Glamour, ultra-rafraichissant




L'été est bien installé, autant dans le ciel que sur ma table basse, sur laquelle a fièrement trôné le dernier numéro de Glamour ! Sa couverture ultra-rafraichissante, appelant à la baignade, m'a tout de suite fait envie et j'ai eu raison car encore une fois, son contenu était très chouette! Cette nouvelle identité pour le magazine (mise en place depuis le numéro précédent), autant en termes de mise en page que de ligne éditorial,  est vraiment réussie et je suis contente de lire un magazine qui donne la parole à des personnes inspirantes et consacre certaines pages à des sujets de société très intéressants. Allez, on lit ce numéro d'été ensemble ? :) 




1. On commence avec un peu de beauté ! Glamour ambitionne de nous "donner les bases pour être bien dans son corps sans trop d'effort" : déjà, j'apprécie que le magazine nous recommande d'oublier les régimes pour afficher un "bikini body", mais simplement de laisser 12 heures entre le dîner le petit-déjeuner pour faciliter la détox nocturne. On nous recommande aussi de faire du bien à notre corps et notre esprit avec du yoga aquatique ou encore de boire de l'eau infusée dans des pierres comme l'améthyste pour profiter de leurs propriétés. 2. D'ailleurs, l'eau et l'hydratation sont le thème central de ce numéro de Glamour ! On a droit à une large sélection de produits ultra-hydratants pour la peau, qui en plus d'hydrater l'épiderme donc, contiennent des bulles blindées de vitamines ou d'anti-oxydants par exemple. Une cosmétique venue d'Asie, où les soins cosmétiques sont depuis longtemps surtout composés d'eau, contrairement à nos pays européens qui ont longtemps privilégier les compositions plus grasses. 



1. Dans la rubrique "C'est mieux à deux", les champions du monde de danse sur glace Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron répondent à certaines petites questions ! Et leurs réponses démontrent une belle complicité (ils patinent ensemble depuis 13 ans), souvent teintées d'humour :) 2. Glamour a ensuite pris un gros risque je trouve, en nous racontant l'interview ratée et l'accueil horrible réservé à E.Grisel par Sharon Stone dans sa grande maison hollywoodienne. Osé mais hyper rafrachissant ! Et c'est plutôt bien raconté, donc ca reste drôle :) 


1. Focus ensuite sur Bozoma Saint John : cette américaine inspire grand nombre de gens, tellement son parcours est impressionnant. Elle qui a commencé chez Spike Lee comme simple assistante et a ensuite fait ses preuves chez Apple Music est maintenant à la tête de communication d'Uber, afin de restaurer l'image de l'entreprise de VTC. Dans son interview, elle nous explique être dans l'empathie, l'ouverture avec ses collaborateurs, qu'elle choisit toujours pour leur esprit inspirant et leur talent sur les réseaux sociaux. Elle croit également en la solidarité féminine et s'inspire elle-même de femmes illustres comme Coco Chanel ! :) 2. La rédaction donne également la parole à Lamya Essemlali, présidente France de Sea Shepherd. Pour rappel, cette association s'est donné pour mission de sauver les animaux des océans, notamment de la sur-pêche et du braconnage. Lamya nous explique qu'elle et ses collègues se battent contre de gros lobbys et des pêcheurs aux bateaux souvent bien plus gros que le leur : le risque est grand mais ils ne lâchent rien ! Ils se heurtent souvent aux lois incompréhensibles de certains pays (comme les iles Féroé qui autorise la chasse aux dauphins, une espèce pourtant protégée) mais également à l'inaction des grandes institutions comme la Commission Européenne qui ne leur vient jamais en aide pour faire appliquer les lois qu'elle a pourtant votées. Lamya rappelle que les espèces vivant dans les océans sont toutes importantes et que cette diversité permet à l'océan de vivre et à notre planète d'exister. A méditer ! 


1. On revient sur un terrain plus léger, avec "L'interview insomniaque" de Camille Chamoux ! Actuellement au cinéma avec Ciel étoilé au-dessus de ma tête, elle nous parle donc, avec beaucoup d'humour, de ses habitudes de sommeil ^^ Elle nous dormir beaucoup, tout le temps et s'endormir dans des endroits assez improbables, comme sous la table régie des tournages ou sur la cuvette des toilettes xD La sieste est sacrée pour elle, et elle a bien raison ! 2. Marina Rollman, Chris Esquerre, Romain Freyssinet : trois comique de stand-up dont le métier est de nous faire rire et qui se confient dans les pages de Glamour. Ils nous parlent de ces blagues qui ne fonctionnent pas mais aussi de celles qui, pas toujours préparées, déclenchent l'hilarité ; ils évoquent ces spectateurs aux rires parfois destabilisants ou encore ceux qui ne rigolent pas du tout, pendant tout le spectacle...#malaisant Aucun d'eux ne s'interdit de sujet dit "sensible" mais ils préfèrent le traiter de manière intelligente ou bien laisser un autre le faire pour eux :) 




1. Dans ce numéro d'été, la rédaction consacre un large dossier aux îles ! Souvent splendides, elles évoquent un eldorado naturel où se ressourcer, loin de la civilisation ; très touristiques, elles attirent les foules mais on se rend également de plus en plus compte qu'elles cristallisent les inégalités : les touristes sont traités comme des rois sur leurs côtes tandis que les locaux font face à la dureté économique et politique à l'intérieur des terres...Les iles sont également les premières victimes des ouragans (comme Irma) mais également du réchauffement climatique, car certaines sont menacées d'être tout simplement rayées de la carte. 2. Les jeunes, irresponsables ? Glamour partage avec nous l'expérience de 3 jeunes de 20 ans qui, aujourd'hui, après des années d'excès de drogue et d'alcool, ont décidé de tout arrêter pour mener une vie de sobriété. Jeunes étudiants, ils se sont fait avoir par ces substances qui leur ont permis de gagner en assurance à certains instants T mais qui leur aussi fait prendre des risques considérables pour leur santé et leur sécurité. Aujourd'hui, à 23, 26 et 30 ans, ils ont dit stop et ont rejoint les 12% de jeunes qui ne consomment pas de cannabis ou d'alcool : un chiffre en hausse car ils n'étaient que 5.7% en 2018 ! Un chiffre également encourageant, qui prouve que les jeunes ne sont pas forcément plus irresponsables que leurs aînés ;) 









CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!