Zen & Strong-willing Vital


"Me remettre au sport" doit être la résolution que les gens prennent le plus en début d'année : non ? D'ailleurs, je le vois bien, car ma salle est toujours davantage remplie en janvier-février qu'au mois de novembre :) C'est super car je suis persuadée que le sport fait autant de bien au corps qu'à l'esprit. Si vous êtes dans cet état d'esprit, ce numéro d'hiver de Vital pourrait vous plaire, car, comme d'habitude, il regorge de conseils pour garder le rythme et l'envie de se dépenser et consacre plusieurs de ses pages à un dossier "Motivation" ! 
Sa lecture m'a donné envie d'aller de nouveau plus régulièrement à la salle, malgré ma blessure. J'ai tenu 3 semaines mais malheureusement, ma hanche fait encore des siennes, m'obligeant à ralentir une nouvelle fois...J'ai cependant décidé de reprendre RDV chez l'osthéo pour soigner tout ça et pouvoir reprendre les entraînements cardio/musculation avant de renfiler mes baskets aux beaux jours et partager avec vous mes petits courses :) En attendant, je décrypte avec vous ce chouette numéro de Vital :) 



1. On commence avec deux articles plutôt "alimentation saine" et notamment avec cette double page qui nous liste les sources de calcium végétal : l'amande, le persil, l'orange, mais aussi l'épinard, par exemple ! Utile pour les personnes végétaliennes, mais également pour les végétariens et les omnivores qui ont envie de diversifier leurs sources de calcium et réduire leur consommation de produits laitiers, contenant du lactose, pas toujours bien toléré par nos organismes. 2. Vital consacre dans ce numéro tout un dossier sur le carb cycling : ce régime alimentaire consiste à "alterner la teneur en glucides des repas en fonction de nos besoins", avec des jours avec une quantité très raisonnable de sucres lents et rapides et d'autres où l'on en consomme un peu plus (quand on fait du sport, par exemple). A la clé ? Plus d'énergie, un meilleur moral, de meilleures performances, moins de blessures, moins de soucis de digestion...Entre autres bienfaits ! En revanche, le coach sportif Nicolas Mbog précise que ce régime ne vise pas une perte de poids, même si, bien sûr, votre silhouette sera sûrement plus affutée et dessinée sur le long terme, surtout si vous faites du sport. Ce dossier nous explique comment réguler notre consommation de glucides en fonction des jours "up" et "down", que manger, quelles activités pratiquer...Il est très complet ! Personnellement, je n'aime pas trop surveiller tout ce que je mange et préfère manger de manière équilibrée un peu tout le temps, de manière "inuitive" : je ne suis donc pas sûre que le carb cycling soit pour moi, mais cette approche reste intéressante :) 


1. Nous sommes nombreuses et nombreux à privilégier le sport en salle une fois l'hiver venu : pourtant, la rédaction veut nous montrer que courir dehors l'hiver, c'est chouette aussi ! Elle nous explique comment réaliser nos runs en extérieur sans risque de tomber malade, tout en profitant du grand air : on pense donc à bien couvrir les oreilles, les mains, le cou, en veillant à ne pas trop s'habiller non plus, car on se réchauffe en courant. Il est également indispensable de bien s'échauffer et surtout, on pense à s'hydrater, malgré le froid, car le corps se dépense davantage pour maintenir notre corps à température :) 2.Et si vous n'avez vraiment pas froid aux yeux, Vital vous emmène en Laponie ! J'ai adoré ce reportage qui me rappelle pourquoi j'aime courir et faire du sport en extérieur : profiter de la nature et des splendides paysages ! En Laponie, les décors sont enneigés à souhait, on peut admirer des aurores boréales ou bien croiser un élan, un lynx, une perdrix des neiges...ou un renne :) On peut également essayer le ski de nuit, la moto-neige ou faire du traîneau avec des chiens : ca vaut bien d'avoir un peu froid, non ? ;) 


1. Si vraiment, courir dehors, ce n'est pas votre truc en hiver, la rédaction vous recommande le cycling indoor : il s'agit simplement de faire du vélo en intérieur, avec une playlist bien motivante pour nous pousser à pédaler toujours plus fort, toujours plus vite et de repousser nos limites. Idéal pour se dépenser, se vider la tête mais également lorsque l'on est blessé et que l'on ne peut pas courir pas exemple. Me concernant, je pense que ça me plairait énormément :) 2. Qui a dit que les filles ne pouvaient pas faire de la boxe, de la moto, des sports de combat ? C'est heureusement de moins en moins vrai car il y a de plus en plus de filles, de femmes qui font du Cross Fit (parmi d'autres sports vus comme "masculins"), un sport très exigeant pour le cardio et les muscles. Comme les garçons, les filles ont "le goût de l'effort" et l'envie d'aller plus loin, de toujours progresser ! Je trouve ça génial, même si parfois, à la salle de sport, certains hommes (et même certaines femmes) me regardent d'un drôle d'air quand je choisis un cours de boxe ou une machine faisant travailler les bras. Et oui, on n'est pas toutes là pour faire seulement des exercices de cuisses/fessiers ;) 



1. Vital nous parle ensuite des meneurs d'allure : ce sont les personnes qui ont souvent des drapeaux sur les courses officielles et qui mènent les coureurs d'un sas en fonction du temps qu'ils pensent faire. J'ai bien aimé cet article car je n'avais encore jamais vu un article les concernant, alors qu'ils sont essentiels et incontournables sur une course. J'ai donc appris que ces personnes sont souvent bénévoles et doivent candidater auprès de l'organisation de la course pour pouvoir faire partie des meneurs d'allure. Ils doivent avoir déjà réalisé plusieurs courses officielles, être de bons coureurs, bien sûr et savoir courir et parler en même temps à l'allure qui leur sera attribuée. Ils peuvent également conseiller les coureurs qu'ils mènent, leur apprendre à être bien réguliers, les encourager pour finir la course...C'est beau ! 2. Vous le savez sûrement maintenant mais je ne sais pas skier et pendant longtemps, je ne voyais pas l'intérêt pour moi d'accompagner mes amis en station, du coup. Mais depuis peu, je me rends compte qu'il n'y a pas que le ski à la montagne : on peut faire des raquettes, de la luge, aller à la patinoire...ou bien pratiquer des activités encore plus "zen", comme nous l'explique Vital ! Certaines stations proposent en effet de faire du yoga en pleine montagne (Val Thorens, Les Ménuires), de coupler balade en raquettes et méditation (Val Thorens et Ménuires également) ou bien de faire du ski de randonnée et du qi jong (Val Thorens ou au Grand Tourmalet) : j'adore :) 



1. Je vous en parle en dernier mais il est pourtant l'élément central dans ce numéro : comme je vous le disais en introduction, Vital nous a préparé tout un dossier pour tenir notre résolution d'aller à la salle plus souvent ! La rédaction commence par un petit test, pour déterminer notre niveau de motivation (motivation au top, fluctuante ou bien si aller à la salle de sport nous donne des sueurs froides) et quel type de salle pourrait nous convenir. On a ensuite un gros tableau comparatif de trois chaînes "poids-lourds du fitness" : Fitness Park, Basic Fit et Giga Fit (je regrette qu'il n'y ait pas de salles comme Amazonia ou Keep Cool, qui me semblent plus accessibles), évaluées selon un certain nombre de critères (horaires, prix, fréquentation, ambiance, matériel...). La rédaction nous explique également qu'il existe des salles en fonction de nos envies : mono-thématiques si on a envie de se perfectionner dans un sport en particulier, très axées musculation avec des machines de pointe ou encore proposant des coachs sportifs personnels, afin d'être guidée dans sa pratique. On termine avec les conseils de fitgirls ultra-motivées pour ne pas raccrocher les baskets et par une petite sélection shopping des petites choses à glisser dans son sac de sport (une serviette, un cadenas, des mitaines, de bons écouteurs...). Ca motive, non ? Ce dossier prouve en tout cas qu'il y a une salle qui correspond à chacun.e d'entre nous. 2. Qui dit début d'année dit...planification de l'année sportive à venir ! La rédaction nous explique comment programmer nos entraînements et nos éventuelles courses officielles sans griller les étapes ou se blesser, en nous listant les "fausses bonnes idées" à ne surtout pas adopter : programmer un tas de courses, augmenter d'un coup la fréquence de ses entraînements d'un coup ou encore toujours faire les mêmes types de séances et d'exercices, qui peuvent éroder notre envie de s'entraîner au bout d'un moment. Il est important d'avoir une vision de son année sportive pour garder le cap, mais on la programme en tenant compte de ses contraintes (professionnelles et personnelles), de ses réelles envies et des capacités de son corps, qui progressera au fil du temps :) 











Alors, que pensez-vous de ce premier numéro de Vital pour 2019 ? Il vous a donné envie d'enfiler vos baskets ? :) Je vous fais en tout cas des bisettes, en vous disant à très vite ! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!