First Grazia


Le voici, le voilà, le premier numéro de Grazia de l'année ! Un numéro moins fourni que d'habitude, vacances de Noël oblige, mais ce n'est pas plus mal : les spéciaux Mode et Fashion Week arrivent et comme d'habitude, ils seront énormes ! :) 
Un numéro néanmoins assez cool, qui se lit facilement, avec des sujets intéressants : et ce, même si j'ai un bon petit coup de gueule à pousser contre l'article sur le véganisme de la rédaction ;) 




1. On se met tout de suite dans le bain hivernal avec tous les coups de coeur de la rédaction à la montagne : on y retrouve des hôtels, des restaurants, mais aussi des accessoires mode et décoration. Plutôt inspirant ! 2. Le panda est tout rond, le panda est pataud, le panda est mignon : mais oui, à force de voir sans arrêt le bébé panda du zoo de Beauval, certains ont pensé que le panda était soûlant. Si cette (grosse) boule de poils est attendrissante et nous donne des envies de verdure et de sauver son espèce, c'est surtout une manne d'argent et un levier diplomatique avec la Chine pour la France ; néanmoins, sa sur-médiatisation a également permis de faire baisser le braconnage dans son pays d'origine et la popularité du panda a aussi amélioré les conditions de vie de ses compagnons d'autres espèces, "par ricochet" :)


1. Poutine s'expose au Museum of Ultra-Modern Arts à Moscou ! Et non, cette exposition n'est pas satirique ou critique : à peine ironique, elle semble avoir été organisée pour montrer toutes les facettes glorieuses du chef russe. Et la rédaction se demande donc si c'est de l'art ou du cochon. 2. Et en parlant de Poutine, voici une initiative que ce dernier n'aimerait pas voir dans son pays : Politics Watch. Ce site indique aux internautes si nos élus (députés et sénateurs) ont été condamnés par la justice par le passé et pourquoi : utile quand il s'agit de prendre une décision avant de se rendre dans l'isoloir, afin de ne pas voter pour quelqu'un qui a déjà détourné de l'argent public, par exemple. 


En Turquie, nombreux sont celles et ceux qui rêvent de voir revenir la gloire de l'Empire ottoman, disparu en 1923, pour être remplacé par La République de Turquie. La jeune génération, sûrement influencée par Erdogan, qui aime placer des références à cette période historique dans ses allocutions publiques, aiment se rendre au musée Panorama 1453 (année de la prise de Constantinople et naissance de l'Empire) mais également aller dans les cafés, restaurants et magasins ottomans d'Istanbul, quand ils ne visionnent pas la série Dirilis Ertrugul, sorte de Game of Thrones à l'ère de la Constantinople. Une envie de se raccrocher au passé par peur de l'avenir ? 



1. Mélanie Doutey se livre au jeu de confidences ! Celle qui est à l'affiche de la pièce de théâtre Douce Amère nous confesse que Star Wars la rebute, alors qu'elle a adoré la série The Handmaid's Tale ; on la confond souvent avec Audrey Tautou et elle aimerait vivre comme dans Mary Poppins ;) 2. Suite de la saga Ocean's 12, Ocean's 8 raconte cette fois-ci l'histoire de braqueuSEs, avec un casting prestigieux : Rihanna, Sandra Bullock, Cate Blanchet, Helena Bonham Carter,... qui vont partir à l'assaut du gala du MET à New York. Si sur le papier, ça a l'air chouette, je me demande si cela reste une bonne idée et si cette site sera à la hauteur de la trilogie ?  




On retrouve également un très joli article sur Repetto (la beauté de cette photo !) : souplesse, technicité, la maison française reste la référence lorsque l'on parle de danse, puisqu'elle investit énormément pour innover et proposer aux danseurs des tenues et des chaussons qui leur permettront de se mouvoir avec grâce sans (trop) souffrir. Mais Repetto est également descendu dans la rue, séduisant les femmes, plus ou moins jeunes,  avec ses ballerines et autres créations poétiques et intemporelles :) 



1. Concernant cet article sur le véganisme, comme je vous le disais, je suis un peu fâchée contre Grazia : je l'ai trouvé très moyen car, à l'issue de la lecture, on pourrait penser que ce mode alimentaire respectueux des animaux serait dangereux. S'il est vrai qu'on ne doit pas devenir végétalien seulement pour mincir et sans prendre conseil auprès de son médecin au préalable, il est néanmoins possible d'être en excellente santé en suivant ce régime : il faut simplement être vigilant(e) sur son alimentation et ses apports en fer, protéines et autres nutriments. Clairement, cet article nous incite à réduire la viande mais sans jamais verser dans le végétarisme ou veganisme : et, en tant que végétarienne, cet article m'a déçue car je l'ai trouvé moralisateur et j'ai eu l'impression d'être une hippie attardée. J'aurais préféré que l'article nous alerte sur les risques possibles bien sûr, tout en proposant des solutions respectueuses des convictions de toutes et tous, végétariens, végétaliens, ou encore flexitariens. C'est raté ! 2. On terminera tout de même sur une bonne note, puisque j'ai aimé cette petite page food, qui nous apprend comment réaliser une raclette qui change avec des variétés de fromages inédites, associer le fromage à la bière ou à nos soupes ou encore à l'intégrer dans un dessert. Bien vu et très original :) 




Et vous les filles, vous avez aimé ce numéro, le premier de 2018 ? Dites-moi tout ! et surtout, passez une bonne journée ;) 



CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!