisson. Il y a quelques recettes végétariennes (merci!) mais de manière globale, la cuisine proposée par ELLE à Table reste assez traditionnelle et bien "française" : une très bonne cuisine toutefois, n'est-ce pas ? :)

Et vous que pensez-vous de ce magazine ? Avez-vous l'habitude de le lire ? Et avez-vous envie que je continue à le décortiquer régulièrement ou bien préféreriez-vous que je parle d'autres magazines de cuisine : Marmiton, 750g...par exemple ? N'hésitez pas à me dire 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!