Youth & Grazia



Ah, il est bienvenu ce petit mercredi férié, n'est-ce pas ? En tout cas, moi, cette coupure me fait le plus grand bien et me remonte un peu le moral après la chute drastique des températures et le changement d'heure que nous avons subi :) 

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, voici le billet Grazia de la semaine :) 



1. Le hashtag #balancetonporc a été une onde de choc sur les réseaux sociaux : des dizaines de milliers de femmes se sont en effet servies de ce hashtag pour dénoncer les agressions sexistes et sexuelles qu'elles auraient subi. Il est surtout une preuve qu'en l'absence de loi ou de l'application de celle-ci, les femmes ont décidé de s'emparer des réseaux sociaux pour se faire entendre : espérons que cette élan de courage se transforme en véritable mouvement en faveur du respect et des droits des femmes et soit annonciateur d'un vrai changement. 2. Cet article traite du même sujet, l'affaire Weinstein et les violences faites aux femmes, mais creuse plus en profondeur. Il est notamment question de la différence entre le hashtag #BalanceTonPorc et #MeToo (lancé par Alyssa Milano) : si le deuxième est dans la dénonciation, le premier se veut moins agressif, étant plus du registre du témoignage. On nous parle également de "l'échange économico-sexuel" que les prédateurs sexuels disposant d'une autorité ou d'un pouvoir quelconque sur leurs victimes utilsient mais aussi sur l'indispensable éducation des jeunes garçons concernant leur vision des femmes et leurs relations futures avec elles. 


Et si la Catalogne donnait des idées au Pays Basque ou à la Corse ? Si certains habitants de ces deux régions aimeraient clairement devenir indépendants, la réalité n'est pas si simple : en effet, comment choisir une capitale, miser sur leurs atouts (le tourisme) et fédérer les basques ou les corses autour d'une même nouvelle gouvernance ? Dans les faits, se détacher du gouvernement central semble être une problématique assez compliquée à appréhender. 




Grazia nous propose un dossier Cheveux cette semaine ! On nous recommande de s'offrir une bonne coupe, afin de gagner en style et de donner une nouvelle jeunesse à notre chevelure. Il est également question du retour en force du châtain, sobre mais très élégant, surtout avec des reflets cendrés. Côté accessoires, le serre-tête en velours est de retour (oui oui) tout comme le ruban de velours noir ; et si vous l'osez, la couronne royale est tendance cette saison (oui oui bis). 



Grazia nous annonce que la jeune marque française Sézanne vient d'ouvrir un nouvel "appartement" à New York ! La griffe mise sur une boutique dans laquelle on peut acheter les nouvelles pièces de la collection, bien sûr, mais également lire un livre par exemple ; Sézanne peut également compter sur une belle présence sur Instagram et une aura très "parisienne chic", qui plait aux américaines. 


1. La rédaction attire notre attention sur la marque lancée par la blogueuse Une Libanaise à Paris, baptisée Das Mot, composée pour le moment d'un tee-shirt et d'un sweat shirt pour fille et garçon, sur lesquels sont inscrits des mots qui lui tiennent à coeur, comme Womanist, Immigrant, L'Etranger ou Aimer. Une collection dont elle a tenu à rester maître de bout en bout (quitte à refuser d'alléchantes propositions) et qu'elle étoffera au fil du temps. Mention spéciale à la production Made in France et au choix de reverser 10% des bénéfices du modèle Habibi à l'association Sila, qui rend possibile la solidarité entre migrants et Franciliens :) 2. Une petite page est consacrée à l'actrice Tessa Thompson : elle apparait dans le blockbuster Thor Ragnarok, sous les traits d'une guerrière Valkyrie et se félicite d'avoir été choisie pour son jeu et non pas en fonction de sa couleur. de peau Dans les bandes dessinées, son personnage est en effet une Viking aux cheveux blonds et aux yeux bleus. Et ça, c'est chouette ! 


1. Mathilde Larrère est le cauchemar des politiques et autres personnages publics qui aiment utiliser l'Histoire pour justifier leurs actions ou leurs décisions : en effet, cette professeure d'histoire-géo les épingle sans vergogne s'ils se trompent sur Twitter en leur rappelant la réalité historique. Manuel Valls, Emmanuel Macron et même Jean-Luc Mélanchon en ont fait les frais ;) 2. Grazia nous présente ensuite la photographe new-yorkaise Jamie Beck, qui a décidé de quitter la Grosse Pomme pour s'installer, seule, en Provence. Et, alors qu'elle ne devait y rester qu'un an, elle envisage assez sincèrement de rester dans la petite ville d'Apt où elle a élu résidence : les couleurs, le marché, la vie simple et plus lente qu'à New York lui plaisent, lui font du bien et lui permettent d'être plus créative, pour ses clients, mais aussi pour ses travaux de photographie personnels, que vous pouvez retrouver sur Instagram ;) 


1. On retrouve ensuite Eva Green, dans le cadre de la promotion de son nouveau film D'Après une Histoire Vraie : elle parle de la position pas toujours évidente qu'elle a eue sur ce tournage, entre un mari (Roman Polansky, réalisateur) et sa femme (Emmanuelle Seigner)...mais c'est aussi et surtout l'occasion de revenir sur les déclarations de sa maman, qui a révélé qu'Eva Green avait été harcelée par Harvey Weistein. Elle avoue avoir été surprise que sa mère ait décidé d'en parler publiquement et préfère ne pas s'étaler sur le sujet pour le moment. En revanche, elle n'a aucun problème à travailler avec Roman Polansky, qui a toujours été très correct avec elle, malgré les accusation de viols à son encontre. Là où je ne suis pas d'accord, c'est quand elle dit, que ce que Roman Polansky "fait en dehors de son travail le regarde" : si cela consiste à violer des jeunes filles, non, tout simplement. 2. Et on termine avec Louane ! La jeune chanteuse sort un deuxième album, sobrement baptisé Louane, sur lequel Benjamin Biolay et Julien Doré ont collaboré. Elle se confie également sur sa vie d'artiste parisienne, qui vit place du Tertre et reçoit tout plein d'amis chez elle, entre deux films et deux chansons à composer. Elle évoque aussi son passage à la vingtaine, son évolution vers l'âge adulte, sa capacité à "canaliser son énergie" et se voir désormais capable de travailler énormément pour réussir. Pleine d'optimisme et de confiance en l'avenir, elle ne se voit tout de même pas comme le visage de sa génération, qui est composée de jeunes tous très différents, aux histoires singulières ; et ce, même si elle tourne en ce moment le film Affamés, traitant de la précarité de la jeunesse d'aujourd'hui. 









Sur ce, les filles, profitez bien de ce jour de congé bien mérité :) 




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!