Baron & Grazia



Coucou ! Bon, on en parle de ce temps tout pourri ? J'ai l'impression de vivre un automne sans fin et c'est clairement pas bon du tout pour mon moral...heureusement pour moi, je suis bien bien occupée ces derniers temps, je passe de bons moments avec mes proches et je n'ai pas le temps de déprimer ;) 

L'un des moments du week-end que je préfère, c'est de lire le Grazia de la semaine : et voici mes impressions sur le tout dernier numéro, acheté à Paris, juste avant de sauter dans mon TGV ;) 



1. Premièrement, Grazia revient sur la tribune signée, entre autres, par Catherine Deneuve dans Le Monde, revendiquant la liberté des hommes à importuner les femmes et clairement contre le hashtag #balancedeporc. L'article démontre à quel point cette tribune a pu diviser les femmes sur cette question du harcèlement moral et sexuel : certaines estiment que c'est juste de la galanterie un peu lourde, d'autres que c'est clairement une atteinte à leur dignité et une preuve d'irrespect. Personnellement, j'aimerais arrêter d'entendre des réflexions sur mon passage ou celui d'autres filles dans la rue, j'aimerais que toutes les femmes puissent aller au travail sans crainte, et j'aurais donc aimé que toutes les femmes puissent faire front commun contre le sexisme prégnant dans notre société. C'est donc raté ! 2. Autre personnalité, autre prise de parole en défense du droit des femmes : Oprah Winfrey a marqué les esprits lors de son discours aux Golden Globes, tant et si bien que certains la voient candidate à la Maison Blanche en 2020. Après tout, après Trump, pourquoi pas Oprah ? On le saura dans deux ans ;) 


Le film Pentagon Papers (qui sort aujourd'hui, je crois) relate la façon dont, en 1971 le Washington Post a dégoté et publié des documents confidentiels démontrant que les USA continuaient d'envoyer leurs soldats au Vietnam alors que les présidents qui se sont succédé savaient que la guerre serait perdue. Et ceci fut rendu possible grâce au courage de Katharine Graham, sa rédactrice en chef à l'époque, qui a osé diffuser l'information, malgré les menaces contre sa personne et son journal :) Une oeuvre politique et engagée, car à l'époque, les femmes journalistes ne courraient pas les rues et que Katharine, la première, s'était conformée à une vie d'épouse et de mère dévouée. Alors qu'elle est devenue la première patronne de presse de l'Histoire et une héroïne aux yeux de ses confrères et consoeurs. Une histoire vraie à retrouver sur grand écran ;) 


1. Anna Mouglalis quant à elle, nous parle de son rôle de Présidente de la République dans la seconde saison de Baron Noir et sa manière d'incarner un chef d'Etat, femme et jeune, de surcroit. Elle a une phrase très juste : "il faut une attitude virile pour incarner le pouvoir mais la virilité n'appartient pas qu'aux hommes". Il est également question de la manière dont elle élève ses enfants, fille et garçon, en faisant attention à ne pas véhiculer de clichés sexistes dans leur éducation :) 2. Et enfin, j'ai été très surprise de retrouver Nicolas Maury, qui incarne Hugo dans la série Dix Pour Cent ! Il est très difficile de le reconnaître sur la photo :) J'aime en tout cas ses réponses à sa petite interview, qui révèlent une personnalité artistique, un brin perchée mais bienveillante :) 




Dans ce numéro, Grazia nous fait un tour du monde des meilleurs conseils de dermatologues pour avoir une jolie peau : ce qui en ressort, je trouve, c'est que les Japonais et les Coréens ont vraiment à coeur de combattre les tâches pigmentaires, tandis qu'à Los Angeles, on nous recommande de ne pas trop manger et de faire des injections de Botox dés 23 ans ! Clichés ou simples différentes culturelles mis à part, les experts sont à peu près tous d'accord pour nous dire que les SPF sont importants pour protéger notre peau des effets du soleil et que l'huile d'olive doit se retrouver fréquemment dans nos assiettes ;) 



1. Lumière sur une initiative très chouette : le site Dartagnans.fr permet à des gens comme vous et moi, d'acheter une toute petite partie d'un monument français en danger. Les églises, châteaux non classés et autres bâtiments historiques coûtent en effet très cher à entretenir et sont parfois abandonnés...Chaque donateur reçoit une contre-partie pour son don, comme une visite particulière du lieu, par exemple. Et si même Stéphane Bern valide, qui sommes-nous pour dire que cette idée n'est pas géniale pour conserver notre patrimoine ? ;) 2. Vous aussi, le cliché de la Parisienne type Inès de la Fressange vous agace ? La journaliste américaine Lindsey Tramuta, installée dans notre capitale depuis des années,  vient de sortir un livre, The New Paris, dans lequel elle partage sa vision de Paris, ses adresses fétiches, les choses qu'elle aime...et qui, pour elle, font Paris, même si elles vont à l'encontre des tendances et de la vision de la Parisienne idéale. Un ouvrage qui sort des sentiers battus et pour lequel elle s'est battue : aucun éditeur ne voulait la suivre, sauf un ! Et sinon, vous pouvez aussi retrouver l'univers de Lindsey sur son blog, Lost in Cheeseland ;) 


1. Saviez-vous qu'il existe des personnes "inter-genres" ? Il s'agit d'hommes ou de femmes qui, physiologiquement parlant, ont autant d'attributs masculins que féminins. La mannequin belge Hanne Gaby Odiele (que l'on a vu chez Marc Jacobs, Alexander Wang... et égérie Max Mara) en fait partie et utilise son image pour représenter et défendre les droits de ces gens dont personne ne parle et qui doivent vivre, seuls, avec leurs interrogations quant à leur identité sexuelle et les opérations qu'ils doivent parfois subir. Un joli combat, qu'elle mène notamment aux côtés de l'association InterACT Advocates for Intersex Youth :) 2. Et on termine le renouveau du style marocain ! A Marrakech, toute une sphère de jeunes créateurs et artisans veut "montrer un autre Maroc", loin des kaftans et du thé à la menthe, plus actuel et empreint des cultures juives, berbères, touareg qui font aussi la culture du Maroc. Une émulation créative entre jeunes artisans qui ont choisi Marrakech pour son côté cosmopolite mais aussi pour son statut de "capitale de l'artisanat", cher à leur coeur :) 








C'est tout pour moi ! N'hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de ce billet et du Grazia de la semaine, je serai ravie de lire vos commentaires :) 



CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!