Notre Road-Trip En Italie #4 : Pise


L'automne est définitivement parmi nous...Il fait plutôt gris et frais aujourd'hui à Lyon. En même temps, quoi de plus normal pour un 27 octobre ? Mais pour rester encore un peu en été, j'ai prévu de vous parler aujourd'hui de nos quelques heures passées à Pise lors de notre road-trip en Italie :) 

Pour être tout à fait précise, Pise n'a pas été notre quatrième étape et la ville que nous avons visitée après Florence, mais notre cinquième étape, après Lucca. Mais je n'ai pas encore fini de trier les photos de cette jolie petite ville, donc je vous en parlerai plutôt dans quelques jours ;) 

D'après la plupart des gens à qui nous avons parlé de Pise, son seul attrait était sa célèbre tour penchée : c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de l'inclure dans notre roadtrip, au cours de notre trajet Lucca / Les Cinque Terre, sur l'heure du déjeuner. Et je suis ravie que nous l'ayons fait, car c'est vraiment une jolie chose à voir ! 

La Tour de Pise et la Place des Miracles 


Lorsque nous sommes arrivés sur la place où se tient la Tour de Pise, la Piazza dei Miracoli (la Place des Miracles en VF), j'ai été surprise de voir que cette esplanade était en fait immense et ne comportait pas que la tour. En fait, la tour de Pise est le campanile de la cathédrale Notre Dame de l'Assomption de Pise, également somptueuse. Les détails architecturaux, de la façade, sont vraiment sublimes et témoignent une nouvelle fois de la beauté des monuments italiens. La Place des Miracles, qui fait partie du patrimoine mondial de L'Unesco comprent également un baptistère, tout aussi joli. Ces trois monuments ont été érigés au 11ème siècle. Au nord de la place se trouve également le grand cimetière Campo Santo. 

La Cathédrale Sainte Marie de l'Assomption
Le Baptistère

Bien sûr, La Place des Miracles est également envahie de touristes venant visiter les lieux et prendre un selfie avec la célèbre tour. Mais la place est tellement grande, que ce n'est pas si dérangeant qu'en plein centre-ville de Florence. 


Pour cette visite, nous n'avons rien choisi de payant. Il est possible de monter en haut de la Tour, moyennant 18 euros par personne : outre le prix qui nous a paru énorme, nous avons été refroidis par les nombreux témoignages nous expliquant que les personnes chargées de réguler le trafic dans la tour pressaient les touristes pour qu'ils se dépêchent de prendre leur photo...Pas envie de ça en vacances, après avoir gravi 297 marches au pas de course ! Vous pourrez néanmoins choisir à quelle heure visiter la Tour, en fonction des créneaux disponibles. La visite dure environ 30 minutes. 
La Cathédrale quant à elle se visite gratuitement, mais vous devrez récupérer un billet à la billetterie : elle était prise d'assaut à notre arrivée et nous avons donc renoncé...Pour info, si vous prenez un billet pour visiter la Tour, vous pourrez le présenter à l'entrée de la Cathédrale pour pouvoir entrer.


En tout cas, rien que la vue extérieure de ces monuments nous a coupé le souffle ! La Tour, si penchée, est impressionnante à voir : inclinée sur un angle de 3.59 degrés vers le Sud, on se demande comment elle tient...Son inclinaison serait due à un défaut de construction des fondations ou  bien à un affaissement du terrain. Il paraitrait qu'elle se redresse un peu depuis 2013, mais je ne sais pas si c'est vrai :)
Le pied de la tour :) 

A Pise, la Tour...mais pas que ! 



Après ce petit tour, nous sommes allés nous restaurer ! J'avais lu beaucoup de bien de l'Ostellino, situé à quelques centaines de mètres de la place. Ce petit snack propose notamment de délicieux sandwichs pour pas trop cher, comme celui-ci, végétarien, avec de la mozzarella, de la tomate et du pesto #labase. En revanche, comme le lieu est très petit mais réputé, il est impossible de manger à l'intérieur : nous sommes installés sur la place Felice Cavalotti, à même le sol, car les bancs étaient tous pris...mais cela ne nous a pas empêché de nous régaler ;) 
Par ailleurs, pour nous rendre à l'Ostellino, nous avons emprunté la Via Santa Maria, bordée de restaurants : une artère très touristique, certes, mais néanmoins très agréable :) 


Avant de reprendre la route, nous avons fait un saut de puce à la Piazza dei Cavalieri : symbole de l'art de la Renaissance, elle abrite notamment le très beau bâtiment de l'Ecole Normale Supérieure d'Italie, le Palazzo Della Caravana :) Cette place est bien moins visitée que celle des Miracles et est très apaisante, surtout après le repas. Nous avons apprécié notre petite pause rafraichissante sous l'une des entrées voûtées de la place, apportant une brise rafraichissante bienvenue. Créée au Moyen-Age, la place des Chevaliers a été longtemps l'endriot où les citoyens de Pise se réunissaient pour prendre des décisions concernant leur ville. Au 16ème siècle, Cosme Ier de Médicis, premier Grand duc de Toscane de 1537 à 1574, a a fait le siège de l'ordre des chevaliers de Saint-Étienne. 

Pour conclure, cette visite express de Pise était super ! Nous aurions peut-être pu rester une ou de heures de plus, car j'aurais aimé visiter la Cathédrale et me promener un tout petit peu plus longuement dans les rues de Pise : une prochaine fois peut-être :) 

Info pratique : nous nous sommes garés sur le parking Via Pietrasantina, gratuit et situé à 15-20 minutes à pied de la Place des Miracles :) 


J'espère que ce petit billet sur Pise vous aura plu ! Je vous souhaite un excellent week-end et vous dis à très vite, pour la suite de nos aventures en Italie. Et rappelez-vous : cette nuit, on passe à l'heure d'hiver ;) 



CONVERSATION

1 commentaires:

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!